MENU ZINFOS
Faits-divers

Exhibition : "Je faisais pipi, j'ai secoué mon sexe mais rien de sexuel"


Un jeune homme de 23 ans devait répondre ce mardi des faits d'exibition sexuelle - en récidive - dans la commune de Saint-Paul. L'audience avait été renvoyée au mardi 28 décembre en raison d'une demande d'expertise psychiatrique de la défense. Il a été interpellé le 20 novembre dernier et placé en garde à vue.

Par - Publié le Mercredi 29 Décembre 2021 à 10:06

Jean R. a 23 ans et il entend des voix. Pour les faire taire, il boit. Le 20 novembre dernier, près du parcours de santé du front de mer de Saint-Paul, une femme alerte les gendarmes car un homme se masturbe à la vue de tous. Elle le décrit et explique qu'il a fait ça en la regardant alors qu'elle était à trois mètres de lui. Les gendarmes arrivent et trouvent Jean R. Il n'entend pas se laisser interpeller et résiste. Il finit par tomber, se cogne au visage contre un poteau et entraine dans sa chute le gendarme venu l'arrêter. Un couteau de cuisine est trouvé sur lui. "Je vais te retrouver enculé, redonne-moi mon couteau sale bâtard", hurle-t-il au militaire. 

"Je faisais pipi, j'ai secoué mon sexe mais rien de sexuel"

Lorsqu'il est présenté en comparution immédiate le 22 novembre, son avocat demande une expertise psychiatrique compte tenu des propos délirants tenus en garde à vue. À la barre, il reconnait la présence du couteau, il reconnait avoir baissé son pantalon mais pour faire "pipi" et pas sur le parcours de santé du front de mer. "Je faisais pipi, j'ai secoué mon sexe mais rien de sexuel. J'ai croisé son regard mais elle a mal interprété", avait-il expliqué en garde à vue sur lecture de la présidente.

"Il entend des voix, il boit mais il n'y a pas de troubles d'identité sexuelle"

"Il entend des voix, il boit mais il n'y a pas de troubles d'identité sexuelle. Il n'a eu qu'un seul rapport depuis l'âge de 17 ans, il n'a pas d'expérience. Il y a une altération de son discernement au moment des faits mais il est accessible à une sanction pénale", conclut le psychiatre. "Il manipule son sexe à la vue des autres de manière impudique. La récidive est inquiétante, il y a risque de passage à l'acte", note la procureure qui demande une peine de 5 mois de prison, le maintien en détention ainsi qu'un suivi socio-judiciaire pendant 3 ans.

"Même pour lui c'est confus. Il a besoin de soins"

Pour la défense, "c'est la deuxième fois qu'il passe devant vous mais c'est la première fois qu'on détecte qu'il a un problème psychiatrique. Il a une personnalité trouble et complexe. On aurait dû s'interroger sur cela dès le départ ! Même pour lui c'est confus. Il a besoin de soins pour les voix qu'il entend, la prison n'est pas la solution. Il est jeune et réadaptable, il peut se reconstruire".

La présidente indique avoir tenu compte de l'altération du discernement, condamne Jean R. à la peine de 5 mois de prison et révoque 6 mois d'un sursis précédent pour l'état de récidive. Il est maintenu en détention. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par josepaldir le 29/12/2021 11:45

devant ma maison un débit de boisson les gars sont bourrés jusqu'à la moelle ils font tous pipi en secouant le sexe devant femme et enfants, plainte services de police et pourtant rien le ballet de sexe à l'air continue.

2.Posté par .. le 29/12/2021 11:56

Déjà un homme qui fait pipi a la vue de tous c’est une exhibition sexuelle.
Moi je l’es klaxonne les hommes qui se conduisent ainsi comme des porcs

3.Posté par Freedom le 29/12/2021 13:20

Poste 2 meme les porc vous klaxonné et quand vous marcher dans la rue les chien ki pisse vous leur balancé un grand coup de pied ???🤔🤔🤔🤔

4.Posté par eric le 29/12/2021 15:08

pas si malade cet exhib et il recommencera puisqu'il sait qu'il n'ira pas en prison
quand a l'obligation de soin c' est un peu comme le stage citoyen

du vent

5.Posté par Bulldozer le 29/12/2021 15:40

Poste 1
Pouvez vous en dire plus votre condition m'intéresse à vrai dire.

6.Posté par Bulldozer le 29/12/2021 15:45

Faire ses besoins en public c déjà contestable car ce n'est pas un enfant mais un adulte donc le corps est largement différent et peut choqué les passant. Connait il la notion de dignité ?C pas pour faire jolie les toilettes le sait Il? Deuxièmement le secouer sérieusement mais pourquoi ? Il était si à l'aise alors, il ne manquait plus qu'à se changer en public. Non mais sérieux ils nous prend pour des bobos ? En plus certains disent qu'il "entend des voix" c suffisant pour consulter un psy.

7.Posté par Alaza le 29/12/2021 17:29

Fallait pas balance ça a la vue pfff

8.Posté par Bouboul le 30/12/2021 06:29

Notre pays est trop généreux... nos impôts servent bien à financer un certain bien être
social... mais jusqu'à quand?
Monsieur ou Madame le Prochain Président vous pensez a réfléchir à remettre la peine de mort...? 😡
Les prisons seront desengorgés et il n'y aura plus besoin de faire des expertises....à tout bout de champ et de dilapider notre argent...a méditer

9.Posté par Jean le 30/12/2021 08:31

Parce que vous y croyez à son histoire?si on y met pas un terme ce mec va finir par passer a une autre étape...attouchements voir viol..c est un malade sexuel frustré ...certes malade...mais il faut penser a sa future victime et non essayer de le comprendre lui...pour ce genre de mec il n y a que deux solutions...assistante sexuelle comme dans certains pays...ou castration chimique..personne ne va baiser avec lui..s il fout rien de ses journées ça va lui monter a la tête...devinez la suite

10.Posté par Loic le 30/12/2021 11:56

Voilà pourquoi l'éducation sexuelle est également importante éduquer correctement vos enfants pour éviter ce genre de cas.

11.Posté par biliutxe le 30/12/2021 08:59

Et tous les métros qui se foutent à poil en public pour se changer sur la plage de boucan, messieurs les gendarmes qui contrôlent les masques aux restaurants, tournez la tête et dégagez la plage de ces salauds

12.Posté par Pascale le 30/12/2021 12:53

Quand il s'agit de fausses déclarations et d'abus de la mafia locale pour obtenir un jugement rapide... les peines sont bien bien plus lourdes...

13.Posté par Drapeau Maurice lé vilain 😂 le 30/12/2021 14:55

Poste 10
La tolérance de l'indifférence de l'autre tu connais ?
Eux ne sont pas pervers comme celui qui faisait bouger son ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes