MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Etats généraux : un dialogue de sourds...


Par - Publié le Lundi 22 Juin 2009 à 18:43 | Lu 1109 fois

Réunion cet après-midi des Etats Généraux au cinéma Crystal de Saint-Benoit. Une dizaine de présents dans la salle, dont 7 mal-entendants et leur traducteur...
On se demande sur quelle matière les "experts transversaux" vont se baser pour faire leur résumé...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bayoune le 22/06/2009 20:00


La grande salle du cinéma Cristal de St Benoit était pleine de vide, de fauteuil vides bien entendu. La séance a commencé avec trois personnes dans la salle, avant qu'arrive sept sourds-muet et leur traducteur qui ont exposé leur problème dans la société, ils seraient à 90% au chômage, les différentes structures ne leur sont pas adapté, il n'y aurait pas de traducteur, ils n'auraient pas le droit de choisir leur propre traducteur, par exemple dans les hôpitaux ou autres organismes publics, on leur imposerait une association pour se faire comprendre, ils sont un peu plus délaissés des autres réunionnais qui connaissent la crise, le mal vivre,.On ne peut croire qu'ils vont arrivé à se faire entendre davantage que les autres réunionnais malgré la promesse d'une Frédérique Lebon de transcrire fidèlement ce qui se dit dans la salle vide. L'égalité des chances évoqué par la tribune a presque fait rire les trois autres présents - quand on leur a sorti que les réunionnais ont très peu de chance dans un monde qui n'est pas fait pour eux - quand à la discrimination, un nationaliste a trouvé le mot drôle, puisque le colonialisme est dans son essence même raciste et méprisant. Le référendum de Mayotte a été cité comme démonstration de ce mépris des peuples qui n'ont pas cette égalité des chances criée sur les toits, un référendum presque sans liste électorale en 2009, alors que penser de celui de 1976, où les mahorais aurait librement choisi d'être français, sans même parlé la langue française. Aniel Boyer a cité une résolution de l'U.A citant les pays sous domination étrangère dans l'océan indien, dont la Réunion et Mayotte. La question était posée de la légitimité de ces Etats Généraux pour la Réunion, boudé par l'ensemble de la population réunionnaise, pour ne pas dire boycotté comme les élections européennes imposées le 7 juin dernier comme le summum de la démocratie, alors même que quasiment tout les peuples d'Europe ont fait la même chose que les colonisé des "DOM"

2.Posté par leforban le 22/06/2009 21:01

Il n'y a rien à attendre de ces états généraux. Les "têtes dirigeantes" de ces trucs sont les mêmes qui sont déjà au pouvoir depuis 50 ans. S'ils avaient eu l'idée de faire quelque chose, il y a longtemps que cela aurait été fait.

3.Posté par etjosedire le 22/06/2009 22:29

Pierrot tout est écrit d'avance. Pourquoi voudrais tu que des citoyens participent à une telle mascarade ?

4.Posté par kreoleoki le 23/06/2009 06:30

ces hommes qui nous gouvernent et que nous avons avons mis en place il y a longtemps qu'ils nous ont oublié aussi ces états géneraux sont des leurres pour nous faire attendre a ce qui parait serait un monde meilleur.
ce qui me fait rire quand j'entends ces messieurs dames dire qu'ils approuvent nos luttes et notre mecontentement sur tel sujet mais qu'ils ne font rien pour nous aider car il est bien entendu que ce ce sont eux élus qui ont vote ou fait voté ces lois toujours deux langages oui en métropole ou en conseil de parti non à la reunion et face au peuple

5.Posté par FRANCO le 23/06/2009 06:54

La conception et surtout la partique de la démocratie, qui faut-il le rappeler, est le pouvoir du peuple PAR le peuple, POUR le peuple, AVEC le peuple, dans notre pays deviennent de plus en plus féodales et remplace la République par une féodalié élective et donc antidémocratique.

En effet les élus ne sont plus au service de leurs électeurs dont ils n'assurent plus la représentation mais au service des organisations politiciennes et des lobbys financiers qui leur ont permis, grâce à l'argent, d'accéder aux mandats électifs qui leur permettent ensuite d'utiliser comme bon leur semble et avec un minimum de contrôle, à la manne de l'argent public qu'ils utilisent pour eux-mêmes leurs familles, leurs partisans souvent alimentaires. Les Etats généreux qui nous ont été octroyés par notre "bon président Sarkozy" et dont les thèmes des "ateliers" ont été établis à Paris et les animateurs choisis par ceux là même qui depuis des décennies font la pluie et le beau temps à la Réunion, ne risquent pas dans ces conditions de changer grand chose pour les Réunionnais.... "d'en bas" car pour ceux "d'en Haut", il suffit que rien ne change et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes pour leurs intérêts.

Seule une véritable démocratie interactive, dans laquelle élus et citoyens sont au même niveaud'information et d'interaction, dans laquelle l'élu, enfin au service de TOUS les électeurs, et non pas seulement ceux de son clan ou son parti, s'efforcera de ne se préoccuper de façon prioritaire que de l'intérêt auquel il va plier les intérêts particuliers et non plus l'inverse. Parce qu'à l'écoute vigilante des besoins et attentes quotidiennes de tous ses concitoyens, l'élu qui pratique la démocratie interactive sera un représentant authentique de toute la population dont, grâce aux technologies modernes de communication interactive, il s'attachera toujours à les solliciter par souci de réelle et efficace démocratie.

Gérer une commune, une région, un département, une communauté de communes ne doit plus se faire sur la base des combats partisans mais sur la base d'un laïcité politique qui , pour amener les citoyens candidats à un mandat électif à assurer la représentation de TOUS ses concitoyens doivent occulter leurs convictions politiciennes personnelles pour ne retenir que le souci du seul intérêt général qui unit alors que les intérêts partisans divisent, comme le laïc occulte ses convictions religieuses qui divisent et ce pour respecter chacun et oeuvrer dans l'intérêt de tous.

6.Posté par Petit Pierre le 23/06/2009 08:25

Pourquoi être surpris de ce résultat ? Il fallait s'y attendre pour plusieurs raisons : les Réunionnais dans leur ensemble n'ont pas été porteurs de ce projet. Les négociations se sont passé au dessus de nos têtes entre l'Etat et la famille VERGES et les affiliés à cette famille. Autre point, le fait d'imposer coûte que coûte Mademoiselle VERGES. Et surtout la non implication des élus de tout bord. Alors nous demander de participer alors même que nos élus nous laissent depuis des années dans l'ignorance de la chose politique !! Chercher l'erreur. Comme disait Coluche : Ils nous demandent d'être intelligents et ils nous prennent pour des C....

7.Posté par Bayoune le 23/06/2009 14:04

Zétazénéro = Zétazéro !!!

- Nou la pwin a ète sirpri du vide de la sale Cristal. Si lo minibus lavé pa anmène lé sept parlpa ek zot tradiktèr, mi krwa lo madanm Frédérik Lebon ek son dalon sitwayin konm li la di, noré koze ek lo bann fotèy vide. Lé vré lo dé zindépandantis lété pa la pou diskite dosi légalité dé sanss, kan nou koné la pwin. Poukwé fé zétazénéro, zétazéro plito, kan ni koné nou bann zélu, zot minm la boykoté. Wala, démokratikman organizé le débat tant souhaité par Sarkozy. Belle mascarade en tout cas pour tromper l’opinion publique. Aux Antilles, aux véritables problèmes posés par la population, le pouvoir répond par la répression, y compris des avocats du LKP, à qui le pouvoir délocalise une procédure contre eux, et leur demande de venir se faire inculper à Paris, de crainte de troubles sur place. La peur gagne du terrain. Lors d’une manifestation de la population guadeloupéenne qui souhaitait discuter avec le Conseil Régional et son Président socialiste Victor Lurel, ce dernier et les élus se sont tous réfugiés dans un bunker du Conseil général. Na Asé de bo diskour, i fo la populasiyon i ekziz dé konte ek bann zélu lé antrin gaspiye larzan piblik. I fo bann zélu yarète zot baratin. Anon mète la min ansanmb pou diriz nout péi pou toute la populasiyon et pas uniquement pour une famille qui pavaoise aujourd’hui sur la route des tamarins avec feu d’artifice, et tout le tralala, alors que les anciens ne peuvent plus se soigner, et au moins 400 000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, et se contente parfois d’un verre de l’eau sucré ek in bout de pain avant d’aller se coucher. Ils vivent avec, tout bien, tout fortune avec 250 à 350euros par mois. Cà c’est la réalité sociale d’une Réunion départementalisée par ceux la même qui profitent du système et s’enrichissent au détriment d’une population de plus en plus misérable. Les défenseurs des sans défenses d’hier jouissent avec leur famille et quelques affidés des millions d’euros déversés sur la Réunion pour maintenir un système vomi par le peuple réunionnnais. Les dernières élections européennes en sont un exemple frappant par le record des abstentionnistes.

8.Posté par fabienne couapel sauret le 23/06/2009 16:48

Au contraire les Réunionnais s'intéressent de plus en plus aux EGOM.
Plus de 1 500 questionnaires ont été remplis en quelques heures, samedi dernier.


9.Posté par pimanzoizo le 23/06/2009 20:27

1500 questionnaires! La photocopieuse a du chauffer !!!!!
Et dire que mister ZEGO n aura peut etre pas la joie de feter ce succès avec la transversale présidente rapporteuse politologue..ouf,je m arrete là, le clavier et le coco i bloque !

10.Posté par bounani le 24/06/2009 10:41

Mme couapel 1500 non 200 plus tot c'est le chiffre que nous a donné mr marodon raporteur de l'atelier 1 lundi a la cci .en plus dans cette seance publique de lundi il y avait plus de raporteur que de public,dans ce public il y avait le patron de la SRPP ,que selon lui la SRPP n'est pas en monopole ce que tout le monde sait que c'est le contaire, vue que les état généraux et un lieu de proposition sans tabou j'ai donc proposer que l'état se subtitue a se monopole en métant en place une compagnie régional pétroliere,se qui eu pour but de faire sortir se mr de c'est gons me prenant méme a partie ,j'ai du insister pour que les rapoateurs inscrive ma proposition.alors déja qu'il n'y a pas beaucoup de monde si en plus les raporteur ne joue pa leur role est ce que nos proposition risque d'aboutire.alors si y cose avec nous mais i décide sans nous pa besoin fé semblan rienc pou calme le peuple

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes