MENU ZINFOS
Communiqué

Fabrice Marouvin : "Après la vente de la Sedre, la mise aux enchères de l'hôpital Gabriel Martin"


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 22 Novembre 2019 à 09:54

Fabrice Marouvin : "Après la vente de la Sedre, la mise aux enchères de l'hôpital Gabriel Martin"
La grande braderie des biens de la commune de St paul continue avec la mise en vente des terrains et des bâtiments de l’hôpital G. Martin.

L’annonce publicitaire qu’une officine immobilière chargée de la vente a fait paraître dans la presse reflète bien l’esprit de banalisation qui préside à cette démarche. : on vend cet équipement public comme n’importe quelle maison, on n’importe quel terrain.

la commune, associée à la direction du CHOR, va donc céder au plus offrant un bien public, l’alibi d’une commission chargée d’examiner la proposition de programme immobilier associée à l’offre de prix n’étant qu’une précaution de façade, car l’on sait bien que c’est le montant de l’offre qui emportera la décision.

Rappelons d’abord que la question de la propriété de cet équipement n’est toujours pas purgée , et qu’elle fragilise la régularité de toute transaction.

Rappelons également que la manœuvre consistant, pour l’administration de l’hôpital, à prétexter que le prix de cession est nécessaire pour boucler le financement des travaux du CHOR, et à exploiter cette situation pour faire entériner de manière indirecte la reconnaissance un droit de propriété , et pour forcer la vente, a été maintes fois dénoncée. 

On regrettera que la municipalité précédente ait accepté , par manque de rigueur ,par facilité ou pour s’assurer de la paternité du lancement des travaux du CHOR, de légitimer indirectement des prétentions de propriété qui ne sont pas irréfutables. Le communiqué de presse que vient de faire paraître le PLR est un singulier exercice de réécriture des faits pour exonérer ses représentants de leur responsabilité dans la situation actuelle. En effet, lorsque le montage financier des travaux du CHOR a été défini en collaboration avec la municipalité en place entre 2008 et 2014,  qui incluait, comme le confirme le communiqué de presse, le reversement du produit de la vente de l’hôpital Gabriel Martin,  pourquoi alors cette municipalité n’a pas exigé que cet équipement, compte tenu de son importance pour l’organisation urbaine du centre-ville,  serait maîtrisé par la commune à un prix déterminé par le service des Domaines, charge à elle, si des droits de propriétés étaient confirmés au bénéfice du CHOR, de le dédommager à due concurrence ? Car maintenant pousser des cris vertueux  en réclamant l’exercice du droit de préemption est un peu tardif : en effet si la commune préempte, elle sera tenue de le faire au minimum au prix proposé par le promoteur !

Au-delà de cet état de fait, c’est, une fois de plus un manque flagrant d’ambition, d’initiative et de vision d’avenir dont la commune fait ainsi l’aveu. Force est de constater que, là non plus, la commune n’a aucun projet pour la redynamisation de ce secteur du centre-ville, et qu’elle laisse aux promoteurs la responsabilité de proposer un programme de requalification d’un espace stratégique qui va remodeler  complètement le quartier sud de St Paul. On constate par ailleurs que ce manque d’ambition est largement partagé par le PLR, qui ne trouve à proposer que d’y installer des administrations …bel exemple de programme pour la revitalisation et l’animation du quartier, avec des centaines de m2 de bureaux qui sont déserts à partir de 16.h en semaine, et du vendredi midi au lundi matin
On sait que les objectifs de rentabilité financière d’un promoteur immobilier s’opposent par nature à l’intérêt public dont la collectivité est garante devant les citoyens qu’elle représente. Quand bien même la cession à un privé n’est pas en soi interdite, elle aurait dû être conduite et dirigée entièrement par la collectivité, indépendante des objectifs strictement financiers du CHOR, avec un cahier des charges détaillé et un programme précis qui imposent le contenu et la destination du projet, les fonctions qu’il doit assurer et les contraintes d’insertion et de contribution  à l’urbanisme du secteur.

Enfin, le lancement de cette vente à quelques mois des élections municipales témoigne d’une précipitation qui pose question. Les promoteurs de cette initiative devront se garder de croire que la nouvelle municipalité considérera le sujet comme clos.   




1.Posté par Sinistre Malé le 22/11/2019 10:19 (depuis mobile)

Rien ne change à St paul. Dans la précipitation, juste avant les élections. Monsieur Marouvin merci de dire les choses, vous pouvez compter sur ma voix et celle de ma famille.

2.Posté par Et s'il nous parlait de la SPL oté ? le 22/11/2019 12:08

Et s'il nous parlait de la SPL oté ?

3.Posté par GIRONDIN le 22/11/2019 17:21

oté c'est beau !

et les primes de Ste marie?

4.Posté par anonyme le 22/11/2019 18:59

OUPS !!! Il a pris un peu de poids on dirait...

5.Posté par Mauvaise langue le 23/11/2019 03:01 (depuis mobile)

Les équipes de Bello à la manœuvre dans les commentaires bien sales pour pas changer. Fabrice, ND lache rien !

6.Posté par Charetterhum le 23/11/2019 07:55

Lu ressemble bien son cousin F.L de la régie St-Paul

7.Posté par Fabrice, ND lache rien ! Tu es sur les traces de sinimalé le 23/11/2019 10:46

Fabrice Marouvin, dir' cab' en tiers-temps et élu multitâches

On savait que Jean-Louis Lagourgue pouvait occuper plusieurs mandats tout en étant directeur commercial d'une société d'assurance.

Voilà qui explique que son directeur de cabinet travaille sur le même modèle. Fabrice Marouvin est donc capable d'occuper un poste de directeur de cabinet à " tiers-temps " tout en étant aussi adjoint à Saint-Paul et vice-président au TCO, et en même patron d'une société d'événementiel ! " Ses activités commerciales privées seraient gérées sur son temps libre ", remarque non sans ironie la CRC. Fabrice Marouvin bénéficie aussi de revenus et de primes qui dépassent le plafond autorisé. 14 664 euros, selon la CRC entre 2014 et 2017. Il a habilement déclaré à la chambre qu'il " déclinait toute responsabilité " et qu'il était " disposé à rembourser les indus ".




8.Posté par ah,ah,ah! le 23/11/2019 18:18

L’hôpital qui se fout de la charité!!!
Il râle parce que ce gros morceau lui a échappé!

9.Posté par Philibert le 26/11/2019 04:39

On notera la rédaction habile de FM faisant porter la responsabilité de l’opération à la Municipalité BELLO et de son échec annoncé. En filigrane, FM porte accessoirement une critique sévère de l’actuelle Municipalité n’ayant pas su « redresser la situation ». Et justifier ainsi sa toujours possible candidature...

Avec l’évidente usure de Sini, la droite St Pauloise se divise avec la probabilité d’un échec cuisant du fait des multiples candidatures et un retour aux affaires d’une gauche qui n’a rien prouvé dans sa Mandature. Des lendemains qui déchantent?

10.Posté par Zandèt le 26/11/2019 10:55

Ce monsieur "mastuvu", incapable de faire 3 % aux élections se prend pour zorro.... Li bat'la mer po gaigne lékime!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes