MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Est-ce une tare d’être jeune, intelligente et honnête ?


La Possession est une des rares communes où une partie de la jeunesse, représentée en la personne de Vanessa Miranville, s’est courageusement lancée dans la politique, prenant au mot les "vieux sages" de la commune qui souhaitent voir les jeunes Réunionnais et Réunionnaises s’investir dans d’édification d’une société de l’avenir.

Par Jean Paul FOIS - Publié le Lundi 24 Janvier 2011 à 09:37 | Lu 1373 fois

Est-ce une tare d’être jeune, intelligente et honnête ?
Peut-être ces mêmes bien pensants et donneurs de leçon se souviennent-ils de cette époque lointaine où eux aussi menèrent le combat pour un monde plus juste et plus humain. Hélas avec l’âge vient le désenchantement. Même s’il apporte quelque réconfort et de la fierté personnelle, l’exercice du pouvoir, que ce soit en actes ou en paroles, engendre immanquablement la trahison des nobles idéaux originels. Ainsi, les dérives, pour peu qu’on lise la presse, ont été largement médiatisées. La fin, qui n’est plus à ce jour que le pouvoir pour le pouvoir et les privilèges qui vont avec, peut-elle justifier les moyens ? Nous pensons évidemment que non et nous dénonçons avec fermeté les méthodes fondées sur l’oppression, le mensonge, l’opacité des affaires communales, le clientélisme et le favoritisme. Ces méthodes s’écartent très largement d’une vision sociétale démocratique, transparente et humaniste ou chaque citoyen est respecté dans ses droits.

Monsieur Roland Robert, manqueriez-vous de courage pour envoyer vos sbires aboyer à votre place ?

Il serait sans doute naïf de nier la part de pragmatisme dans la vie politique, mais il est d’une rare clairvoyance et d’une lucidité exceptionnelle que de fustiger le mensonge politique, comme le fait Vanessa Miranville en défendant les idées d’Europe Ecologie pour la justice, la transparence et le développement durable. N’en déplaise aux médisants professionnels, les aboyeurs en tout genre, l’avenir appartient aux jeunes et aux futures générations.

Jean Paul FOIS




1.Posté par Lambda le 24/01/2011 23:09

Je vous croyais apolitique M FOIS. Vous êtes entrain de vous discréditez en prenant position pour cette fille qui à mon sens est arriviste, qui surf sur une vague de médias en quête de sujet...
C'est une chose sérieuse de s'engager en politique. D'ailleurs, vérifiez, vous même, avec Cindor son suppléant, c'est une affaire de "fesses" maintenant. Ce n'est pas sérieux de prendre le mari de la mère de ces enfants...
Restez sur votre combat légitime contre les abus municipaux, et faites votre devoir de citoyen dans l'isoloir. Ou bien engagez vous en politique et prenez position publiquement.
Ne faites pas ce que vous dénoncez....

2.Posté par krisfa le 25/01/2011 21:23

Non loin d'être une tare être jeune, intelligente et honnête est une denrée rare aujourd'hui, mais encore faut-il dans les faits faire montre de ces réelles qualités. Loin de moi l'idée de dénigrer cette gente demoiselle, mais on pêche souvent par jeunesse... l'instruction n'a jamais été preuve d'intelligence loin s'en faut... et l'honnêté est loin d'être acquise quand on ne sait pas séparer ces histoires de c.. et son combat politique. Mais l'expérience fera peut être d'elle une valeur sure de notre ville!!!

3.Posté par Jean Paul FOIS le 26/01/2011 10:02

A poste 1 – Lambda


S’il vous plaît, une campagne propre ! Pas de coup en dessous de la ceinture !

Je vois aussi qu’il est nécessaire que je clarifie (s'il en était nécessaire) mes engagements à l’approche des élections cantonales.

Mon premier engagement, à travers l’association l’ADIP, est effectivement sans couleur politique. C’est un combat pour la transparence, pour le respect de chaque citoyen dans ses droits quelque soit ses opinions politiques et pour le bon fonctionnement des institutions. Ce sont les bases minimales pour lesquelles tout citoyen devrait avoir satisfaction en démocratie. A l’ADIP, il n’y a donc pas de filtre politique.
Je rajouterai que l’ADIP n’a jamais été attaquée en diffamation pour la simple raison que ses dossiers s’appuient toujours sur des preuves.
L’ADIP a tenté de communiquer avec tous les partis politiques, essentiellement avec les élus de l’opposition, dans le but de voir ses dossiers relayés en conseil municipal et sur la place publique. Mais, nous nous sommes heurtés, soit à des tentatives de récupération partisane, soit au silence, soit à l’expression la plus soft pour ne pas déplaire à un certain électorat. En résumé, nous nous sommes heurtés aux calculs des politiciens.
Je dois le dire, seule Vanessa MIRANVILLE, qui a approché l’ADIP, a repris publiquement certaines affaires. Il fallait du courage dans cette commune où les ennuis commencent dès que vous êtes fiché comme opposant !

Mon deuxième engagement est personnel et va au delà des principes défendus par l’ADIP et englobe une vision plus large de la société.
Personnellement je ne veux pas de démocratie oligarchique (une usurpation de la démocratie), et je milite pour une vraie démocratie vivante où, responsabilité, justice, transparence et solidarité ne sont pas seulement des slogans. Une démocratie capable d’assumer l’humain et les défis écologiques qui se présentent à nous...
C’est ainsi que je me suis inscrit tout naturellement dans les valeurs prônées par Europe Ecologie. Au nom de quoi devrais-je m’en cacher ?

Monsieur l’anonyme, je trouve navrant d’une part, que vous me suggériez ce que je dois faire ou pas faire, d’autre part que vous cogniez en dessous de la ceinture.

Jean Paul FOIS

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes