MENU ZINFOS
Animaux

Étude accordée à la Fondation Bardot sur l'errance animale à La Réunion : La LDH interpelle le ministre des Outre-Mer

La décision du gouvernement d'accorder à la Fondation Brigitte-Bardot une étude sur l'errance animale à La Réunion ne passe décidément pas l'île. Après le coup de gueule passé par Jean-Hugues Ratenon, c'est au tour de l'antenne locale de la Ligue des Droits de l'Homme de monter au créneau. Dans un courrier adressé au ministre des Outre-Mer, la LDH indique qu'une telle décision "reviendrait à cautionner les propos racistes à l'égard des Réunionnais" tenus par Brigitte Bardot dans une lettre ouverte adressée le 18 mars 2019 au préfet de La Réunion.

Vendredi 24 Septembre 2021 - 08:37

Étude accordée à la Fondation Bardot sur l'errance animale à La Réunion : La LDH interpelle le ministre des Outre-Mer
Monsieur le Ministre,

Alors que sur plainte de la LDH, Madame Brigitte BARDOT sera jugée en correctionnelle le 7 octobre prochain, pour injures raciales à l’encontre des Réunionnais, nous apprenons qu’un représentant de votre ministère aurait annoncé, lors d’une récente visio-conférence,  la désignation de la Fondation Brigitte-Bardot dans le cadre d’une étude sur l’errance animale à La Réunion.

Une telle décision reviendrait à cautionner les propos racistes à l’égard des Réunionnais,  signés de Madame BARDOT, en qualité de présidente de cette Fondation, dans une lettre ouverte au préfet de la Réunion, en date du 18 mars 2019 :  

"des autochtones qui ont gardé leurs gènes de sauvages", "réminiscences de cannibalisme", "population dégénérée, encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches ".

A travers vous, nous demandons solennellement au Gouvernement de renoncer à désigner la Fondation Brigitte-Bardot dans le cadre d’une décision ministérielle visant l’étude envisagée.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en notre considération citoyenne.


Saint-Denis, le 23/09/2021

Le bureau de la LDH à La Réunion

 

NP
Lu 1549 fois




1.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 24/09/2021 09:24

La LDH n.a décidément rien à f---tre... Et n.a toujours pas compris sa mission...

Ou, quand la LDH REFUSE CATEGORIQUEMENT de se saisir du MASSACRE JUDICIAIRE de Genre des 90% des PÈRES et leurs Enfants aux JAFs...

Pour s.occuper de la rubrique "des chiens écrasés" (avec tout le respect du a nos amis fidèles et loyaux, eux.. )...

Les DROITS DE L.HOMME, la LDH n.en à RIEN À F----TRE...
Minable...

2.Posté par Zistéman le 24/09/2021 09:41

Ah! Et à la Réunion il n'y a qu'un élu pour défendre la dignité des Réunionnais, les autres, ils font quoi, ils attendent la monnaie en fin de mois ?
Et est-ce que le gouvernement essaye de nous faire comprendre que l'errance animale n'existe pas chez les civilisés non porteur de gènes cannibales dégénérés etc ?

3.Posté par paulux le 24/09/2021 11:35

c'est interéssant , eux aussi ne veulent pas d'une enquête qui révélera l'abscence de politique sur ce sujet. les intercommunalités se contentantant d’euthanasier 10 000 animaux par an. Et de décrire une population dont le comportement va de l'ignorance à la cruauté.

4.Posté par DLT le 24/09/2021 14:58

Vu comme ça ...
Étude qui ne sert à rien et qui coûte des milliers d’euros.

Si une étude de ce type s’impose vraiment dans les DOM, il y a lieu de définir le cahier des charges spécifique à cette étude et de lancer une large consultation afin de toucher un maximum d’organismes compétents pour cette étude et de sélectionner la meilleure offre sur la base de critères techniques et économiques clairement définis dans le cahier des charges.

Si on veut que cette étude soit objective elle doit être attribué à des organismes indépendants sans apriori sur le sujet.

Quoiqu’il en soit, encore une étude qui coûtera « bonbon » payée par les contribuables comme d’habitude, ne donnera rien de plus et sera enterrée par le prochain gouvernement.

https://daaf.reunion.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/EPLEFPA_CFPPA_de_Saint-Paul_etude_sur_l_errance_animale_2018_cle04fef1.pdf#page210

5.Posté par Lulu le 24/09/2021 16:43

pa contre la LDH n'est pas gênée quand les réunionnais tiennent des propos racistes, normal bien sur????? arrêtez vos conneries, ce qu'elle a dit cette dame n'est que vérité; mais tellement plus facile de regarder ailleurs que ces pieds!!

6.Posté par franqui le 25/09/2021 10:58

Il y a des dizaines d'années que ce problème de chiens errants pourrit la vie des réunionnais. Alors au lieu de se révolter, la LDH ferait mieux d'aider à trouver des solutions.

7.Posté par Lilip le 26/09/2021 06:51

Zisteman, qu elle dignité ??? Ouvre un out zieux, aller batte un carré la fourriere sinon et ou va voir comment demoune lé dignes la Réunion.

8.Posté par Anne Mangue le 28/09/2021 10:37

Il est vrai qu'il y a à la Réunion bien des animaux en souffrance (mais ailleurs aussi également) et je pense que cela a mis en colère Brigitte BARDOT, mais elle n'a pas mesuré ses paroles et ses propos ont été excessifs car il ne faut pas mettre tous les réunionnais dans le même sac. Ceci dit, fort heureusement il y aussi des bonnes familles d'adoption qui adoptent des chiens et chats à la Réunion, mais les associations de protection animale réunionnaises n'arrivent pas à faire adopter dans notre île tous les chiens et chats et c'est pourquoi elles en font partir en métropole pour adoption. De plus, je tiens aussi à préciser que bien des personnes, ici, à la Réunion sont sensibles à la cause animale, elles viennent en aide et sauvent des animaux en détresse, toutes générations confondues et un certain nombre sont bénévoles d'une association de protection animale, d'autres font famille d'accueil pour une association de protection animale, lorsqu'il y a aussi des collectes de nourriture pour chiens et chats dans des grandes surfaces pour des associations de protection animale, les réunionnais sont généreux. Il y a dans notre île des personnes, au coeur sensible qui sont formidables (comme ailleurs).

9.Posté par Anne Mangue le 28/09/2021 10:46

Ce qui me choque quand même ce sont toutes les nombreuses euthanasies sans fin, à longueur d'année, dans les fourrières de l'île, qui représente un coût important et qui ne mènent à rien. La seule solution efficace et la plus morale est la stérilisation massive des femelles chien et chat. Ce qui me choque c'est la banalisation des euthanasies massives en fourrière. Faudrait revoir la loi sur l'euthanasie pour que celle-ci soit pratiquée qu'exceptionnellement dans certains cas (par exemple animaux gravement malades incurables et qui souffrent le martyr.....).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes