Faits-divers

Etang-Salé: Des recherches toujours vaines, des doutes sur l'existence d'une victime

Dimanche 21 Janvier 2018 - 07:45

Alors qu'un couple avait indiqué avoir vu une personne se faire emporter par les eaux à l'Etang-Salé ce jeudi, dans l'impasse des Camomilles, les recherches, menées sur trois jours, n'ont rien donné.

Les gendarmes ne disposent pour l'heure d'aucun élément permettant de confirmer cette disparition. Le recensement de la population sur les lieux ne dénombre aucune personne manquante et aucune absence anormale ne leur a été signalée. 
N.P
Lu 4211 fois



1.Posté par Moi président le 21/01/2018 19:24

C'est pas plus mal.

Je propose d'ailleurs aux gens solidaires de l'Etang-Salé qui attendaient mon arrivée par la mer pour commencer les recherches, qu'on remette ça à une autre fois.
(ref : https://www.zinfos974.com/Homme-disparu-a-l-Etang-Sale-L-helicoptere-de-la-gendarmerie-survole-la-zone_a123454.html , posts 24 à 26)

En effet, je n'ai pas pu dépasser le niveau de la Pointe du diable, en raison du nombre impressionnant de requins bouledogues qui rôdaient.
J'ai été contraint de faire demi-tour. Heureusement j'avais prévu le coup en me greffant des "dérives" ( = ailerons) récupérées sur des planches de surf et peintes en blanc pour l'occasion, me faisant passer pour un requin à pointes blanches ( = cauchemar des bouledogues).
Merci bon dié d'avoir fabriqué des requins myopes !

2.Posté par une réunionnaise97410 le 21/01/2018 23:44

il me semble que le couple disait qu'il s'est fait emporté avec sa voiture dans les médias.Peut etre qu'ils ont fait erreur ce couple, et qu'il n'y a rien eu.On verra bien si çà débouche sur quelque chose....leur témoignage.

3.Posté par fonctionnaire le 22/01/2018 08:36

requin pointe blanche égale cauchemar des boulesdogue? et bien mon vieux;
t'en as d'autre des marrantes?

4.Posté par Moi président le 22/01/2018 21:20

La remarque de post 3 me rappelle que parfois, il est utile d'être précis.

En effet, il y a 3 types de requins à pointes blanches :

- le requin à pointes blanches de corail : petit requin (rarement plus d'1 mètre) élancé, qui chasse en meute la nuit, semant la terreur parmi les petits poissons qui vivent sur les platiers externes.
La journée, souvent on le voit somnoler sur le fond, dans les passes, profitant des courants forts liés au flux et au reflux.
Pas agressif, mais se défend quand-même courageusement si on l'agresse.
C'est sans doute à ce type que pensait post 3. Effectivement, ceux-là ne peuvent faire peur qu'à des nouveaux-nés bouledogues.

- le requin à pointes blanches de récif : requin avoisinant les 2 mètres, vivant dans les parages des barrières récifales, dans le fond comme en surface, et très à cheval sur les questions territoriales. Ils vivent en groupe. Il arrive qu'ils attaquent des surfeurs, mais c'est plus pour une question de territorialité que pour bouffer. Les accidents ne sont que rarement mortels.
Ils ont fait transpirer des générations de jeunes bouledogues impétueux qui ont eu la mauvaise idée de s'aventurer près des récifs. Ils figurent d'ailleurs parmi les prédateurs potentiels des petits bouledogues.
C'est d'ailleurs pour ça que les spécialistes ont lancé une opération de réintroduction de l'espèce sur les récifs réunionnais. Leur disparition serait en effet une cause possible de la présence inhabituelle de bouledogues près des récifs, en particulier des spots où s'exercent les surfeurs, et on sait ce que ça a donné comme résultat : la création d'une page web #balancetonboule.
C'est bien sûr de ce type-là que je parlais dans mon post 1.

- enfin, il y a le requin à pointes blanches du large, qui fait dans les 3m / 3,5m, et qu'on reconnaît à sa grosse nageoire dorsale arrondie. Il a aussi des nageoires pectorales assez longues, ce qui lui vaut également le surnom de requin "longimane".
Celui-ci vit au large et en haute-mer, et il a l'habitude de suivre les bateaux. Si vous tombez à l'eau et qu'il y en a un dans les parages, il vous laissera juste le temps de remonter à bord, car il ne perd pas trop de temps en préliminaires.
Avec les requins océanique et peau bleue, il figure parmi ceux qui font des festins à chaque naufrage.

5.Posté par fonctionnaire le 23/01/2018 10:09

Autant pour moi, cela m'apprend des choses.

6.Posté par Moi président le 23/01/2018 19:46

Merci pour votre réponse, Fonctionnaire, qui confirme qu'il s'agissait d'un malentendu et que celui-ci est maintenant dissipé.
Pour la peine, ces quelques fiches sur les intéressés, avec biographie, photos et vidéo :

- sur le petit PB de corail :
http://www.sharkeducation.com/fiches-requins/requin-corail/

- sur le PB de récif :
http://www.sharkeducation.com/fiches-requins/requin-pointe-blanche/

- sur le PB du large :
http://www.sharkeducation.com/fiches-requins/requin-oceanique/

Bonne continuation

7.Posté par fonctionnaire le 24/01/2018 10:42

À ne pas confondre avec les requins à pointes blanches de récif (Carcharhinus albimarginatus) ou avec le requin corail (Triaenodon obesus).
Bonne continuation à vous aussi!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:26 Un rond-point de Saint-Louis (La Palissade) incendié

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:17 Un feu déclenché à St-Gilles-les-Hauts