MENU ZINFOS
Faits-divers

Expédition punitive à St-Benoît: Le parquet demande des peines plus lourdes


Par - Publié le Jeudi 18 Octobre 2018 à 17:49 | Lu 3748 fois

Les cinq Bénédictins du chemin Batardeau étaient devant la barre de la cour d’appel ce jeudi. Les prévenus, dont quatre sont toujours incarcérés, ont dû à nouveau répondre des faits du 29 novembre 2015. En avril dernier, ils avaient été condamnés à payer 40.000 euros de dommages et intérêts et des peines de 4 ans (dont 2 avec sursis) à 5 ans (dont un avec sursis) pour violences aggravées alors que le procureur avait requis entre 5 et 10 ans. Le parquet avait donc fait appel. "Cette affaire aurait pu être jugée aux assises", affirme le procureur de la cour d’appel, avant de rappeler leurs "parcours délinquants" et les faits qui pourraient être confondus avec une tentative d’homicide.
 
Des faits qui ressemblent à ce qui arrive trop souvent entre rivaux d’un même quartier. Mais pour la victime, qui a depuis une incapacité permanente de 23 à 47% selon les médecins et un œil qui ne fonctionne plus. Bryan Pausé, ancien champion d’arts martiaux ne s’entendait plus avec cette bande. La veille, une dispute éclate car il aurait endommagé la voiture de Giovanni Oulédie, 24 ans, l’un des prévenus, jugé le plus énervé du groupe malgré son handicap mental. À cela s’ajoute une histoire de vol de sacoche, des coups de pression pour acheter le chien de Bryan Pausé, bon chasseur, et une baston avec le jeune de la bande, Mathieu Cerveaux, mineur à l’époque, qui comparaissait librement…
 
Et voilà que toute une meute - les frères Sitouze, demi-frères de Mathieu Cerveaux, ainsi que Michel Daou, accompagnés de Giovanni Oulédie et Mathieu Cerveaux - débarque chez la victime le lendemain, armée d’un fusil de chasse. Six coups de fusil sont entendus. Les tireurs sont les frères Sitouze et Michel Daou. Un coup de fusil tue le chien de la victime ; l’autre l’atteint au visage. Bryan Pausé est transporté en état critique à l’hôpital : 30 jours d’ITT, l’œil gauche pratiquement inutilisable, des troubles psychiques…
 
Les conflits entre jeunes du quartier ne justifient en rien de "faire justice soi-même", comme l’a indiqué le président d’audience. Mais l’ambiance tendue entre jeunes hommes aux enfances difficiles explique peut-être le verdict du tribunal correctionnel en première instance qui était loin des peines maximales requises par le procureur. En appel, le procureur a donc rappelé leur lourd casier judiciaire et la préméditation avant les faits. Il a requis des peines se situant entre les deux, soit 7 ans de prison et une interdiction de porter des armes pendant 5 ans pour les trois tireurs, et 5 ans dont 2 avec sursis pour Mathieu Cerveaux et Giovanni Oulédie.
 
La décision sera rendue par la cour d’appel le 8 novembre.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cmoin le 18/10/2018 18:26

C'est une tentative d'assassinat!Il faut les mettre en prison à vie!
Justice complice!

2.Posté par Et les assises ? le 18/10/2018 23:12 (depuis mobile)

Devant la gravité des faits, les assises auraient été plus adaptées...

3.Posté par Cloclo le 19/10/2018 07:39 (depuis mobile)

On continue à faire des cadeaux aux assassins, bandits... moi aussi, j''ai eu une enfance difficile. Malgré tout j''essaie d''avoir un comportement raisonnable


4.Posté par Modeste le 19/10/2018 14:18

le gratin de Saint Benoit......!

5.Posté par Mortier le 19/10/2018 16:17 (depuis mobile)

Une interdiction de porter des armes pendant 5 ans. Il semblerait que le port d''arme était interdit sauf pour les quelques agents de sécurité.

6.Posté par Sek le 19/10/2018 16:58 (depuis mobile)

15ans c'est correct

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes