MENU ZINFOS

FILAO réalisera le premier téléphérique urbain de la Cinor

La Cinor et le groupement Filao ont signé ce vendredi 1er décembre le marché d'attribution du marché de conception, réalisation, exploitation et maintenance de la ligne Chaudron/Moufia-Bois de Nèfes. Il s'agit de la première ligne de téléphérique urbain du territoire du Nord de La Réunion.

Vendredi 1 Décembre 2017

C'est fait. La Cinor et Gérald Maillot, son Président, ont choisi : c'est le groupement FILAO, représenté par Christian Bouvier, à gauche, qui mènera le projet de conception, réalisation, exploitation et maintenance de la ligne Chaudron/Moufia-Bois de Nèfles (photos JA COINDEVEL)
C'est fait. La Cinor et Gérald Maillot, son Président, ont choisi : c'est le groupement FILAO, représenté par Christian Bouvier, à gauche, qui mènera le projet de conception, réalisation, exploitation et maintenance de la ligne Chaudron/Moufia-Bois de Nèfles (photos JA COINDEVEL)
La Cinor est actuellement engagée dans un important projet de plusieurs lignes de téléphériques urbains. Elle mène en effet un deuxième projet sur la ligne, Bellepierre – La Montagne, dont elle vient de boucler la phase de concertation.

Il s'agira dès lors du tout premier réseau de l'île et plus largement de France.

Dès la fin 2019, la première ligne sera opérationnelle et desservira les quartiers de l'Est du chef-lieu, du Chaudron, sur le littoral, jusqu'à Bois-de-Nèfles sur les hauteurs.

L'intercommunalité a retenu, parmi cinq offres jugées de "qualité", le concepteur-réalisateur de cette première ligne, également en charge de son exploitation.

L'offre du groupement Filao a été entérinée, à l'unanimité lors du bureau communautaire du 30 novembre.

Avec cette décision, le projet de transport par câbles de la Cinor vient d'opérer son premier virage opérationnel.

Pourquoi Filao? "Parce que l'offre du groupement s'est révélée la moins disante (52 millions d'€) et en parfaite corrélation avec les conclusions de la concertation préalable, menée fin 2016 –début 2017- et les préconisations de nos administrés et de nos élus communautaires», confie Gérald Maillot, Président de la Cinor.

POMA, un géant mondial du téléphérique

Le projet a en effet intégré les contributions pertinentes des administrés, notamment sur le plan technique avec la préoccupation constante d'accroître le confort des voyageurs -dont les personnes à mobilité réduite- de préservation l'environnement en assurant une intégration harmonieuse des ouvrages sur les différents sites.

De même, il permet d'éviter le survol des habitations (quasiment aucune).

Enfin, l'appel à la réduction du coût de construction (57 millions d'€ au départ) a été entendu.

En outre, en signant en faveur Filao pour la conception-réalisation de la première ligne du réseau, il n'a pas échappé à la Cinor qu'elle contractualisait avec un groupement comptant dans ses rangs Poma, un des deux géants mondiaux spécialisés dans la fabrication de systèmes de transport par câble.

Sa carte de visite décline ainsi des réalisations à Medellin en Colombie, à Rio de Janeiro au Brésil et à Taipei à Taïwan.

Des emplois et plus de 20 000 heures en insertion professionnelle

Enfin, Filao s'est engagé auprès de la Cinor dans une démarche volontariste d'insertion professionnelle.

Ainsi, le groupement prévoit de réaliser le double du volume horaire prescrit en insertion, soit 21.420 heures, (500 heures en phase de conception, 10.000 heures en phase de réalisation, 10.920 heures en phase exploitation & maintenance).

Au cours des prochains mois, il s'agira de finaliser les dossiers de conception et de sécurité, d'organiser l'enquête publique, en vue de la délivrance du permis de construire.

Les premiers coups de pioche sont attendus fin 2018.


 



 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes