Communiqué

Exclus de la légine des TAAF, les petits pêcheurs de la SAPPMA préparent la riposte

Jeudi 15 Août 2019 - 17:28

La réaction de la SAPPMA à l'exclusion de Réunion Pêche Australe de la pêcherie de légine pour les six prochaines années :


Les quatre-vingt dix petits pêcheurs de la SAPPMA ont appris avec abattement et amertume l’exclusion de Réunion Pêche Australe, dont ils sont tous actionnaires, de la pêcherie de légine des TAAF pour la période 2019-2025. Ils disent vouloir se concerter pour définir les suites à réserver à cette issue injuste.

Les quatre-vingt-dix associés de la société des artisans pêcheurs professionnels des mers australes (SAPPMA) ont pris connaissance du courrier signé de la préfète des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) rejetant pour les six prochaines années la demande de quota de légine de Réunion Pêche Australe (RPA), dont ils sont actionnaires à hauteur de 25%.

La SAPPMA accueille avec abattement la décision prise par les TAAF de les exclure de cette pêcherie.

La SAPPMA regrette la volonté affirmée de l’Etat de maintenir les rentes de situation dans les TAAF au bénéfice de quatre opérateurs historiques, la SAPMER de De Chateauvieux, CAP BOURBON de Le Garrec, COMATA d’Intermarché et PÊCHE AVENIR de la famille Virapoullé.

Les petits pêcheurs disent vouloir se réunir dans les tous prochains jours afin de décider collectivement des suites à réserver à cette exclusion de la pêcherie de légine et des actions à entreprendre.

La SAPPMA dit ne pas se résoudre à laisser aux « amis » de la Préfecture des TAAF le monopole d’une ressource australe, sensée être accessible à tout ressortissant français puisque propriété de l’Etat.

D’ores et déjà, la SAPPMA s’apprête à engager un recours contre l’arrêté préfectoral du 2 juillet 2019 portant approbation du plan de gestion de la pêcherie de légine pour la période 2019-2025, dont les critères d’attribution des quotas excluaient d’office tout nouvel opérateur, faussant ainsi la concurrence entre les armateurs candidats.

Les petits pêcheurs annoncent également vouloir demander des comptes au président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) de La Réunion, qui a privilégié les intérêts de la grande pêche australe contre ceux de la pêche artisanale dans ce dossier. En effet, les petits pêcheurs pouvaient chacun escompter jusqu’à 7000,00 euros annuels pour le restant de leur vie de leur participation à l’actionnariat de Réunion Pêche Australe. Or, depuis bientôt trois ans, avec les contributions « légine pour tous » de la grande pêche au CRPMEM de Bertrand Baillif, les petits pêcheurs n’ont touché en tout et pour tout que 500,00 euros !

Avec les petits pêcheurs, ce sont aussi toutes les Réunionnaises et tous les Réunionnais que l’Etat, avec la complicité de Bertrand Baillif et du Comité régional de la grande pêche, a sacrifiés et exclus de la légine des TAAF.

Il en sera donc fini du projet de valorisation locale en filière de la légine pourtant génératrice d’emplois pour le territoire ; les rayons surgelés des grandes surfaces offriront aux consommateurs davantage de joues et de colliers de légine que de filets, qui seront réservés pour la vente plus rémunératrice à l’exportation.

Les petits pêcheurs de la SAPPMA ne désarment pas et promettent de défendre chèrement l’honneur des Réunionnais dans ce dossier en enfilant, s’il le faut, leur Gilet Bleu.
SAPPMA
Lu 526 fois



1.Posté par Yoch le 15/08/2019 17:34 (depuis mobile)

Avec quels navires comptaient t'ils aller dans les TAAF?

2.Posté par Papillon le 16/08/2019 10:06

Bonne question "Yoch" !

Avant de s'affoler à dire de grands mots pour impressionner le grand public, il devrait d'abord s'inquiéter d'armer un bateau battant pavillon français et d'enrôler un équipage qui va avec!!
Vous ne savez vraiment pas ce qu'est réellement d'aller pêcher dans les eaux des TAAF pendant 3 mois. C'est un métier que tous le monde ne peut pas faire, la preuve avec leur essai "bien raté" il y a 2 ans !

3.Posté par marde le 16/08/2019 13:14

"Avec les petits pêcheurs, ce sont aussi toutes les Réunionnaises et tous les Réunionnais que l’Etat, avec la complicité de Bertrand Baillif et du Comité régional de la grande pêche, a sacrifiés et exclus de la légine des TAAF. ". Vous vous attendiez à quoi, pauvres pêcheurs, en bouleversant le Comité des pêches? Vous saviez à l'époque, les accointances qu il y avait entre certains intervenants. J avais écrit à l'époque, réagissant à une photo que :" les pigeons ne volent pas avec les aigles". Je regrette fortement d'avoir raison, mais certainement, mais mon regret est certainement moins fort que le votre, face au vote que vous avez fait, pour mettre à la tête d'institution des personnes dont vous vous plaignez aujourd'hui.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie