MENU ZINFOS
Communiqué

Etude REELLE : Les acteurs du territoire s’engagent pour la relocalisation de l’euro sur le territoire réunionnais


Les résultats complets de l’étude REELLE ont été dévoilés lundi 30 et mardi 31 octobre lors d’une formation-action destinée aux acteurs du monde économique, social et politique de notre territoire. Le degré d’autonomie locale de 29 secteurs économiques et de plus de 380 métiers de notre île est désormais connu. Cette étude marque la première phase d’un processus pour relocaliser une partie de l’économie réunionnaise.

Par BA - Publié le Mercredi 1 Novembre 2017 à 14:31 | Lu 1218 fois

Etude REELLE : Les acteurs du territoire s’engagent pour la relocalisation de l’euro sur le territoire réunionnais
Lancée par la CPME Réunion avec le soutien de la DIECCTE, l’étude REELLE (Ré-Enraciner l’Economie LocaLE) est réalisée par le cabinet UTOPIES, spécialisé dans l’accompagnement de la transformation des territoires. Via l’analyse de la production et de la demande locales secteur par secteur, cette étude met en évidence : les fuites économiques locales, les potentialités de relocalisation et les opportunités de développement en termes de diversification et de densification des activités. 
 
L’étude nous donne l’état de la demande locale (25 milliards €), de la production locale (production industrielle + de commerce + tertiaire, 21 milliards €) et des échanges locaux évalués à 20,6 milliards €). Les pertes économiques locales sont ainsi évaluées à 4 ,4 milliards €, représentant presque 65 000 emplois. Elle nous apprend aussi que la demande de biens et de services est équitablement repartie.  Les citoyens représentent 53% de la demande locale et les organisations (institutions publiques et entreprises privées) représentent 47%  de la demande. Enfin, le degré d’autonomie local des différents secteurs, c’est-à-dire a part de la demande locale qui trouve une réponse sur le territoire est très contrasté. Alors que 97 % de la demande dans le secteur  Services à la personne trouve une réponse localement, c’est seulement 5% pour le secteur Machines/Equipements.
 
Secteur par secteur, le degré d’autonomie localest le suivant : Agriculture et Pêche 83% ; Foresterie/Travail du bois 46,5% ; Industries agro-alimentaires 78% ; Activités extractives 31 % ; Energie 58% ; Produits minéraux/Matériaux de construction 53% ; Bâtiment/Travaux publics 90% ; Métallurgie 44% ; Machines/Equipements 5% ; Mode/Textile/Accessoires 10% ; Papier/Carton/Imprimerie 44% ; Chimie 28% ; Plastique/Caoutchouc 11% ; Commerce/Négoce 62% ; Services Automobiles (vente, location, entretien) 96% ; Activités immobilières 94% ; Banque/Assurance 82% ; Loisirs/Culture/Sport 96% ; Services supports 86% ; Consulting/Experts ; Services à la personne 97%.
 
La présentation de cette étude a été accompagnée de deux jours de formation-action et de concertation en présence de plus de 80 représentants de l’écosystème réunionnais. Des représentant de l’Etat, de la Région, d’intercommunalités, de municipalités, de services publics, des chambres consulaires, de syndicats patronaux, de syndicat salariés et de mouvements citoyens étaient présents afin de s’approprier cette étude et de réfléchir sur les moyens à mettre en œuvre pour relocaliser notre économie.  « Toutes les personnes présentes sont des développeurs économiques locaux (DEL) qui possèdent les moyens de changer la mentalité de leurs organisations et de transmettre l’ensemble des connaissances et méthodes acquises à leurs interlocuteurs respectifs. C’est ainsi que nous pourrons, ensemble, mettre en place des stratégies de développement partagées », commente Eric Leung, administrateur en charge de l’économie locale à à la CPME Réunion
 
Pour conclure ces deux journées de formation-action, Dominique Vienne, Président de la CPME Réunion a déclaré que « Cette étude est la première phase d’un mouvement de relocalisation de l’économie réunionnaise. Aujourd’hui, c’est un constat au plus près de l’économie de notre territoire que la CPME Réunion a souhaité mettre en lumière. Pendant ces 2 jours de formations-actions, les différents acteurs de notre région ont pu s’approprier cette étude. Nous devons désormais prioriser les secteurs et les métiers qui représentent le plus grand potentiel de relocalisation. Ensuite nous devrons agir de manière concertée avec tous les développeurs économiques locaux. Enfin les actions que nous avons mises en œuvre devront être évaluées afin de mesurer leurs impacts. »
 
L’ensemble de l’étude ainsi que le catalogue des potentiels de relocalisation seront envoyés à l’ensemble de l’écosystème et accessibles sur le site de la CPME Réunion à partir de la semaine prochaine.




1.Posté par GIRONDIN le 01/11/2017 18:24

Étude par

Le cabinet UTOPIES

Adresse : 25 rue Titon, 75011, Paris (plan d'accès)
Téléphone : +33 (0)1 40 29 43 00
Métros : ligne 1 Reuilly Diderot, 8 Faidherbe-Chaligny, ligne 9 Charonne.

Es ce que c'est ce cabinet ?
C'est dans les principes du SBA ?

2.Posté par Eric le 02/11/2017 06:18

Très bonne étude qui aidera surement à la création d'activités génératrices d'emplois.

" Consulting/Experts ; Services à la personne 97%. " Pourcentage incroyable !

3.Posté par margouillat974 le 02/11/2017 08:50

Fallait-il une étude (onéreuse? et payée par qui?) pour connaître tout ce dont la Réunion manque parce qu'elle ne le fabrique pas? Et maintenant que tout le monde le sait, est-ce que les usines vont pousser comme des champignons, ou ne fera-t-on rien ( encore), histoire de préserver le domaine touristique?

4.Posté par Gratel le 02/11/2017 16:38

Ouaip ! Tout ce bla bla pour dire qu'il faut produire local quoi ! Depuis le temps qu'on entend ça, on a l'impression que c'est une…utopie.

Au fait, comment on fait pour empêcher les multinationales qui ont le monopole de l'importation de toute une gamme de produits qui cassent les prix pour briser les reins des tentatives de production locales concurrentielles et qui les fait aussitôt flamber dès que le petit producteur est à terre ?

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/11/2017 19:20

fukcd473
4.Posté par Gratel le 02/11/2017 16:38
Ben oui. lol ! CPME = Vienne le tant que l'information remonte de ses pieds jusqu'à son cerveau. Pdr !

Bon 4,4 milliards d'euros = 65000 emplois créés => 1 emploi = 67692 euros. Mais sur combien d'années ?

Énergie = 58% il sort d'où ce ratio et quelle est sa juste signification ? Parce que si on en croit la publication du Ministère du développement durable fin 2016, la Réunion est dépendante de l'extérieur pour ses ressources à hauteur de 86% (fioul, fossiles, etc.) et pour le mix énergétique 64%.

A part cette grosse blague, quelqu'un connait-il une ile d'environ 2512km², en zone tropicale, qui est indépendante à 100% pour l'alimentaire et le non alimentaire ? Pdr !

6.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/11/2017 21:57

fukcd473
5.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/11/2017 19:20
... le temps que ...
... en zone tropicale, qui soit ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes