MENU ZINFOS
International

États-Unis : Fusillade mortelle dans un lycée de l'Oregon, Obama appelle à un "examen de conscience"


Par S.I - Publié le Mercredi 11 Juin 2014 à 10:32 | Lu 656 fois

États-Unis : Fusillade mortelle dans un lycée de l'Oregon, Obama appelle à un "examen de conscience"
Nouvelle fusillade mortelle dans un lycée aux États-Unis. Un élève a été tué par balle et un enseignant légèrement blessé, hier soir dans un lycée près de Portland. Le tireur présumé, un élève de l'établissement, a ensuite retournée l'arme contre lui. Face à ce drame, Barack Obama a une nouvelle fois pointé du doigt la libre circulation des armes et a appelé les Américains à "un examen de conscience".

Cette tuerie s'est déroulée aux alentours de 8h (17h heure française). Selon Scott Anderson, le chef de la police de la ville de Troutdal, près de Portland, "un homme armé est entré dans le lycée ce matin et a tiré sur un étudiant. Malheureusement, cet élève est mort". Il a ajouté que "le tireur a été localisé et il est décédé", a-t-il ajouté, précisant que l'enquête était toujours en cours.

Cette fusillade est la dernière en date d'une multiplication récente de ce phénomène récurrent aux États-Unis. La semaine dernière, une fusillade avait fait un mort et trois blessés sur le campus d'une université de Seattle, dans l'Etat de Washington, voisin de l'Oregon. Le 23 mai, un étudiant tuait six personnes dans une université de Santa Barbara (Californie) et se suicidait.

Barack Obama, qui répondait à des utilisateurs du réseau social Tumblr a estimé que la fréquence des fusillades atteint un niveau "jamais vu" dans le pays. "Le pays doit faire un examen de conscience. Cela devient la norme et nous prenons ces faits pour acquis d'une manière que je trouve terrifiante en tant que parent", a-t-il déclaré.

Selon le Centre Brady, qui lutte contre la violence par armes à feu, il y a chaque jour 32 personnes tuées par arme à feu aux États-Unis. "Nous sommes le seul pays développé au monde où cela se produit et aujourd'hui ça se passe une fois par semaine", a poursuivi le locataire de la Maison Blanche.

Il reconnaît par ailleurs que la "plus grande frustration" de sa présidence venait du fait que le Congrès n'avait même pas pris des "mesures basiques" pour un contrôle renforcé des armes.




1.Posté par zariko le 11/06/2014 13:30

Quand à celui-là, il ferait mieux de balayer devant sa porte au lieu d'envahir et de faire la guerre à la terre entière...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes