MENU ZINFOS
International

États-Unis : Barack Obama ouvre la voie à la régularisation de près de cinq millions de clandestins


Par SI - Publié le Vendredi 21 Novembre 2014 à 11:54 | Lu 444 fois

Bonne nouvelle pour près des millions de clandestins installés aux États-Unis. Au cours d'une allocution solennelle depuis la Maison Blanche, le président américain Barack Obama a ouvert hier la voie à la régularisation provisoire de quelque 5 millions de clandestins installés aux États-Unis, sur les 11 millions vivant dans le pays et sous la menace d'une expulsion.

Ainsi, dès le printemps 2015, tout clandestin vivant depuis plus de cinq ans aux Etats-Unis, et ayant un enfant américain ou titulaire d'un statut de résident permanent, pourra demander un permis de travail de trois ans.

Par ailleurs, les mineurs arrivés sur le sol américain avant l'âge de 16 ans verront leurs démarches d'octrois de permis de séjour être facilitées.

Barack Obama a justifié ces régularisations car selon lui, "des expulsions de masse seraient à la fois impossibles et contraires à notre caractère".
"Nous sommes et nous serons toujours une nation d'immigrants. Nous avons tous été un jour des étrangers"
a déclaré le locataire de la Maison Blanche.

Néanmoins, et afin de faire taire toute accusation de laxisme sur la question de l'immigration, Barack Obama a tout de même pris soin de préciser que des contrôles des casiers des illégaux seraient mis en place et les criminels, trafiquants et membres de gangs expulsés systématiquement.

De plus, il parle de ces régularisations -partielles, car les clandestins qui y bénéficieront n'auront pas les droits sociaux des citoyens américains- non pas comme d'une amnistie générale, mais un moyen de permettre aux immigrés de se mettre en conformité avec la loi.

Ce passage en force de Barack Obama n'a pas du tout plu aux Républicains, qui ont estimé que les annonces de ce dernier sont anticonstitutionnelles et sont à la fois un abus de pouvoir et une déclaration de guerre du président US.

Pour le sénateur texan Ted Cruz, issu du Tea Party, Barack Obama utilise "des tactiques de monarque". Même avis pour Michael Steel, le porte-parole du speaker républicain de la Chambre, John Boehner: "Si l'empereur Obama ignore les Américains et annonce un projet d'amnistie dont il a lui-même reconnu à plusieurs reprises qu'il allait au-delà de son pouvoir constitutionnel, il anéantira les chances de voir aboutir une loi au Congrès, sur ce sujet comme sur beaucoup d'autres".

Pour rappel, les Républicains, qui avaient déjà la mainmise sur la Chambre des représentants, sont devenus récemment majoritaires au Sénat américain, contrôlant entièrement le Congrès.

Malgré ces menaces de la part du camp républicain, les Américains sont tout de même favorables dans leur ensemble à accorder la citoyenneté aux clandestins. Dans un sondage publié dans le Wall Street Journal, 57% des Américains y sont pour. Dans le même temps ils sont 48% à désapprouver toute action unilatérale de Barack Obama.




1.Posté par KLD le 21/11/2014 20:21

vas y Barack avant que les méchants républicains reviennent ;;;;; on croise les doigts pour que non ....

2.Posté par boucané le 23/11/2014 19:24

c'est clair qu'ici on verra jamais ça on a déja du mal a respecté nos amis voisins,comme quoi la reun est vraiment en retard a tous les points..consanguinité quand tu nous tiens

3.Posté par David Asmodee le 23/11/2014 21:13

De l'actu récente en métropole sur le même thème.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes