MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

FSU: grève générale à Mayotte


Par Marie-Hélène DOR - Publié le Jeudi 14 Avril 2016 à 15:05 | Lu 217 fois

FSU: grève générale à Mayotte
Le département voisin de Mayotte est une fois encore le théâtre d'une grève générale de grande ampleur afin d'obtenir d'être traité comme tout département français en matière d'emplois publics, de pouvoir d'achat, d'accès aux droits y compris les plus élémentaires.

Ce nouveau département créé en 2011 est délaissé par le gouvernement. En matière d’assainissement, de logements et de scolarisation, les investissements sont très nettement en dessous des besoins. La politique d’austérité, la non-application du Code du Travail, du Code de la Sécurité Sociale, la chèreté de vie, l'absence d'alignement des prestations sociales sur le droit commun, les sous effectifs chroniques dans les services publics, le recours massif aux emplois précaires sont des éléments d'une crise aiguë qui place le département au bord de l'explosion sociale.

Malgré l'ampleur de la mobilisation et l'adhésion de plus en plus forte de la population au mouvement de grève, le gouvernement ne semble pas vouloir entendre les revendications portées par l'intersyndicale ; en effet, aucun médiateur n'a encore été dépêché sur l'île pour engager un dialogue avec les organisations syndicales alors que le mouvement actuel dure depuis le 30 mars.

Jusqu'à ce jour, l'intersyndicale a su contenir les débordements, ce qui risque de ne plus être possible longtemps si le gouvernement ne réagit pas et persiste à se cantonner dans un assourdissant silence.

La FSU Réunion apporte son soutien à la FSU Mayotte et à l'ensemble de l'intersyndicale dans laquelle elle est engagée pour plus de justice sociale et d'égalité à Mayotte, comme partout ailleurs sur le territoire français.

Le BEFD de la FSU Réunion, 14 avril 2016




1.Posté par Débordement le 15/04/2016 06:40

"Jusqu'à ce jour, l'intersyndicale a su contenir les débordements"

La FSU portera la responsabilité des débordements, qui ne sont en fait que
des groupes de jeunes voir très jeunes gamins clandestins menant une forme
de guérilla.
Comme c'est souvent le cas les NANTIS agitent et accusent.
Dans cette affaire (comme dans bien d'autres) la FSU fait preuve d'irresponsabilité.

2.Posté par Zantak le 16/04/2016 17:25

La fsu est égale à elle-même. Ses membres sont bien entendu surrémunérés mais ils sont d'indécrottables donneurs de leçons, capables à l'occasion de violences de type cgtr. Ce sont des dogmatiques bornés, intolérants et incapables de la moindre réflexion objective.

3.Posté par Zozossi le 16/04/2016 19:32

La FSU a appelé à voter Hollande.

Maintenant que son champion a donné toute la mesure de sa nuisible nullité, la FSU appelle à manifester contre Hollande.

Quand ce ramassis de gauchards de salon surrémunérés va-t-il avoir la décence de se taire?!

4.Posté par ANIN le 19/04/2016 10:21

C'est quand même dingue qu'un syndicat allume la mèche dans un "département" dont l'existence est contesté par l'ONU, pour y mettre le feu, et après se retourner contre le gouvernement. ! On dirait que l'intersyndicale est complètement déconnectée des réalités locales, et ne pensent qu'à se remplir les poches au détriment de ces populations !
La Fsu Réunion a tort de se mêler de ces histoires..."La FSU Réunion apporte son soutien à la FSU Mayotte et à l'ensemble de l'intersyndicale dans laquelle elle est engagée pour plus de justice sociale et d'égalité à Mayotte, comme partout ailleurs sur le territoire français". Justement l'existence même de ce département "français"est contesté par l'Etat comorien et l'ONU. Des syndicalistes colonisateurs ? alors qu'ici ils font du "gauchisme" où sont les valeurs, le respect du droit international ? du jamais vu !!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes