MENU ZINFOS
Faits-divers

Extorsion sous la menace : Une bande de 4 mineurs mise hors d'état de nuire


INFORMATION ZINFOS 974. Le 4 janvier 2023, la Communauté de Brigade de Saint-Benoît (CoB) est saisie d’une affaire d’extorsion sous la menace d’une arme. Sept individus cagoulés auraient obligé deux personnes à leur remettre deux téléphones portables, une carte bancaire et des documents d’identité en les menaçant d'un sabre.

Par - Publié le Lundi 16 Janvier 2023 à 10:36

Crédit Photo DR
Crédit Photo DR
Sur ces faits, les enquêteurs se rendent compte, par recoupement d'informations, qu'une seconde affaire de même type, en date du 9 novembre 2022, est imputée à la même équipe. De minutieuses investigations permettent alors de cibler un véhicule ainsi que deux individus habitant dans la commune de Saint-André.

Placé sous surveillance, le véhicule ciblé est repéré le 12 janvier dernier aux alentours de minuit. Les militaires l'interpellent vers 1 heure du matin en flagrant délit avec à son bord quatre mineurs dont le plus jeune est âgé de 16 ans. Malgré un refus d'obtempérer, ils sont placés en garde à vue. 

Ils avaient l'intention de passer à l'acte 

Les quatre mis en cause, tous connus de la justice pour des faits de violences, reconnaissent leur participation aux affaires qui leur sont reprochées. Ils indiquent qu’ils étaient à la recherche d'une proie avant d'être interpellés par les gendarmes.

Selon nos informations, les malfaiteurs avaient l’intention de passer à l’acte. Il leur est reproché des faits d'extorsion, association de malfaiteurs, refus d'obtempérer et défaut de permis. Des faits qu'ils auraient reconnus. L'enquête en cours se poursuit. 

Crédit Photo DR
Crédit Photo DR


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jeandit rien le 16/01/2023 12:04

Extorsions..associations de malfaiteurs...comme d hab ils risquent jusqu 15 ans de prisons et 45000 euros d amendes...mais en réalité auront une claque sur la main et on passe aux suivants...n est ce pas messieurs dames les juges..mais suis je bête...c est votre fond de commerce..si ils restent au trou trop longtemps vous n aurez plus de tafs.

2.Posté par riverstar974 le 16/01/2023 12:26

au trou pour longtemps on s'en fout qu'ils soient mineurs, c'est de la racaille

3.Posté par babafigue le 16/01/2023 13:10

Des braqueurs armés d'épluche légume? Une bonne fessé et au lit...

4.Posté par Inconu 974 le 16/01/2023 13:13

Je les et vue une fois en ville de st benoit ils étais armé et cagoulé.ils ne sons pas originaire de ile de la reunion??????

5.Posté par titi45 le 16/01/2023 13:20

Moins nana une solution pour c'est GGGG MMMM

6.Posté par bob le 16/01/2023 13:51

qu on les mettent au bagne,travaux forçés pour 20 ans et les parents pour 20 ans aussi! il faut le retour des educateurs supprimés par la droite!

7.Posté par HULK le 16/01/2023 13:54

Il fut une époque où traiter de "kagnards" ces voyous était considéré comme l'insulte suprême,empreinte de racisme, voire de vieux relents eslavagistes. Voilà où nous a mené le laxisme,voire la lâcheté dont nous avons fait preuve à leur égard. Vous pouvez pleurer maintenant, il est trop tard.Bien fait pour nous.

8.Posté par boul le 16/01/2023 15:15

méritent d'être fouettés culs nus et affichés sur une place publique
mais dans la ripoublique on n'affiche pas le nom des bandits dans les news des médias même s'ils sont reconnus coupable , ah qu'elle est devenue immonde cette dictature et ne cesse de s'enlaidir grâce aux racailles du haut qui s'en mettent plein les poches et ne prenant aucun intérêt pour les sans dents payeurs d'impots que nous sommes

9.Posté par JESUIUNCON le 16/01/2023 15:21

----TELLEMENT DE VIOLENCE SUR CETTE ILE----
---LE LAXISME DES SERVICES DE POLICE
PRETEXTANT ETRE SUR UN ACCIDENT DE LA CIRCULATION A CHAQUE APPEL AU 17
---BIENTOT --TOUT COMME AUX USA
DES ENFANTS DE 6 ANS TUERONT ----

10.Posté par Euh.. le 16/01/2023 15:56

Sans vouloir faire la Karen, puis-je subodorer que cette chienlit ne serait pas tout à fait des produits péi ? Oups, on va parler de la thèse du complot . Des nouvelles de ceux qui leur auraient facilité l'installation ? Ah oui , ils sortent avec des gardes de corps....Bien sûr.

11.Posté par Kpleen-Spleen le 16/01/2023 16:30

Et voilà les conneries réalisées à Mayotte arrivent à la Réunion, il faut les envoyer aux Kerguelen avec leurs cousins les phoques

12.Posté par Jag le 16/01/2023 16:39

[Modéré par la rédaction]
Il faut couper la CAF et les foutre au trou ces petits parasites !!!

13.Posté par Tilouli le 17/01/2023 07:13

Quand est ce qu’on leur fait nettoyer les routes, les ravines, les plages et casser des cailloux parceque la je paie lenRSA de leurs parents,leurs soins gratuits et l’école avec les impôts!

14.Posté par ahlala le 17/01/2023 08:38

@11 pauvres phoques, je ne souhaite à personne de vivre au quotidien avec des merdes pareille. Les vers de terre a la rigueur mais bon, les obliger a manger de la merde, pauvre vers. Est ce que le cagnard se composte? La au moins ils produiraient quelque chose d'utile.

15.Posté par Roro le 17/01/2023 12:36

Il faut mettre un terme à la justice pour mineurs et le juge des enfants. Ces délinquants récidivistes doivent être jugés dans la même juridiction que les adultes et sévèrement sanctionnés.

16.Posté par Zoulou le 17/01/2023 20:38

Et si on les renvoyait d'où ils viennent ? Avec une interdiction de territoire de 20 ans !
Les juges ont les chocottes !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes