Océan Indien

Europe : Rup ou pas Rup? Mayotte va savoir

Jeudi 28 Juin 2012 - 11:47

Europe : Rup ou pas Rup? Mayotte va savoir
Le Conseil européen se réunit ce jeudi 28 juin et vendredi 29 juin à Bruxelles afin de se prononcer notamment sur le statut de Mayotte, candidat à devenir une Région ultra périphérique (Rup).

Si l'archipel accédait à ce statut, elle pourrait recevoir d'importants fonds structurels européens pour se développer. Sur la période 2014-2020, Mayotte bénéficierait d'une enveloppe de 475 millions d'euros pour cofinancer des projets.

L'appartenance française de Mayotte toujours par reconnue par l'Onu

La Conseil européen doit voter à l'unanimité pour que la "rupéisation" devienne effective. Mais la partie ne semble pas si simple même si la "rupéisation" ne rencontre pas d'opposition catégorique. Ce dossier, lancé par Nicolas Sarkozy suite à la départementalisation de l'île, se heurte notamment au flou juridique sur le statut de Mayotte en droit international. L'Union des Comores revendique sa souveraineté sur l'île au lagon, dont l'appartenance française n'est toujours pas reconnue par l'Onu.

Un rapport réalisé par le député Didier Quentin, en 2010, évoquait déjà des dissensions entre les Etats européens sur le statut de Mayotte : "un certain nombre d’Etats européens ont voté les résolutions de l’Assemblée générale des Nations unies appelant la France à respecter les frontières issues de la colonisation et reconnaissant comme nul et non avenu le décompte des voix, puis l’organisation de référendums particuliers sur l’une des îles de l’archipel comorien".

Le dossier Rup à Mayotte à été lancé sous la présidence Sarkozy
Le dossier Rup à Mayotte à été lancé sous la présidence Sarkozy
Les Indignés de Mayotte contre le projet

Au sein même de Mayotte, le sujet prête à polémique. Si de nombreux hommes politiques défendent le projet, rappelant que la "rupéisation" de l'île apporterait une manne financière non négligeable, certains voient d'un mauvais oeil l'accession à ce statut.

Les Indignés de Mayotte ont envoyé une lettre aux députés européens pour leur faire savoir leur opposition à ce projet : "En votant en faveur de ce nouveau statut pour Mayotte, vous soutenez un processus géopolitique qui déstabilise cette région, par la dangereuse balkanisation de l’archipel des Comores. La séparation impossible de ces populations et de ces îles, au nom d’une politique colonialiste d’un autre âge, est la source de beaucoup de souffrances constatées chez les habitants de Mayotte", avertissent les Indignés Mahorais.

"La politique colonialiste française dans cette région, visant à empêcher l’autonomisation et le développement de cet archipel, n’est aujourd’hui un secret pour personne", ajoutent-ils.

Alors, Rup ou pas Rup ? Les Mahorais s'apprêtent donc à savoir. Si Mayotte est déclarée région ultra-périphérique, elle rejoindra les autres DOM français.
Lu 3272 fois



1.Posté par ALEXANDRA le 28/06/2012 12:09

MAYOTTE: étant le 101 iéme département Français, il semblerait légitime qu'il obtienne les mêmes droits que les autres départements ultra périphériques
Quant aux indignés de MAYOTTE ils sont contre le développement de leur île, donc veulent rester dans l'inacceptable, et priver les jeunes générations de tout espoir d'éducation, de travail, de vie moins chère, du tourisme, ....d'une économie porteuse en général.

2.Posté par MJ le 28/06/2012 13:29

Bonjour, c'est juste pour dire que ces pseudo-Indignés de Mayotte NE sont pas des Mahorais mais des Métropolitains Blancs qui se sont associés à des Clandestins pour essayer de faire couler l'ïle.
Comme c'est indiqué "Indignés de Mayotte" et non "Indignés Mahorais". Ils essayent de se faire valoir comme des défenseurs des DROITS DE L'HOMME et plus particulièrement des DROITS des Comoriens MAIS que font-il des DROITS DES MAHORAIS , donc des peuples à l'AUTODETERMINATION??
On ne les voit jamais descendre dans la rue aux côtés des Mahorais quand l'île manifeste pour des raisons sociales par exemple. Tous ce qui concerne les Mahorais ils s'en foutent royalement.
Ce sont des (...) anti-Mahorais qui n'aiment pas que Mayotte soit Française. Les Mahorais sont pour le RUP.

3.Posté par ALEXANDRA le 28/06/2012 14:14

On ne serait pas surpris de trouver certains noms .....chez ces pseudo indignés de MAYOTTE !!!

4.Posté par indigné-e-s de mayotte le 29/06/2012 11:56

Merci de vos réactions. Mettre un sujet dans le débat était le but voulu.
Nous sommes ravi de vous amenez à prendre la parole !

Je vous rappelle juste qu'en temps que citoyen-n-e-s français-e-s,
nous prenons a coeur de faire vivre la démocratie en exprimant notre
voix sur la politique de notre pays.... et ses dérapages, de la meme
manière que le mouvement des indignés dans son ensemble. Vous devez
connaitre d'ailleurs surement connaitre l'auteur du livre "indignés
vous !", M HESSEL, ancien résistant et son intérêt particulier pour
les droits de l'homme. Demandez lui ce qu'il pense de ces droits si
souvent bafoués à Mayotte. Ne parlons pas du CRA !

Passons sur votre colère et vos pics, je vous inviterais juste à lire
les écrits de L'ONU qui est la seule instance officielle pour ce qui
traite des problématiques géopolitiques.

indignèrement

Un-e membre du collectif des indigné-e-s

5.Posté par AH bon le 03/07/2012 13:42

Mais qui est l'ONU pour décider pour les autres ? Sommes-nous des mineurs ? Sommes-nous des incapables ? Qui êtes-vous pour oser au nom de cette soit disant ONU militer pour rien ? Car en effet c'est rien puisque le Mahorais vous dira toujours qu'il n'est pas Comorien et ne le sera jamais. Vous m'étonnez vous les donneurs de leçons dont le rôle est de vous indigner contrer votre pays pour des raisons pas vraiment fondées du moins aux yeux du Mahorais. Donc si je vous comprends bien, puisqu'une instance étrangère a décidé pour nous, on doit se taire et vivre ainsi ? Ben voyons ? Nul ne nie que géographiquement et même culturellement, Mayotte est proche des autres îles mais c'est là les seuls points communs puis les mentalités diffèrent et ce peu sur toutes les îles. J'aurai beau écrire ma colère et aussi mon indignation pour vos réactions car en gros, le Mahorais est considéré comme du bétail que les Comores auraient laissé sur Mayotte et qu'ils voudraient récupérer. Avons-nous notre mot à dire ? Qui sommes-nous pour vous ? Quelque chose ? Rien ? Quoi au juste ? Alors cessez d'invoquer à tout va les résolutions onusiennes puisqu'elles ont été prise sans considération pour le Mahorais et son avis.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >