MENU ZINFOS
Faits-divers

Etang-Salé : L'exposition féministe “Nos mots sur nos corps” vandalisée


Des inscriptions sexistes et grossophobes ont été taguées sur deux photographies de l'exposition “Nos mots sur nos corps” à l'Etang-Salé, dénonce le collectif NousToutes974. Le collectif a porté plainte pour ce "vandalisme misogyne" et rappelle "qu’il est plus que jamais nécessaire de dénoncer le sexisme et les violences patriarcales".

Par NP - Publié le Samedi 21 Mai 2022 à 09:03

Capture d'écran publication FB Collectif NousToutes974
Capture d'écran publication FB Collectif NousToutes974
Le communiqué du Collectif:

Le 18 mai 2022, à la bibliothèque André Malraux de l’Etang Salé, deux photographies exposées dans le cadre de notre exposition “Nos mots sur nos corps” ont été dégradées.

Des inscriptions sexistes et grossophobes ont été taguées. Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie, avec le soutien de la mairie de l’Etang Salé.

Cet acte malveillant, que nous condamnons fermement, n’est finalement que la preuve de la nécessité d’une exposition comme la nôtre. Notre objectif est de dénoncer les violences sexistes et sexuelles, subies par les personnes perçues comme femme, en utilisant nos corps comme support.

Vraisemblablement, l’initiative a dérangé : les auteurs·ices de ces dégradations prouvent qu’il est plus que jamais nécessaire de dénoncer le sexisme et les violences patriarcales.

La Réunion est toujours le 3e département français en termes de violences intrafamiliales. 1 réunionnaise sur 7 (a) subi des violences conjugales. Chaque jour, 7 plaintes sont déposées pour violences conjugales sur l'île. En 2021, 3 réunionnaises ont été victimes de féminicides dont 2 à St-Joseph !

Cet acte de vandalisme ne fait que nous motiver à militer encore plus. L’exposition “Nos mots sur nos corps” continuera donc son tour de l’île, comme prévu. Nous cherchons à présent une solution pour la réimpression des photos vandalisées.

Voici les dates des prochains lieux d’exposition :
Le Port : 3 au 17 juin dans les locaux de Farfar
St-Paul : 20 au 24 juillet au bar La Cerise
Ste Marie: 9 au 30 juillet au Ciné Palmes
St Benoît : 2 au 26 août à la médiathèque de Bras Fusil





1.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 21/05/2022 10:16

J'ai rien contre personne, mais l'écriture inclusive je l'emmer.. "celleux" pfeuuuuu

Un pompiste une pompeuse?

2.Posté par Théo Courant De Rien le 21/05/2022 11:10

Une petite tête mal remplie ou emplie de bave.

Ce qui est affligeant dans cet acte certainement isolé, c'est que la personne qui a écrit ça, n'a en aucune mesure pensé qu'il devait sa vie à une femme qui la porté durant des mois et qui a vu son corps se transformer pour lui.

Être misogyne, c'est aussi se détester soi-même non ?

3.Posté par Nono le 21/05/2022 11:37

L'écriture inclusive a ceci de particulier, elle devient vite insupportable, autant pour le lecteur que pour l'auteur, qui finissent généralement par se fatiguer et abandonnent au bout de quelques lignes.

4.Posté par Tipoulé le 21/05/2022 12:51

Écriture inclusive... 🤡

5.Posté par Jacques Ouzi le 21/05/2022 12:57

@1 : voici un classique du net

Un gars : c’est un jeune homme.
Une garce : c’est une pute.

Un courtisan : c’est un proche du roi.
Une courtisane : c’est une pute.

Un masseur : c’est un kiné.
Une masseuse : c’est une pute.

Un coureur : c’est un sportif.
Une coureuse : c’est une pute.

Un rouleur : c’est un cycliste.
Une roulure : c’est une pute.

Un professionnel : c’est un sportif de haut niveau.
Une professionnelle : c’est une pute.

Un homme sans moralité : c’est un politicien.
Une femme sans moralité : c’est une pute.

Un entraîneur : c’est un homme qui entraîne une équipe sportive.
Une entraîneuse : c’est une pute.

Un homme à femmes : c’est un séducteur.
Une femme à hommes : c’est une pute.

Un homme public : c’est un homme connu.
Une femme publique : c’est une pute.

Un homme facile : c’est un homme agréable à vivre.
Une femme facile : c’est une pute.

Un homme qui fait le trottoir : c’est un paveur.
Une femme qui fait le trottoir : c’est une pute.

6.Posté par Trois points le 21/05/2022 14:30

L'écriture inclusive a été condamnée par l'Académie Française. Que ces dames qui se sentent agressées commencent par respecter le plus grand nombre (ça s'appelle la démocratie), et le plus grand nombre, qui les tolère, finira par les respecter...

7.Posté par Mais qui vous dit que c est une femme? le 21/05/2022 15:37

si ces gens i.e.ls pouvaient comprendre qu'on n'en a rien à foutre de leur névroses, et qu'elles feraient d'aller voir un psy au lieu d'emmerder la majorité de la population avec leur histoire de genre, un grand pas vers l'apaisement serait franchi.
Pas de police de la braguette mais pas de Ministère de la promotion du Vice et de la Répression de la Vertu, surtout auprès des plus jeunes ( un exemple: un célèbre présentateur homo, harceleur de chroniqueur et qui avoue sans honte, montrer des films érotiques à son neveu de 7 ans https://twitter.com/booba/status/1527639872730812422 ).
Normal en 2022
La sexualité doit rester de l'ordre de l'intime, point barre.

8.Posté par Mais qui vous dit que c est une femme? la suite le 21/05/2022 15:38

a propos de i.el Delormeau, celui qui avoue sans honte regarder des films érotiques avec son neveu de 7 ans
https://twitter.com/booba/status/1527245620326477824

9.Posté par Tonton Georges le 21/05/2022 16:26

Puis-je déposer plainte pour faute de français ???
Voir l'écriture de "celleux"

10.Posté par polo974 le 21/05/2022 17:27

Pourquoi "patriarcales".
Surtout qu'au débutde la phrase, c'est "...eurs.ices".
Mauvais choix de mots.

Et ça remet ça avec les violences intra-conjugales, ce n'est pas le père, mais le conjoint.

À moins que vous ne cibliez autre chose (d'aussi détestable).

11.Posté par Marie le 22/05/2022 07:02

oh moi j'en ai marre
Je suis une femme et je veux qu'on me f**** la paix. Surtout les "féministes"
J'ai du poids en trop, mais je m'en tape. Pourquoi ? parce que mon marie me trouve belle et me le dit tous les jours
Je bosse, et jamais personne ne m'en a empêcher. D'ailleurs il paraît que ma "sensibilité féminine" est un atout pour mon boulot.
J'ai une fille et absolument pas peur pour elle. Nous lui avons appris à rayonner. A être belle à l'intérieur comme à l'extérieur.
La langue française n'est pas inclusive ? C'est vrai. Mais elle est compréhensible et héritage d'un patriarcat...Celui même qui nous a permis, à nous les femmes, de vivre comme on l'entend aujourd'hui.
Moi je suis fière d'être une femme. Nous ne faisons pas la guerre. Nous étions jusqu'alors "propres" en politique. Nous sommes belles, nous élevons nos enfants et oeuvrons pour bâtir l'avenir.
J'aime aussi les hommes, parce que j'ai un fils et parce que j'ai des frères.
Et parce que nous sommes complémentaires et non pas adversaires.
Notre adversaire c'est toujours le même : la bêtise, les dogmes, l'inculture....

12.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 22/05/2022 09:01

@11.Posté par Marie le 22/05/2022 07:02

BRAVO MARIE :) Et moi aussi je vous aime comme vous êtes!

13.Posté par Oreo974 le 22/05/2022 11:50

Marie on vous aime

14.Posté par Castel le 23/05/2022 11:17

Bien dit marie.

15.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/05/2022 11:58

*Marie, je vous aime;

*Vous et votre parler clair !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes