MENU ZINFOS
Santé

FOCUS - Les mesures de "risposte" prises par le préfet en ce 11 septembre 2020


Afin de lutter contre la propagation de l'épidémie, Jacques Billant, préfet de La Réunion, a décidé, en concertation avec les élus et acteurs locaux, de renforcer les mesures réglementaires en vigueur sur le territoire. A la fin de son point hebdomadaire, la préfecture a listé, dans le détail, chacun des points abordés par le représentant de l'Etat à La Réunion :

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 11 Septembre 2020 à 20:54 | Lu 2054 fois

Périmètre étendu pour l’obligation du port du masque

Le port du masque grand public ou chirurgical est une mesure complémentaire indispensable aux gestes barrière pour lutter contre la propagation du virus. Il permet de limiter les transmissions aéroportées ainsi que le contact des mains aux zones du visage (bouche, nez) potentiellement vectrice du virus. Porter un masque en période épidémique est un geste responsable pour se protéger et protéger les autres.

Au vu de la circulation active de la COVID 19, de vastes périmètres ont été définis en lien avec les maires pour rendre le port du masque obligatoire dans les zones les plus urbanisées et denses de l’île ainsi que dans les zones commerçantes.

Des cartographies sont disponibles sur le site de la préfecture www.reunion.gouv.fr et sur la page Facebook et Twitter @préfet974.

Le port du masque reste par ailleurs obligatoire jusqu’au 30 septembre dans toutes les communes désignés par arrêté préfectoral du 11 septembre 2020 et ce dans les espaces publics suivants :
- marchés forains de plein air ;
- véhicules affectés au transport public ou scolaire ;
- abords des accès des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et des crèches ;
- abords des lieux de cultes

Pour précision, le port du masque n’est pas rendu obligatoire sur la plage en position statique ou lors des baignades.

En concertation avec les maires des communes et en fonction de l’évolution épidémique, Jacques Billant pourrait étendre l’obligation du port masque à l’ensemble des centres villes du territoire.

Limitation des contacts et lutte active contre l’apparition de « clusters »

Afin de lutter contre la circulation du virus, Jacques Billant a décidé d’encadrer les situations propices à l’apparition de nouveaux foyers de contamination.

Prolongation de l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes

Les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits dans les espaces verts, les aires de loisirs, les parcs, les jardins, les aires de pique-nique aménagées, les plages et tout autre site utilisé à cet usage jusqu’au 30 septembre.

Les autorités en appellent également à la responsabilité individuelle et collective dans la limitation des rassemblements dans la sphère privée. Un grand nombre des cas confirmés de COVID 19 proviennent de chaines de transmission établies lors de rassemblements familiaux ou amicaux.

Le report ou l’adaptation au format restreint des événements amicaux et familiaux sont des décisions individuelles responsables et citoyennes qui permettent de protéger notamment les personnes les plus vulnérables : personnes âgées, femmes enceintes...

Prolongation de l’interdiction de la pratique des sports collectifs et de combat

Le football, le rugby, le handball, le basketball et autres sports collectifs ainsi que les sports de combat comme la boxe ou le judo ne permettant pas de respecter la distanciation physique et les gestes barrière sont interdits.

Jacques Billant a décidé de prolonger leur interdiction jusqu’au 30 septembre, y compris dans les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d’enseignement supérieur.

Cette interdiction concerne toutes les formes de pratique : l’animation, les entraînements, les compétitions, les rencontres et toutes autres formes de manifestations.

Elle se limite exclusivement aux sports ne permettant l’application stricte des gestes barrière. La natation, les sports individuels...peuvent être pratiqués dans le respect des protocoles sanitaires définis par les ligues et fédérations.

Le préfet recevra mardi les représentants du monde sportif afin d’échanger sur cette mesure.

Renforcement des prescriptions pour les établissements recevant du public

L’accueil des personnes dans les établissements recevant du public tels que les salles d'auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usage multiple telles que les salles de fêtes et les salles polyvalentes, chapiteaux, tentes et structures, salles de jeux est strictement encadré :
- toutes les personnes accueillies doivent disposer d’une place assise ;
- une distance minimale de 1 m ou d’un siège entre les personnes doit être garanti ;
- le port du masque est obligatoire pour les personnels et pour les clients de plus de 11 ans lorsqu’ils se déplacent.
- La jauge maximale des établissements est divisée par deux.

La danse est interdite dans les établissements recevant du public y compris les restaurants, bars. Les établissements d’enseignement artistique spécialisé et notamment des écoles de danse ne sont pas concernés.

Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique

La consommation d’alcool est propice aux rassemblements dans l’espace public et par conséquence interdite à compter du 11 septembre 2020. Les autorisations d’ouverture tardive au-delà de 00h30 sont toutes révoquées pour les bars et restaurants.





1.Posté par Karl le 11/09/2020 21:10

On s'en fout, baratin et gesticulations quotidiens.

2.Posté par tantine le 12/09/2020 03:49

danse interdite,manifestations et réunions familiales ou autres interdites, bronzage interdit, consommation d'alcool interdite, jeux interdits, on se croirait en iran ou en chine en tout cas pas en démocratie ! et le 30 septembre on va nous prolonger ou rajouter quoi encore ?!

marre de ce cirque, la température monte, les incohérences se multiplient avec le règne des petits chefs, la muselière partout et tout le temps est insupportable, le droit de respirer par la bouche et par les narines a disparu. or si on les a ce n'est pas pour rien !

3.Posté par Bin Bin le 12/09/2020 05:02

Bonjour

Lutter..Riposte.. ..Oulala

GUERRE FROIDE.....DE CADAVRE. COVIDÉ.

O Masque Citoyens.

Ps: 🤣🤣🤣🤣🤣🤣

4.Posté par Veridik le 12/09/2020 09:33

@2
On nous fait payer l'air maintenant , 135€

5.Posté par WWG1WGA le 12/09/2020 09:41

Ils ont osé interdire la manif des Gilets Jaunes ce samedi 12 septembre en métropole (on va voir çà sur YouTube avec RT, Sputnik, Vecu), mais n'ont rien fait pour celle des Trouaré et des sans papiers, pendant ce même temps, le même jour ils verbalisaient 9 personnes qui manifestaient pour le FREXIT et çà, çà se passe dans cette soit disant démocratie ...... Il serait temps que les Français se réveillent plutôt que d'être derrière leur portable ou assis dans leur fauteuil à mater leur maudite télé qui les rend bête à bouffer du foin ......

6.Posté par gratel le 12/09/2020 17:04

nous vivons dans un semblant de démocratie ils interdisent les manifestations ils piègent les gens dans une nasse c'est la france à macron, 2022 macron et sa bande à la porte ce beau pays mérite mieux!

7.Posté par SPARTACUS974 le 12/09/2020 18:01

Le préfet a cru qu'il était en 2001 avec sa "riposte " du 11 septembre.
En effet,une riposte est une réponse vive et prompte pour repousser quelque raillerie ou quelque attaque.Certes,pour la raillerie ,il a l'habitude ,le pauvre mais concernant l'attaque ,je cherche encore qui nous attaque .Déjà Rantanplan 1er nous avait dit que nous étions en guerre mais contre qui et pourquoi???
Un virus n'a pas d'intention belliqueuse .Son projet est de se développer ,de vivre sa petite vie .
Finalement,la menace sanitaire a remplacé la menace islamiste pour faire peur dans les chaumières.
Le COVID a piqué la vedette à Ben Laden et à Daesh au Front Islamiste et autres Al Qaïda .

8.Posté par jean jacques crevecoeur,mon frère le 13/09/2020 04:30

bien dit 7.Posté par SPARTACUS974

9.Posté par Jean Douille le 13/09/2020 09:21

Je ne sais pas vous.
Mais moi je suis rassuré!
La vache ça c'est de la risposte !
bravo et un grand merci à cette bande de(...)!

10.Posté par docBB le 14/09/2020 10:28

La seule chose à faire c'est de limiter les réunions conviviales, partout au monde c'est là ou sont les departs d'épiémies (messes offices ceremonies, et fetes des ceremonies, anniversaires baptemes et enterrements, plus les vestiaires collectifs. A t on entendu des messages en ce sens? Mais si le marié veut toucher à la fois la dote et l'héritage du grand père c'est l'inverse qu'il faut faire, pas sûr que ce soit le meilleur souvenir de la noce, mais bon quand on veut on peut !

11.Posté par docBB le 14/09/2020 10:39

c'est rigolo les anglo americains c'est 6 pied (182 cm) et le reste du mondes 2 mètres...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes