MENU ZINFOS
International

Explosions de Tianjin : le bilan atteint 85 morts, une partie des habitants évacués


Par - Publié le Samedi 15 Août 2015 à 13:18 | Lu 715 fois

Des militaires spécialisés dans la lutte contre les produits dangereux ont fait leur apparition sur le site
Des militaires spécialisés dans la lutte contre les produits dangereux ont fait leur apparition sur le site
Suite aux explosions survenues mercredi dans le port chinois de Tianjin, les autorités ont ordonné l'évacuation d'une partie de la population par crainte de la propagation de composants chimiques toxiques.

Le bilan est désormais de 85 morts. Parmi les victimes figurent 21 pompiers. Cette catastrophe, survenue après l'incendie d'un entrepôt de produits chimiques, a également fait plus de 700 blessés.

Les autorités sont pour l'heure encore incapables de fournir une explication officielle sur les causes des déflagrations. Elles ont déclaré ne pas savoir exactement ce qui était entreposé sur le site, qui appartient à une entreprise spécialisée dans les produits chimiques très dangereux.

Les policiers ont par ailleurs découvert sur le site du cyanure de sodium, d'où la décision d'évacuation d'une partie des habitants de la ville.

L'incendie n'était toujours pas circonscrit hier, trois jours après la catastrophe. Ils se seraient même intensifiés, entraînant de nouvelles déflagrations, selon Chine nouvelle.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par noe le 15/08/2015 15:38

La Chine vivra !
Ces explosions n'y changeront rien ... des conditions de travail des chinois ...

2.Posté par GIRONDIN le 15/08/2015 16:36 (depuis mobile)

85 morts!

Bon c'est comme Tchernobyl?

3.Posté par Pamphlétaire le 16/08/2015 02:17

Le décompte n'est pas fini car des morts sont découverts au fur et à mesure lors du déblai des lieux et de la recherche des victimes.
Article émanant de MSN :
Tianjin : plus de 100 morts, des habitants évacués par crainte d'une pollution chimique.
Les habitants de la zone proche du site des explosions qui ont secoué mercredi le port de Tianjin, dans le nord-est de la Chine, étaient en cours d’évacuation samedi 15 août, par crainte d’une contamination par des composants chimiques toxiques, a annoncé l’agence de presse officielle Chine nouvelle. Le dernier bilan officiel fait état de 104 morts et 720 blessés. Vingt et un pompiers figurent parmi les victimes et d’autres sont portés disparus, ce qui fait de l’événement la catastrophe la plus meurtrière en Chine pour les soldats du feu depuis soixante ans.

De nouvelles déflagrations ont retenti dans la matinée sur la zone portuaire touchée, projetant dans les airs une épaisse colonne de fumée noire, tandis que les autorités tentent toujours de maîtriser les incendies provoqués par les explosions de mercredi. Et, selon Beijing News, des policiers armés ont commencé à évacuer la population dans un rayon de trois kilomètres autour du site à la suite de la découverte de cyanure de sodium, un produit chimique qui peut être mortel.

Selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), les cyanures de sodium et de potassium ne sont pas inflammables ni combustibles. Toutefois, en présence d’acides et de produits à réaction acide, ils s’hydrolysent en libérant du cyanure d’hydrogène, gaz très inflammable et toxique. Lorsque ces produits sont impliqués dans un incendie, ils peuvent se décomposer à la chaleur, libérant du cyanure d’hydrogène et des oxydes d’azote.
Substances chimiques dangereuses

Environ 6 300 personnes ont été évacuées depuis mercredi, a précisé Chine nouvelle.

Aucune explication officielle n’a été fournie sur les causes des déflagrations. Si l’entreprise Tianjin Dongjiang Port Ruihai International Logistics, propriétaire de l’entrepôt, n’est pas en mesure de préciser la nature des produits qui y étaient en transit, les médias officiels ont confirmé que des substances chimiques dangereuses y étaient bel et bien présentes.

Lire aussi : Explosions à Tianjin : inquiétudes sur de possibles rejets de composants toxiques

Selon la police de Tianjin, l’entrepôt contenait principalement du nitrate d’ammonium, du nitrate de potassium et du carbure de calcium au moment des explosions. Des experts chimistes ont expliqué que le carbure de calcium pouvait, au contact de l’eau, former de l’acétylène, un gaz hautement explosif.

Or les premières équipes de pompiers, arrivées sur les lieux avant les explosions pour éteindre un incendie, auraient arrosé longuement des stocks de substances chimiques dangereuses, ignorant que celles-ci pouvaient détoner au contact de l’eau.
Experts en armes bactériologiques

Une équipe de plus de 200 militaires spécialistes des armes nucléaires, bactériologiques et chimiques est arrivée pour mener des opérations de nettoiement, selon Chine nouvelle.

La catastrophe a rappelé le piètre bilan de la deuxième économie mondiale en termes de sécurité industrielle, les réglementations étant souvent ignorées pour des raisons de rentabilité et leur mise en œuvre contrôlée de façon laxiste.

En juillet, 15 personnes avaient été tuées et plus de 10 autres blessées dans l’explosion d’un site illégal de stockage d’explosifs pour feux d’artifice dans la province du Hebei, dans le nord-est de la Chine. En août 2014, 146 personnes, selon le bilan officiel, avaient trouvé la mort dans l’explosion d’une usine de pièces automobiles à Kunshan, près de Shanghaï.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes