MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

Extravagance : Le contrôle judiciaire du mouvement religieux maintenu


Fin septembre, l'église Extravagance contestait sa mise en examen pour abus de faiblesse, son placement sous contrôle judiciaire ainsi que le règlement d'une caution réclamée par la juge en charge de cette affaire. Les magistrats de la chambre de l'instruction ont tranché.

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 26 Octobre 2021 à 16:56

Le 8 juillet dernier, à l'issue de sa garde à vue, Bruno Picard et le mouvement religieux Extravagance étaient mis en examen et placés sous contrôle judiciaire avec obligation de verser une caution : respectivement 30.000 et 60.000 euros.

Dans la foulée, la procureure de la République de Saint-Pierre, Caroline Calbo, confirmait l'ouverture d’une information judiciaire  à l’encontre du pasteur et de la personne morale - l'église protestante évangélique Extravagance, dont Bruno Picard est le représentant légal - pour abus de faiblesse commis sur huit victimes. Des faits présumés passibles d'une peine de 5 ans d’emprisonnement.

Fin septembre dernier, le mouvement religieux, par la voix de son avocat Me Alain Rapady, saisissait les magistrats de la chambre de l'instruction afin de faire annuler le contrôle judiciaire imposé à l'église ainsi que le versement de la caution. Ces derniers ont rendu ce vendredi matin leur décision. Le contrôle judiciaire d'Extravagance et ses dispositions sont maintenus..

Une requête en nullité de l'acte d'instruction a également été déposée début septembre pour non respect des dispositions du code de procédure pour la poursuite d'une personne morale. Les juges de l'instruction se sont également penchés sur la question et rendront leur décision le 26 novembre prochain.

Les avocats de Bruno Picard indiquent par ailleurs ne pas avoir fait appel concernant le contrôle judiciaire et le versement de la caution de leur client. Mais il leur reste encore quelques mois pour le faire.

Sur le sujet :

Une enquête ouverte contre Bruno Picard pour abus de faiblesse
Soupçons d'abus de faiblesse: la réponse du mouvement d'Extravagance
Les prophéties extravagantes de Bruno Picard
Rififi au sein de l'église protestante
Attaqué, Bruno Picard suspend ses activités
Les méthodes de l'église Extravagance
Vidéo: Le témoignage de Rudy Thazard
Un ex-fidèle d'Extravagance: j'ai dû donner un million d'euros
Les locaux d'Extravagance perquisitionnés




1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 26/10/2021 17:28

C'est facile de profiter des crédules ici et faire fortune.

2.Posté par Rajao le 26/10/2021 18:13

La théorie de la prospérité inspirée par le Paraclet fout le camp Bruno. Dieu seul connaît notre coeur.

3.Posté par rud le 26/10/2021 18:25

Et bien bientôt ça sera tout les assemblé qui seront fermé par la bête sauvage apocalypse 17 v 15a 17

4.Posté par majie le 27/10/2021 07:24

les magistrats devraient enquêter sur la ville de Toulon où l'église extravagance a pris ses nouveau quartiers et où les principaux leaders et pasteurs se sont installés pour faire las bas ce qu'ils ne peuvent plus faire ici

5.Posté par 666 le 28/10/2021 20:13

L'église de Rome a mieux réussi, il suffit de voir le Vatican. Quant à la Mecque, ça ressemble de plus en plus à une grande surface ! Il ne manque que la galerie commerciale !
Amen le fric et pour un baptême un mariage, n'oubliez pas la petite enveloppe. Il faut voir le business de Lourdes, c'est le casino du miracle !
Donnez donnez, mais Dieu ne vous le rendra pas

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes