Education

Evaluations de CE1 : De meilleurs résultats mais encore en deçà de la métropole

Mercredi 7 Juillet 2010 - 09:53

Entre le 25 et le 31 mai, les élèves de CE1 des écoles publiques et privées de France métropolitaine et des départements d’outre-mer ont passé les mêmes épreuves d’évaluation. L’occasion de dresser un bilan complet des acquis de chaque élève en français et en mathématiques.


Evaluations de CE1 : De meilleurs résultats mais encore en deçà de la métropole
65 % des élèves de La Réunion (contre 75% en métropole) vont entrer en CE2 en sachant bien lire. 67% maîtrisent les nombres et les premières opérations, en étant capable de rédiger un texte de quelques lignes (contre 77% en métropole).

Entre le 25 et le 31 mai dernier, tous les élèves de CE1 ont passé des épreuves d'évaluation communes. Dès le début du mois de juin, les maîtres ont pu informer chaque parent des résultats de son enfant, ce dialogue permettant de mieux expliquer les attentes de l’école et de présenter les dispositifs mis en œuvre pour aider chaque élève.

Plus précisément, un peu plus de six élèves sur dix ont atteint le niveau attendu. Un tiers des élèves ont même d’excellents résultats : 38 % en français et 37 % en mathématiques.

Parmi les 35 % d’élèves qui n’ont pas encore toutes les compétences attendues, il faut distinguer ceux dont les acquis sont encore fragiles et qui doivent être soutenus (ils sont 20 % dans ce cas en français et 15 % en mathématiques) et ceux dont les difficultés plus lourdes relèvent de dispositifs d’aide plus importants. Pour ces derniers, 15% d’élèves sont dans ce cas en français, ils n’ont pas terminé leur apprentissage de la lecture et déchiffrent encore mal. 18% le sont en mathématiques, ils ne maîtrisent qu’incomplètement la numération.

A partir de l’analyse des réponses de chaque élève, de la description précise des réussites et des difficultés, les équipes enseignantes préparent la rentrée. Les maîtres de CE2 disposent ainsi d’un ensemble complet d’informations sur les points forts et les points faibles de chaque élève qu’ils accueilleront à la rentrée.


Ceux chez qui des faiblesses ont été détectées et analysées recevront, dès la rentrée, des aides immédiates : travail adapté au sein même de la classe, aide personnalisé et aide spécialisée le cas échéant.
Lu 1864 fois



1.Posté par bwarouz le 07/07/2010 11:01

c'est bien !!!

mais combien d'élèves n'ouvrent jamais leur cartable à la maison !!!


2.Posté par bibi le 07/07/2010 13:39

mascarade !

à quoi servent ces évaluations ? -
à mettre en évidence des enfants qui en fin de CE1 ne savent pas lire ou ne maîtrisent pas la numération -
soit ! -
et après on fait quoi ? -
on les laisse passer en CM2 ????? -

au fait, pour que les profs fassent passer les évaluations nationales, l'éducation nationale leur verse une prime de 400 € !!!!! -
on croit rêver, je croyais que c'était leur boulot ! -
et en plus ils ont les énoncés en avance et font bosser leurs enfants dessus avant - ben oui, faudrait pas que des enfants de prof réussissent moins bien qu'un autre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >