MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

FSU: Aux candidats aux élections régionales


Par Marie-Hélène DOR, Christian PICARD - Publié le Jeudi 26 Novembre 2015 à 16:31 | Lu 21 fois

FSU: Aux candidats aux élections régionales
Mesdames, Messieurs,

vous êtes candidats aux élections régionales de décembre prochain. C'est pourquoi la FSU, dont le champ couvre l'ensemble des services publics, est désireuse de connaître votre position sur un certain nombre de sujets qui relève de la compétence de la Région.

Personnels : De très nombreux recrutements de personnels non-titulaires ont été effectués ces dernières années par le Conseil Régional. Ces collègues ont signé des contrats de courte ou moyenne durée dont près de 400 personnels ouvriers et techniques affectés dans les lycées qui ont un contrat arrivant à échéance à la mi-décembre. Répondant à l'inquiétude quant au devenir de tous ces personnels précaires, la FSU souhaite savoir si ceux-ci sont en mesure d'espérer conserver leur emploi, ou le voir pérenniser par le statut de fonctionnaire. Les besoins auxquels ils répondent sont en effet constants. Notre question est la suivante : si vous obtenez la majorité à l'issue de ces élections, quelle/s décision/s prendrez-vous à l'égard de ces personnels ?

Éducation

Lycées : Le Conseil Régional a compétence en matière de construction de lycées. Notre académie a besoin de lycées supplémentaires pour faire face à la démographie et à la lutte contre l'échec scolaire.
Si vous êtes élus, quelle/s initiatives prendrez-vous en la matière ?
Par ailleurs, la maintenance du matériel pédagogique et la mise aux normes des équipements ne sont pas toujours suffisantes. De même les travaux de rénovation et de réhabilitation en cours dans un certain nombre de lycées ne sont pas à la hauteur des besoins et en deçà des demandes remontées. Quelle garantie pouvons-nous avoir que les élèves et les personnels des établissements pourront travailler dans de bonnes conditions et en toute sécurité ?

Le taux d'illettrisme demeure très fort dans notre région, chacun s'accordant sur un chiffre de l'ordre de 116000 personnes concernées. Ce chiffre est par ailleurs constant et ne régresse pas malgré les dispositifs mis en œuvre du type Cases à Lire, Écoles de la deuxième chance notamment. Si vous êtes élus, mènerez-vous une évaluation de ces dispositifs d'une part et, d'autre part, quelle/s initiative/s prendrez-vous pour lutter efficacement contre cette situation ?
Quel partenariat envisagez-vous avec les communes et l'État pour donner plus de moyens à l'école primaire, pour améliorer le bâti scolaire et favoriser l'accueil des 2 ans ?

Le Plan Ordinateur Portable mobilise plus de 8 millions d'euros d'argent public annuellement. Nous savons que de nombreux lycéens détournent celui-ci de sa destination ou le revendent. Il a par ailleurs généré, pour les familles les plus modestes, des besoins en équipements supplémentaires et connections internet qui sont parfois difficiles à assumer financièrement. D'autre part, les lycées n'ont pas la capacité réseau pour faire face à une utilisation généralisée en classe faute d'équipement adapté. Quelle est votre position sur ce POP ?

Equipements sportifs / UNSS: La FSU est très attachée au développement du sport scolaire, véritable outil de démocratisation puisqu'il permet à tous les élèves d'accéder à une pratique sportive et culturelle. Il se heurte cependant à un déficit d'équipements.
D'autre part, l'UNSS qui est la structure sportive qui compte le plus d'adhérents à la Réunion voit son budget stagner depuis des années alors même que les coûts de déplacement vers les installations (piscines notamment) ont explosé.
La FSU souhaite votre position sur deux points : quelle politique comptez-vous mener pour aider les communes qui en ont besoin à construire de nouveaux équipements sportifs (piscines, terrains) ?
Concernant l'UNSS, quelle décision estimez-vous nécessaire pour permettre l'accès du plus grand nombre à ses activités sans que son budget ne soit capté dans des proportions trop importantes par des frais logistiques ?

Formation professionnelle initiale / carte des formations : Le tout-apprentissage est certes une orientation définie nationalement. Toutefois, le tissu économique local n'est pas en capacité d'absorber un nombre élevé d'apprentis et de fait des candidats à ces formations se retrouvent exclus de l'apprentissage sans pour autant qu'une solution ne leur soit proposée. Nous estimons nécessaire de réaliser un bilan de ce dispositif. Quelle est votre position sur ce point ?
La carte des formations pour l'enseignement public a réduit considérablement les CAP en lycées professionnels sans par ailleurs que les partenaires sociaux n'aient été consultés en amont. Nous observons en outre que les formations validées privilégient les besoins locaux. Ceci se fait au détriment de la possibilité pour un jeune qui le souhaite de se former vers un emploi qui suppose une mobilité géographique à terme. Si vous êtes élus, quelle/s initiative/s prendrez-vous en la matière ? Quels critères retiendrez-vous dans l'offre de formation ?

De façon plus globale, quelle part du budget régional comptez-vous consacrer à l'éducation, avec quelles priorités ?
Quelle politique de dialogue social comptez-vous mener ?

Marie-Hélène DOR Christian PICARD
Secrétaire départementale Secrétaire Départemental



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes