MENU ZINFOS
International

Éthiopie : 2 journalistes condamnés à 11 ans de prison pour "soutien au terrorisme"


- Publié le Mardi 27 Décembre 2011 à 16:29 | Lu 761 fois

Capture d'écran Youtube
Capture d'écran Youtube
 
Ce mardi 27 décembre, le tribunal de la capitale éthiopienne, Addis Abeba, a reconnu coupable deux journalistes Suédois pour "soutien au terrorisme" et entrée illégale dans le pays.

Lors de l'audience le juge, Shemsu Sirgaga, a estimé que la peine qui "remplit l'objectif de paix et de stabilité" statuerait à 11 ans de prison. Les propos ont été traduits par un interprète officiel de l'amharique (langue éthiopienne) en anglais.

Le reporter Martin Schibbye et le photographe Johan Persson écopent donc d'une peine de 11 ans de réclusion.

Ils avaient été arrêtés le 1er juillet dernier à proximité de la frontière somalienne avec des rebelles du Front national de libération de l'Ogaden (ONLF).

Les deux journalistes avaient été reconnus coupable la semaine dernière. L'accusation avait alors requis un total de 18 ans et demi de prison à leur encontre.

Les deux Suédois ont admis lors du procès avoir pénétré le territoire éthiopien illégalement et être rentrés en liaison avec l'ONLF mais seulement dans l'objectif d'enquêter sur les activités du groupe pétrolier suédois Lundi Petroleum. Cependant, ils ont toujours nié les accusations de terrorisme.

Pour l'heure la demande d'appel n'est pas à l'ordre du jour. Les deux ressortissants Suédois n'ont pas encore eu le temps de digérer la mauvaise nouvelle.

Même les rebelles de l'ONLF avaient crié à l'injustice face au verdict judiciaire. L'ONLF lutte pour l'indépendance de l'Ogaden, région située au sud-est de l'Ethiopie, à majorité somalie, et marginalisée selon eux par Addis Abeba, depuis sa création en 1984.

La semaine dernière déjà, plusieurs organisations de défense des droits de l'homme et des médias avaient fortement critiqué la condamnation des journalistes.

La Suède avait même demandé à Addis Abeba de libérer ses citoyens "aussi vite que possible". Les États-Unis avaient rejoint le mouvement, constatant "avec inquiétude" une décision qu'ils estimaient "mettre sur un même plan le terrorisme et le fait d'écrire sur le terrorisme"...




1.Posté par noe !!! ? le 27/12/2011 16:17

ça on le sait ... de nombreux journalistes sont à la solde des services secrets ...
Sous le prétexte de faire du journalisme , ils prennent des photos de casernes , de troupes pour ensuite les donner à la CIA , par exemple ...
C'est pour cela qu'en Corée du Nord , les touristes sont bien surveillés et ne peuvent circuler n'importe où pour prendre des photos ... ni rencontrer les habitants ...il y a un risque de pollutions des esprits !

"La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde." (Paul Valéry.)

2.Posté par môvélang le 28/12/2011 06:36

en somme, l'occident se réserve seul le droit de définir et juger les crimes, en cas de génocide, il se vote des lois pour leur accorder une immunité sans faille

3.Posté par polo974 le 28/12/2011 09:52

Et la rançon est fixée à combien ? ? ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes