Zinfosblog V2

Et si c’était elle/lui : Thierry Robert

Et si c’était elle ? Et si c’était lui ?
La saison des élections s’achève avec les législatives qui se dérouleront les 10 et 17 juin prochain. La parité est visible dans le gouvernement de Jean Marc Ayrault. 17 femmes et 17 hommes. Il ne pouvait pas faire mieux ! Et si on rêvait d’une Assemblée nationale avec un même équilibre ? L’espoir fait vivre ! Pour ce faire, nous avons voulu questionner 7 candidates sur les 70 postulants. Le choix n’a pas été facile ! Et patatras dans la 7ème circonscription aucune femme n’a présenté sa candidature ! Alors il a fallu jouer autrement : sélectionner des femmes et des hommes autour du thème de l’égalité homme/femme. Une manière de dévoiler l’équilibre masculin/féminin qu’ils portent en chacun d’eux.


Et si c’était elle/lui : Thierry Robert
THIERRY ROBERT

En 2008, il a été élu maire et conseiller général de Saint Leu, pour lui, la politique n’est pas un métier mais une vocation, voire un sacerdoce. Il dit « aimer les obstacles et les difficultés » et probablement le pouvoir aussi…

Vous vous présentez aux élections législatives, qu’est ce qui a motivé votre décision ?

Cela fait 4 ans que je travaille au service de la population de Saint-Leu, aussi j’ai vu les limites d’action d’un Maire. Depuis que je suis impliqué dans la vie politique, je me suis rendu compte que nous avons deux problèmes majeurs à La Réunion : le logement et l’emploi. L’Etat ne semble pas sensible à notre cause. Je souhaite défendre plus efficacement les intérêts des réunionnais, je souhaite prétendre à une fonction nationale : représenter le peuple à l’Assemblée Nationale.

Pensez-vous qu’une femme fait de la politique autrement qu’un homme ?

Probablement. Une femme a sûrement une sensibilité plus prononcée pour des sujets relevant du domaine social, de la famille, de l’éducation.

Le gouvernement de F. Hollande a relancé le ministère des droits des femmes, qu’elle serait la décision que vous proposerez à Najat Vallaud-Belkacem en faveur des femmes réunionnaises ?

A Saint Leu, nous connaissons très bien la problématique des violences faites aux femmes d’ailleurs nous avons proposé aux services de l’Etat, du foncier pour la création d’un centre d’accueil d’urgence et aussi la prise en charge de 50% du personnel. Nous n’avons pas obtenu gain de cause. Face au grand nombre de violences conjugales dans notre île, je proposerai à l’Assemblée Nationale de développer un dispositif d’urgence, à la manière du SAMU Social, qui viendrait en aide aux femmes : la prise en charge, l’accompagnement.

Le Président de la République est favorable sur l’ouverture du mariage à tous les couples et sur l’homoparentalité, voterez-vous dans ce sens si vous représentez La Réunion à l’Assemblée Nationale ?

C’est une question qui concerne l’ensemble des citoyens. Des sujets aussi délicats que le mariage à tous les couples et l’homoparentalité sont affaires de tous. Pour ma part, je proposerais qu’il y ait un référendum sur ces sujets. C’est de cette façon que s’exprime la véritable démocratie. Une manière d’impliquer toutes les femmes, tous les hommes à une chose qui les intéresse tous !

Vous définiriez-vous comme féministe ?

Si être féministe, c’est exiger que les femmes soient traitées à l’égal des hommes, notamment dans le monde du travail ou en termes de représentation politique, alors, oui, je suis féministe.
Vendredi 8 Juin 2012 - 10:59
Gilette Aho
Lu 1479 fois




1.Posté par Mi marche ec Melenchon le 08/06/2012 11:50

et si c'etait Jean-Hugues Savigny?

glop-glop

2.Posté par vote blanc le 08/06/2012 12:31

Voitures sono ,trop c'est trop !
3 semaines que l'on nous casse les zoreils ,le matin et l'après midi !

3.Posté par Royler le 08/06/2012 13:50

Mme ODAYEN est candidate dans la 7e circonscription. Que ne ferait-on pas pour parler de Thierry Robert ? C'est lassant et pitoyable de n'entendre que lui...

4.Posté par Professeur Maboule le 08/06/2012 15:40

Pas besoin de faire de la politique pour se rendre compte que les deux graves problèmes majeurs de la Réunion sont le manque d'emploi et le logement. Si Ti Robert ne s'en est pas rendu compte avant de devenir un politicien: c'est grave!

5.Posté par Jean rigole et Thierry avec le 09/06/2012 10:55

Les saintes leusiennes se souviennent certainement comment et pourquoi M. Thierry Robert s’était, il n’ya pas longtemps, fait élire sur 2 cantons différents de peur que son adjointe ne perde la place faite pour un seul homme, lui-même !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Mars 2017 - 06:55 Destination Kwazulu Natal avec Alizoa Voyages

Vendredi 20 Janvier 2017 - 02:37 Destination Bali

190 rue des 2 Canons
97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales