MENU ZINFOS
International

États-Unis : Un rapport sur la torture accable la CIA


Par SI - Publié le Mercredi 10 Décembre 2014 à 10:14 | Lu 649 fois

Scandale aux États-Unis après la publication d'un rapport du Sénat (en anglais) sur les pratiques de la CIA à l'encontre des détenus de l'après 11-Septembre. Les techniques d'interrogatoires utilisées par l'agence de renseignement seraient bien pires que ce qu'elle avait reconnues jusque là.

La conclusion générale de l’enquête, menée entre 2009 et 2012, révèle les pratiques employées dans les prisons secrètes de l'agence, situées dans plusieurs pays comme la Thaïlande, la Pologne ou la Roumanie : des simulacres de noyade ou d’exécution, la privation de sommeil ou encore des pratiques médicales détournées à des fins de torture, comme l'hydratation rectale et l'alimentation rectale.

Le porte-parole de Barack Obama a justifié la publication de ce rapport car "le président pense qu'il est important qu'il soit publié pour que les gens aux États-Unis et à travers le monde comprennent exactement ce qui s'est passé". Après son arrivée à la Maison Blanche, le président américain avait mis fin au programme de la CIA.

La puissante présidente de la Commission du renseignement, Dianne Feinstein, a elle estimé que ce rapport était salutaire pour "une société juste qui s'appuie sur le droit". "Quand nous faisons des erreurs, nous les admettons et nous allons de l'avant", a ajouté la sénatrice qui s'est battue avec acharnement pour que la version déclassifiée du rapport ne soit pas trop rabotée.

De son côté, la CIA a admis ces actes de torture, mais pour son patron, John Brennan, elles ont "permis de récupérer des renseignements qui ont permis d'empêcher des attentats, de capturer des terroristes et de sauver des vies".

Un avis partagé chez certains responsables Républicains, qui en plus de dénoncer un rapport très coûteux pour le contribuable (plus de 40 millions de dollars), jugent l'enquête biaisée.

Pour l'ancien vice-président Dick Cheney,  "le programme a été autorisé (...) et il a été examiné d'un point de vue légal par le ministère de la Justice", a-t-il déclaré au New York Times. Interrogé sur les agents de la CIA qui ont mené à bien ce programme, il a jugé qu'ils "devraient être décorés plutôt que d'être critiqués".

Le chef de file des sénateurs républicains, Mitch McConnel, dénonce pour sa part un rapport partisan et une "réécriture d'événements historiques".

José Rodriguez, ancien responsable du programme au sein de la CIA, a lui dénoncé "la grande hypocrisie" des responsables politiques : "Nous avons fait ce qui nous a été demandé et nous savons que cela a été efficace".

En prévision de la publication de ce rapport, la sécurité a été renforcée autour des installations diplomatiques et bases militaires américaines, Washington craignant des réactions violentes dans certains pays.




1.Posté par dépravation et abomination , valeurs socialistes le 10/12/2014 11:41

On est scandalisé par la torture des pires salopards ( qui méritent davantage ) ... pendant qu'on ferme les yeux sur la torture des animaux . En France dans ce pays de merde avec Sadollande c'est pareil !

2.Posté par Oscar DUDULE le 10/12/2014 11:47

Bienvenue chez les bisounours.
Il n'y a rien de nouvveau ici et c'est pareil dans tous les pays du monde.

3.Posté par Gloseur sensE le 10/12/2014 12:22

« pratiques employées dans les prisons secrètes de l'agence, situées dans plusieurs pays comme la Thaïlande, la Pologne ou la Roumanie. »
Tout d'abord, ceci est encore une preuve qui nous démontre les réelles mauvaises motivations des Etats-Unis qui en 2002 ont refusé de ratifier les statuts de la Cour pénale internationale.
Les responsables et coupables Américains, militaires, espions et autres complices et suppôts des Etats-Unis font donc comme les nazis Allemands qui au cours de la Seconde guerre mondiale utilisaient les prisons Polonaises, Ukrainiennes et autres pour commettre leurs crimes contre l'humanité.
Aujourd'hui, la Cour européenne des Droits de l'Homme peut infliger des sanctions à l'encontre des pays membres de l'Union européenne complices que sont la Pologne et la Roumanie.
La CEDH peut aussi saisir la Cour pénale internationale à l'encontre des Etats-Unis pour crimes de masse de civils et crimes de guerre commis par eux dans les pays de l'Union européenne.
Enfin, tout Etat membre du Conseil de sécurité de l'ONU, donc y compris la France, peut saisir la Cour pénale internationale à l'encontre des crimes de masse de civils et des crimes de guerre commis par les Etats-Unis dans l'Union européenne.
Crimes de guerre et crimes de masse de civils commis par les Américains qui sont également contraires aux Conventions de Genève de 1949 pourtant ratifiées à l'époque par les Etats-Unis.

4.Posté par KLD le 10/12/2014 15:14

don't work for CIA........................

5.Posté par citoyen lucide le 10/12/2014 16:07

QUI VEUT LA FIN VEUT LES MOYENS !!!

Arrêtons de vouloir donner des leçons à des salopards qui profitent de la faiblesse des Occidentaux pour tenter de mieux nous détruire !!!

Demandez donc à Poutine adulé en Russie, ex n°1 du KGB qu'il contrôle toujours,.... comment ses services obtiennent des renseignements avec les rebelles Tchétchènes où autres qu'ils capturent, quand ceux-ci font des attentats tuant des innocents ???

6.Posté par KLD le 10/12/2014 18:02

agir comme les salopard , .......................

7.Posté par KLD le 10/12/2014 23:21

exu au moins ils reconnaissent les erreurs de leurs services , a quand la reconnaissance des corvées de bois et autre pour la France , un pays qui regarde en face son histoire se grandit !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes