Santé

Exportation de la dengue en métropole: "Il y a un nombre de cas potentiellement non négligeable"

Mercredi 9 Mai 2018 - 13:23

42 départements de l’Hexagone sont placés depuis le 1er mai en surveillance renforcée en raison de la présence désormais installée du moustique tigre, vecteur notamment de la dengue.

Avec l’arrivée de la période estivale, le risque d’exportation est pris en compte par les autorités. Pour les moustiques, "des systèmes de contrôle sanitaire existent aux frontières". En revanche pour les personnes contaminées, en période virémique, dans des zones où le moustique circule, "il y a un nombre de cas potentiellement non négligeables", a confirmé le Docteur Chieze, directeur de la Cellule de veille et de sécurité sanitaire de l’ ARS, interrogé à l’occasion d’une opération de démoustication réalisée ce mercredi à la Saline-les-hauts. Autrement dit, un moustique tigre qui piquera un voyageur malade en métropole transmettra le virus lors d’une prochaine piqûre.

Par ce phénomène, des foyers épidémiques métropolitains pourraient ainsi être créés. "Il faut donc faire un travail massif pour limiter la circulation virale du fait de la circulation des moustiques", rappelle le Dr Chieze. "Les maladies n'ont pas de frontières".

Le ministère de la Santé recommande donc de se protéger des piqûres de moustique en cas de séjour à La Réunion. "Si une personne présente dans les 7 jours suivant son retour en Métropole des signes évocateurs de la dengue, elle doit consulter un médecin et continuer à se protéger contre les piqûres de moustiques afin de ne pas transmettre la maladie, si le moustique tigre est présent dans le département", est-il conseillé.

Des recommandations valables pour l’ensemble des voyageurs à destination de La Réunion mais aussi de Mayotte, des Antilles, des Seychelles, de la Polynésie française, de l’Amérique centrale et du Sud, l’Asie du Sud-Est… là où le virus du chikungunya, la dengue et le zika sont présents.

Marine Abat sur place
Lu 4046 fois



1.Posté par Madame soleil le 09/05/2018 13:29 (depuis mobile)

C malheureux dire mais peut être que cela fera bouger les choses et remplacer ceux qui ne font.pas le job ici.

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 09/05/2018 14:12

* Le docteur Chièze est un homme HEUREUX !

*Toujours sourire aux lèvres, face caméra,

*Quitte à vous annoncer le pire...

3.Posté par Nicolas le Malouin le 09/05/2018 14:59

on dégage quand pour st pierre et miquelon, les "gens foutre " qui bossent à l'ARS Réunion / Mayotte ?

4.Posté par pata974 le 09/05/2018 14:50

Il ne fait qu'annoncer des choses que l'on sait...En fermant l'aéroport la maladie ne sortira pas c'est simple non?

5.Posté par klod le 09/05/2018 18:57

"potentiellement non négligeable" : du langage abscon de "haut administratif à la framçaise" ................. comme d'hab .

6.Posté par Arsene le 09/05/2018 19:17

Et que dire de l'importation du SIDA ?

7.Posté par ali le khafir le 09/05/2018 20:22

4.Posté par klod le 09/05/2018 18:57
assez d'accord
ohé macron il y a des économies a faire !! regarde les planques des administrations post coloniale

8.Posté par klod le 09/05/2018 22:15

merci post 6 d'être "assez d'accord" en attendant d'être "complètement d'accord " , c'est déjà ça ..................... salut l'ami .

9.Posté par anonyme_mouse le 09/05/2018 22:45

en gros faut surveiller la circulation du reunioné parce qu'il est contagieux :)

10.Posté par Christi le 10/05/2018 12:21 (depuis mobile)

Ban gratter qui zot na rien a foutre de nous Réunionnais, sac i conte c zot gros salaire indexé.
si zot lavés pris a ten et avec serieux le problème , zordi nou noré pas tout so band moun malade .I fo sanctionne so ban hypocrite qui parade

11.Posté par polo974 le 12/05/2018 17:22

Qu'ils goûtent un peu leur inconséquence quand ça ne se passait "que" dans les doms...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop