MENU ZINFOS
Faits-divers

Etang-Salé : Le pompier sort un sabre pour régler un conflit avec son voisin


Le litige sur un droit de passage a fini devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre.

Par - Publié le Mardi 14 Septembre 2021 à 18:42

Etang-Salé : Le pompier sort un sabre pour régler un conflit avec son voisin
Le 11 mai dernier, Henri *, pompier de 52 ans, a sorti son sabre pour menacer son voisin qui lui refusait une servitude de passage afin de construire plusieurs logements sur son terrain qu’il vient d’acquérir à l’Etang-Salé. La scène s’est produite devant les gendarmes. En effet, quelques heures auparavant, Henri se trouvait à la gendarmerie afin d’informer les forces de l’ordre du litige qui l’oppose à ses voisins.

Appelé sur place, Henri arrive énervé un sabre sortant de son sac. Malgré les demandes répétés des gendarmes lui demandant de ranger son arme, Henri prétexte vouloir couper du bois sur son terrain. Son voisin lui indique qu’il va fermer le portail donc lui couper l’accès. Henri s’est alors mis à courir derrière son voisin arme à la main et a donné un coup sur le portail qui est tombé sous le choc. 
 
Les gendarmes n’ont d’autres choix que de le mettre en joue pour qu’il dépose son sabre. Face contre terre, Henri se laisse interpeller. 
 
" J’ai donné un coup de sabre pour éviter que le portail tombe sur mon genou", a-t-il contesté devant le tribunal correctionnel ce mardi. "En aucun cas, j’ai menacé qui que ce soit. Peut-être que je me suis un peu emporté", a-t-il reconnu du bout des lèvres.  
 
Si la présidente du tribunal a concédé au pompier le stress auquel il pouvait être confronté dans l'exercice de son métier, "là le contexte était différent et vous vous exposez à sortir de vos gonds, à arriver avec un sabre", a-t-elle réprimandé. 

Un "acte isolé"

"Monsieur est-il digne d’être pompier, de servir la devise 'sauver ou périr' ", a tancé le bâtonnier Georges André Hoarau, conseil du voisin. La robe noire pointant "l’autorité morale qui doit être permanente", a demandé une provision de 3000 euros en attendant une expertise psychologique de la victime. 
 
"Il est dommage que le prévenu cherche à revisiter l’histoire à sa sauce alors que le procès-verbal des gendarmes est clair", a souligné la vice-procureure Sylvaine Schumacher. 3 à 4 mois de sursis simple ont été requis alors qu’il s’agit "d’un litige purement civil qu’on tranche avec un sabre". 
 
Pour la défense d’Henri, Me Stéphanie Panurge a plaidé un "acte isolé" et "la réalité de sa situation professionnelle particulièrement difficile pour laquelle il a toujours gardé son sang-froid". 
 
La décision du tribunal est attendue pour le 21 septembre. 


*prénom d'emprunt


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ouais... le 14/09/2021 19:13

Le pompier n'était pas en service, le tour d'échelle le voisin ne connaît pas... Après jamais essayé d arrêter la chute d'un objet avec un sabre, je tenterai l'experience bientôt avec mémé.

2.Posté par Veridik le 14/09/2021 19:43

Ça sert a quoi de savoir qu'il est pompier ?

3.Posté par La vérité le 14/09/2021 21:39

Pompier que le maire la mette en place dans temps sans capacité, par piston quoi.

4.Posté par lavérité le 14/09/2021 22:30

cette situation n'a rien a voir avec le fait d'être pompier, garagiste, zemploi vert, maçon etc.. , il a pas de stress a part celui de construire et des louer ses maisons mais à qui ?? .. on peut comprendre le(s) voisin(s) qu'est ce qu'il va bien emmener comme nouveaux voisins ce pompier stressé ??. Il mérite la peine qui est prévue point barre, çà va le calmer sinon il va recommencer mais avec quelles suites ?..

5.Posté par Rajao le 15/09/2021 02:43

Zistoir terrain, servitude naura toujours ! Et ça y énerve beaucoup.

6.Posté par Jean des Hauts le 15/09/2021 09:15

À qui incombe la faute ???? Aux notaires véreux et incompétents qui oublient de stipuler sur les actes de vente afin de faire plaisir à certains de leurs clients les servitudes existantes.
Je ne cautionne pas l’acte odieux de ce « pompier de l’eau » mais j’avoue que je peux comprendre son agacement s’il est bien sûr dans ses droits .

7.Posté par John Deuf le 15/09/2021 12:46

Moi aussi je suis stressé de ma mon emploi. Du coup si je sors mon sabre, moi aussi j'aurai une circonstance atténuante? C'est bon? Hein?

Menteur et violent.

8.Posté par Citoyenne le 15/09/2021 12:39

S’il n’était pas en service alors pourquoi préciser qu’il était pompier ??

9.Posté par Bévé le 15/09/2021 18:20

pompier gras du SDIS pistonné ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes