MENU ZINFOS
Faits-divers

Expédition punitive à Ste-Suzanne: De 19 à 7 ans de prison pour les meurtriers


Patrice Antony a perdu la vie le 15 novembre 2017 à Sainte-Suzanne après avoir été sauvagement agressé. Les trois accusés répondaient de leurs actes depuis mercredi devant la cour d'Assises. Le dernier protagoniste, âgé de 14 ans au moment des faits, a déjà été jugé en juin 2019. Il a été condamné par le tribunal pour enfant à une peine de 5 ans de prison dont 1 an avec sursis.

Par - Publié le Vendredi 20 Novembre 2020 à 07:44 | Lu 2323 fois

Le 15 novembre 2017 dans son appartement à Sainte-Suzanne, le corps sans vie de Patrice Antony, jeune homme de 34 ans, est retrouvé adossé à un canapé, la tête en arrière. La victime est méconnaissable, elle a été battue à coups de poing, de pied, et de chaise. Sa cage thoracique, son cou et son visage sont les plus touchés. Patrice Antony mourra asphyxié à cause de multiples fractures et une compression cérébrale.

Ce soir-là, le voisinage témoigne de l’arrivée d’individus, ainsi que de bruits, ce qui permettra de retrouver les auteurs. Ils sont au nombre de quatre dont un mineur âgé de 14 ans. Marius Reboul, Jérôme Frazia et Kevin Técher et le mineur partent d'abord s'en prendre à une famille, à la demande de Marius Reboul qui avait un différend avec le père. Et pour rendre la pareille, Marius Reboul et ses deux acolytes avaient accompagné Jérôme Frazia plus tard dans son expédition punitive chez Patrice Antony. La raison : il aurait "dragué sa copine" et ce, selon les dires de Kevin Técher qui les accompagne. 
 
Depuis 2 jours, les trois acolytes, s'ils reconnaissent les faits, estiment "qu'ils étaient tous ensemble". Ils prétendent également tous les trois que la victime était toujours vivante au moment de leur départ. L'expert toxicologique est formel, ils étaient tous les quatre sous effet au moment des faits. Lors de son interrogatoire, Kevin Técher dira : "il était amoché à mort, gonflé, ouvert de partout". Cela laisse imaginer la violence et la barbarie de la scène. 

Entre 8 et 20 ans de prison requis

Mis en examen pour violence ayant entraîné la mort, les trois accusés risquaient une peine de 20 ans de prison. Ce vendredi matin, l'avocate générale avait requis cette peine maximale pour Jérôme Frazia, Marius Reboul et 8 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Kevin Técher.

"Il y avait des projections de sang jusqu’au plafond, imaginez la violence des coups ! Ils ne lui ont laissé aucune chance de s’en sortir ! Qui a fait quoi ? Peu importe ils sont ensemble pour augmenter l’intensité des violences pendant 20 très longues minutes", a affirmé l'avocate générale.

Les accusés n'ont toujours pas pris conscience de la gravité de leurs actes

Elle déplore la gravité des faits reprochés: "L’horreur est finalement et malheureusement humaine ! Vous avez la mission noble et difficile de les juger aujourd’hui ! Ce n’est pas un reportage, ni une fiction mais la réalité. Ces faits sont particulièrement gravissimes. C’est un déchaînement de violence et de folie."

L'avocate générale s'insurge par ailleurs: "Ce qui m’inquiète, c’est qu’aucun d’entre eux, trois ans après les faits, n’ait pris conscience que c’est l’ensemble de leurs coups qui ont entraîné la mort de la victime ! On est encore loin d’une véritable réflexion de leur part..."

Après trois jours d’audience, le procès des trois accusés à l’initiative de cette expédition punitive ayant trouvé son épilogue par le décès de Patrice Antony, aura mis en exergue les responsabilités de chacun mais surtout la cruauté sans limite dont ils ont fait preuve. Il convient de noter l’excellent exposé des faits lors des réquisitions de l’avocate générale, Mme Fontaine, qui a brillamment défendu les intérêts de la société. En dernier lieu, si les trois accusés s’excusent, Marius Reboul indique tout de même ne pas comprendre "pourquoi on veut me faire passer pour un bouc émissaire"

Après délibération, la cour d’assises condamne Marius Reboul à 19 ans de réclusion criminelle, Jérôme Frazia à 17 ans et Kevin Técher à 7 ans d'emprisonnement.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bagatelle le 20/11/2020 13:08

J espère que sa donnera exemple a certain et certaine qui s amuse a menace
Avec leur complice en croyant êtres la loi
Surtout en vivant dans le mensonge
En cachette

2.Posté par Sherlock le 20/11/2020 13:15

Seulement ! Vu la barbarie de l'acte, une telle sentence est inadmissible...
Faut pas oublier que cet homme a été massacré, je dis bien massacré...Songez qu'il n'était même pas reconnaissable par sa famille...
La perpétuité effective, reste la seule alternative à la peine de mort !

3.Posté par Leglandmasqué le 20/11/2020 13:26

Tres reflétant....nou lé en l'air. .

4.Posté par goss le 20/11/2020 11:47

Prend les 3 attache avec foute à la mère pou requin mangé !! Franchement comment on peut juger trois merde comme cela !! Mi espère que sont soit-disant copine va refaire sa vie !! (NDLR : modération) Vraiment 3 pourriture. Tué un homme pour une histoire inutile comme sa !!!

5.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/11/2020 07:36

*"Il y avait des projections de sang

*Jusqu'au plafond"...

*Tout est dit !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes