MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Exosymbiose de la réaction cancéreuse : La bonne nouvelle ?


Par Frédéric Paulus, Directeur du CEVOI (Centre d’Etudes du Vivant de l’Océan Indien) - Publié le Jeudi 9 Juillet 2020 à 10:57 | Lu 945 fois

Nous avons émis des déductions et hypothèses concernant le phénomène de « désymbiotisation ». Elles lèvent possiblement l’énigme du (des) cancer(s). Avant de solliciter les spécialistes de la cancérologie afin qu’ils se prononcent sur leur crédibilité, il est préalablement nécessaire de définir la notion de symbiose car ce terme exosymbiose évoque un mouvement opposé. La symbiose (du grec sýn, ensemble et bíos, vie) est une association durable entre deux organismes hétérospécifiques. La durabilité de l'association est relative et recouvre une part significative de la durée de vie d'au moins un des deux organismes. La symbiose peut être une relation mutualiste dans laquelle les deux organismes tirent bénéfice de l'association. À notre niveau d’investigation, il s’agit de l’association des bactéries qui ont été intégrées ou compactées aux cellules monocellulaires puis aux cellules dites eucaryotes, telles celles des plantes, des animaux et des humains. Dans cette intégration, comme les bactéries, les mitochondries en tant qu’organites intracellulaires ont conservé leur ADN au sein des cellules eucaryotes. Nous savons que le phénomène de cancérisation touche aussi les plantes… Pour le neurobiologiste spécialiste des plantes Stefano Mancuso : « Comme les bactéries, les mitochondries possèdent un ADN circulaire à double hélice, enfin elles peuvent procéder à une division autonome par scission binaire », p. 146, in, L'intelligence des plantes, (1). C’est ce qui semble se passer avec la réaction exosymbiotique conduisant au cancer. Ces organites, les mitochondries, sont essentielles pour la cellule eucaryote car elles transforment l’oxygène conduit par le sang, (pour les animaux), en énergie ; on les compare volontiers à des centrales électriques.
 
Lors de l’exosymbiose, les mitochondries se désolidariseraient de la cellule, entraînant d’autres mitochondries et cellules de façon anarchique. Elles quitteraient l’environnement cellulaire jugé  insatisfaisant pour la vie cellulaire par réaction de survie. Et ce, tout en entraînant potentiellement, par effet de prolifération, l’organisme dans sa totalité vers la mort. Pour en savoir plus, (2). 
Extraites d’un foyer cancérigène, elles sont immortelles en boîte de culture. Le phénomène de cancérisation ne devrait pas être considéré comme une maladie touchant sélectivement un organe ou un tissu, car cette « pathologie » est nomade. Touche-telle les cellules eucaryotes sélectivement, tant les plantes, les animaux et nous autres humains ?  Apparemment oui.
Dans notre hypothèse, elles se désolidariseraient d’organismes ontogénétiquement affaiblis du fait d’un mode de vie insatisfaisant pour leur survie. Par contre, LA BONNE NOUVELLE serait qu’une lecture qui crédibiliserait cette vision conduirait la médecine à envisager l’approche des « patients » autrement, en recherchant leur participation à changer de mode de vie, de valeurs, d’alimentation, de psychologie, etc. Pour le biologiste directeur de recherche au CNRS Michel Raymond, (3), de l’équipe « Biologie évolutive humaine » à l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier, « Plus la médecine s’éloigne des patients et oublie cette attention à l’autre pourtant à l’origine de la pratique médicale, plus elle perd son pouvoir de guérir ».
 
Réf :
1) MANCUSO Stephano et VIOLA Alessandra, L’intelligence des plantes, Livre de poche, 2020.
2) PAULUS Fréderic, « Exosymbiose de la cellule cancéreuse, une vision en biologie évolutive », http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=4041&r_id=&t=Exosymbiose%20de%20la%20cellule%20canc%E9reuse , 22/12/2019.
3) RAYMOND Michel, Le pouvoir de guérir, Effet placebo, Homéopathie, Alimentation… et santé, HumenSciences - santé, 2020




1.Posté par A mon avis le 10/07/2020 10:46

(Remarque : on pourrait s'attendre de votre part à de la vulgarisation scientifique; c'est tout le contraire que vous pratiquez dans vos textes jargonneux.)

Je relève cette explication confuse, (mais représentative de l'ensemble de votre texte) :
Vous écrivez :
"Pour le neurobiologiste spécialiste des plantes Stefano Mancuso : « Comme les bactéries, les mitochondries possèdent un ADN circulaire à double hélice, enfin elles peuvent procéder à une division autonome par scission binaire », p. 146, in, L'intelligence des plantes, (1). C’est ce qui semble se passer avec la réaction exosymbiotique conduisant au cancer. Ces organites, les mitochondries, sont essentielles pour la cellule eucaryote car elles transforment l’oxygène conduit par le sang, (pour les animaux), en énergie ; on les compare volontiers à des centrales électriques."


"C’est ce qui semble se passer avec la réaction exosymbiotique conduisant au cancer." : phrase très énigmatique.
Quels rapports voyez vous entre la "scission binaire", "l'exosymbiose" et l'appartion du cancer ?

Quelle est l'origine de ce terme "exosymbiose" ? C'est de votre invention ?

Et puis : les mitochondries comparées à des centrales électriques ? Diantre !
Vous avez sans doute voulu dire "centrale énergétique de la cellule". Usine de la cellule serait plus juste car la mitochondrie assure de multiples fonctions.

Les mitochondries ne "transforment pas l'oxygène en énergie" (elles peuvent même produire de l'énergie en l'absence d'oxygène). C'est la molécule de glucose (dans le cadre du cycle respiratoire) qui est transformée en ATP (Adénosine-tri-phosphate) source d'énergie directement utilisable par la cellule.

2.Posté par A mon avis le 10/07/2020 11:06

" Lors de l’exosymbiose, les mitochondries se désolidariseraient de la cellule, entraînant d’autres mitochondries et cellules de façon anarchique."

' Elles quitteraient l’environnement cellulaire jugé insatisfaisant pour la vie cellulaire par réaction de survie. Et ce, tout en entraînant potentiellement, par effet de prolifération, l’organisme dans sa totalité vers la mort."
Elles quitteraient la cellule déficiente par réaction de survie entraînant l'organisme vers la mort ?
Étonnant comme réaction de suvie.

Extraites d’un foyer cancérigène, elles sont immortelles en boîte de culture. Le phénomène de cancérisation ne devrait pas être considéré comme une maladie touchant sélectivement un organe ou un tissu, car cette « pathologie » est nomade.


Quel rapport entre ces deux phrases ?

3.Posté par A mon avis le 10/07/2020 11:08

Vous présentez la sortie des mitochondries de la cellules comme une conséquence de la cancérisation de la cellule.
Cette sortie ne pourrait-elle pas en être la cause plutôt que la conséquence ?

Autre question. Les mitochondries trouvées libres dans le sang, sont-elles obligatoirement un signe d'apparition d'un cancer ? Ou bien ces mitochondries libres assurent-elles des fonctions particulières ? De communication par exemple ?


4.Posté par A mon avis le 10/07/2020 11:09

Vous concluez :
Dans notre hypothèse, elles se désolidariseraient d’organismes ontogénétiquement affaiblis du fait d’un mode de vie insatisfaisant pour leur survie. Par contre, LA BONNE NOUVELLE serait qu’une lecture qui crédibiliserait cette vision conduirait la médecine à envisager l’approche des « patients » autrement, en recherchant leur participation à changer de mode de vie, de valeurs, d’alimentation, de psychologie, etc.




A vous lire, la médecine actuelle ne se préoccupe pas du tout du mode de vie, de la psychologie et de l'alimentation des patients.
Mais quand les médecins sauront que les mitochondries quittent les cellules déficientes "du fait d'un mode de vie insatisfaisant pour leur survie " alors, tout va changer !

Votre rapport de cause à effet n'est-il pas un peu exagéré ?


5.Posté par Paulus le 22/07/2020 23:58

Réponse A à mon avis. Traiter les propos d'un auteur de "jargon" n'est pas encourageant. Bon passons ! Fondamentalement je reste sur mes positions à penser que nous avons sous-estimé la sensibilité cellulaire et à ce propos je vous suggère la lecture de l'article : "Cris et chuchotements chez les cellules embryonnaires", le Monde du 22/07/2, page 19. Ce qui conforte les epigeneticiens. FP

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes