MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Et maintenant? (retiens moi ou je fais un malheur!)


On n'entendait plus que ça, on ne vouait plus que ça: "une seule solution, la démission, la dissolution" clamait haut et fort le président de Région dans tous les médias. Et d'affirmer que tout était réglé comme du papier à musique. A l'écouter et à le lire, il n'y avait plus qu'à choisir la couleur des enveloppes et le format des bulletins pour s'en aller gaillardement aux urnes, citoyens. C'était il y a deux, trois semaines. Et depuis...

Par Alain Térieur - Publié le Mercredi 8 Février 2012 à 07:00 | Lu 877 fois

Et maintenant? (retiens moi ou je fais un malheur!)
Mathématiquement, en comptant celles et ceux qui travaillent directement à la Région ou dans un de ces fameux satellites qu'il voulait dissoudre avant les Régionales, mais dans lesquels il a placés ses copains ensuite, en ajoutant celles et ceux qui travaillent à la CaSud, plus les élus dont le fils, la fille, le cousin, ou le conjoint travaille dans un des structures citées précédement, oui, c'est vrai: Didier Robert peut dynamiter le conseil municipal en faisant démissionner (de gré ou de force) ces élus sur lesquels il peut faire pression (le plus gentiment du monde).
Si l'on y ajoute une poignée d'élus hargneux, tantôt bons toutous, tantôt roquets, qui veulent la tête de Paulet, et si enfin, s'y ajoutent les voix de l'opposition socialiste, c'est plus qu'évident: Didier Robert peut provoquer, en faisant démissionner un tiers des élus, de nouvelles élections municipales au Tampon.

Mais les choses ne sont pas aussi simples. Premier hic, et c'est humain: certains regrettent déjà, à l'avance, leur indemnité (600 euros pour un conseiller municipal, 1 200 euros pour un adjoint...) C'est bien connu: la partie la plus sensible du corps humain, c'est le porte-monnaie.

Second hic: celles et ceux qui démissionneront perdront leurs indemnités auxquelles ils semblent si attachés, mais en plus, rien ne leur garantit d'être de nouveau sur la liste qui sera mise en place par Didier Robert.

Troisième hic: qui conduira cette liste? Oh, les prétendants ne manquent pas. Ils sont nombreux ceux qui pourraient chanter comme Charles Aznavour (mais en moins bien): "Je m'voyais déjà..."

Après ce petit tout d'horizon (non exhaustif) des petites raisons bassement personnelles qui freinent les ardeurs démissionnaires, il y a des raisons politiques: prendre le risque de perdre la mairie avec des élections anticipées, à quelques encâblures des présidentielles, avec en prime une droite divisée aux législatives... Et ça, manifestement, en haut lieu, au sein de la droite, on n'est pas très chaud... Même Michel Fontaine, solidement accroché à son fauteuil de sénateur ne le voit pas d'un très bon oeil et ne se gêne pas pour le dire...

Et en plus, il y a ce fichu rapport de la Chambre régionale des comptes qui éclabousse l'image de Didier Robert. Alors, aller aux urnes, dans ces conditions... Mais bon, en politique, rien n'est impossible; l'absurde devient parfois vérité et l'improbable s'impose comme une évidence...

Mais bon: les démissions tardent à venir. Les crampes de poignet ou les pannes de stylo risquent de provoquer un malaise cardiaque chez TAK et Vlody qui piaffent d'impatience d'être maire pour 18 mois. Quant à Paulet Payet, cette situation est inespérée pour lui: victimisé, il bénéficie d'un capital de sympathie et plus le temps passe, plus les démissions tardent, plus il est conforté dans sa légitimité de maire.

Résultat des courses: ceux qui ont crié "Démission" et hurlé "dissolution" sont aujourd'hui au pied du mur. Ils n'ont que deux alternatives: reculer, rentrer dans le rang, continuer à percevoir leurs indemnités et perdre le peu de crédit qu'il leur reste, ou faire le grand saut: démissionner, provoquer de nouvelles élections en n'étant plus sur aucune liste et se prendre une déculottée...

D'où cette attitude qui ressemble à la formule: "retiens moi ou je fais un malheur!"




1.Posté par ancien soutien de Didier le 08/02/2012 16:41

Trop fort l'analyse !
C'est vrai que je vois mal des élus alimentaires types Guy Sorres ou Jean-Bernard Hoarau démissionner sans contrepartie.....
Sauf si Didier Robert leur promet une petite croquette de compensation...
Didier"déficit"Robert bluff mais ne pourra pas faire démissionner le Conseil.
Qu'il aille se présenter à St-Denis face à Annette car au Tampon c'est fini pour lui.

2.Posté par SoLdAtKréoL_974[Mode-pfff-Didier-ke-du-bluff] le 08/02/2012 17:49 (depuis mobile)

Ah bon...ke li viens Saint Dnis si li 100 sont corps ... N'a occupe de li rapidement et li va ar cour ds le sud!!!

3.Posté par knoé le 08/02/2012 19:19

à défaut de démission, une pétition?

Allez, une petite dernière pour la route: au cours d'une réunion qui s'est tenue hier soir au Tampon (tiens? il y vient encore?) chez son vice-président délégué à la Culture, et en présence d'une petite dizaine d'élus, Didier Robert n'a plus parlé de démission. Mais il a avancé une idée géniale: faire circuler une pétition dans la population pour demander la...démission de Paulet Payet...

On attend un démenti ou une confirmation?

4.Posté par job le 08/02/2012 20:35

Une pétition pour demander la démission du Maire ?
Espérons qu'il y ait encore de la place au Pavillon 7....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes