MENU ZINFOS
National

Essonne: Le maire tente d'expliquer pourquoi il a refusé l'inhumation d'un enfant Rom


- Publié le Dimanche 4 Janvier 2015 à 10:42 | Lu 1645 fois

La décision du maire de Champlan de refuser l'inhumation d'un enfant de la communauté Rom dans un cimetière communal continue de faire polémique.

Dans la nuit du 25 au 26 décembre, un bébé est décédé du syndrome de "la mort subite du nourrisson". Quelques jours plus tard, le maire divers droite de Champlan, dans l'Essonne (région Île-de-France), refuse à la famille de l'enfant décédé qui vit dans un campement de Champlan depuis plus d'un an, que l'enfant soit enterré sur le territoire de sa commune.

"Nous avons peu de places disponibles. Nous avons un projet d'agrandissement sur le champ de derrière, mais il coûte plusieurs milliers d'euros. Il nous faut gérer les places au cas par cas, selon les circonstances, et si la famille habite sur place, justifiait mercredi Christian Leclerc, le maire DVD de Champlan. Les concessions sont accordées à un prix symbolique et l'entretien coûte cher alors priorité est donnée à ceux qui paient leurs impôts locaux", avait-il ajouté dans un entretien accordé au Parisien.

"C'est du racisme, de la xénophobie et de la stigmatisation», a pour sa part commenté l'Association de solidarité en Essonne avec les familles roumaines et roms (ASEFRR).




1.Posté par Bourbon KID le 04/01/2015 11:03

Bravo mon gars, t'auras demontrer que même après la mort , on peut toujours niquer les Roms!
Tu démarres fort, la première 2015 est pour toi !
En cette année électorale, la concurence va être rude...

2.Posté par viens à la run le 04/01/2015 11:33

y peu venir chez nous à la Réunion on ne refuse jamais un rom

3.Posté par jean-jacques le 04/01/2015 13:57

C'est pas très malin de la part de ce maire car forcément les bisounours-bien-pensants allaient se
jeter là dessus comme la misère sur le pauvre avec l'aide inconditionnelle des médias et d'assoces
qui adorent jouer le rôle de justiciers de l'humanité...mais sur le fond il a raison et en fait cette famille
rom veut profiter de la sensibilité de l'opinion sur leur sort pour obtenir un passe-droit.
Ceci dit le manque de place dans les cimetières est un vrai souci et l'existence même des cimetières
en ville comme à St Denis est une absurdité vu le manque de foncier...
Dans ma famille on se fait incinérer et on disperse les cendres selon nos souhaits.
Si tout le monde faisait de même il n'y aurait plus de problème de place.

4.Posté par noe le 04/01/2015 14:40

C'est affreux !
Je n'adhère pas !

5.Posté par noe le 04/01/2015 15:14

Si ce mort était Sitarane , il aurait eu une bonne place dans le salon de ce cimetière ...
Le rhum est mieux toléré que les Roms !

6.Posté par Gloseur sensE le 04/01/2015 17:35

« Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le Royaume des Cieux est pour ceux qui leur ressemblent. » Evangile selon Saint-Matthieu 19,14.

De prime abord, toutes nos sincères condoléances aux parents et à la famille du nourrisson décédé.
A ce drame familial, s'ajoute l'épreuve pour les parents de se voir refuser un emplacement au cimetière pour leur enfant.
Aussi, nous sommes pleinement d'accord avec M. Jacques TOUBON, le Défenseurs des droits, qui vient de déclarer qu'il s'agit d'une "discriminations devant la mort".
A fortiori d'une discrimination envers un nourrisson Rom, c'est-à-dire d'un bébé dont le maire de Champlan refuse honteusement son inhumation dans sa commune.
De plus, le motif invoqué par le maire du 'manque de place au cimetière', est totalement scandaleux et déplacé, surtout concernant un bébé !
En un tel cas, le préfet de l'Essonne a le pouvoir d'ordonner au maire d'accorder une place au cimetière pour ce bébé, donc dans cette ville ou ailleurs dans le département, et il peut aussi en référer au ministre de l'Intérieur qui, lui, peut punir le maire.
Gageons que le préfet de l'Essonne et que le ministre de l'Intérieur agiront en conséquence.
Enfin, nous sommes convaincus que le Défenseurs des droits, qui est le défenseurs des victimes d'injustices, agira promptement et efficacement dans l'intérêt du pauvre nourrisson qui désormais à une place auprès de Dieu.

7.Posté par KLD le 04/01/2015 18:21

divers droite , le maire .......................

8.Posté par KLD le 04/01/2015 19:07

"Le maire tente d'expliquer ", sa me fait penser à nos maires "qui ont tenté " de démissionner de l'amdr ..depuis , pfttt... plu entendu parler ..marrant , non ????????????????

9.Posté par Bobby le 04/01/2015 19:23

A gerber ...

10.Posté par iliade974 le 04/01/2015 21:16

Et voila les éternelles associations donneuses de leçon qui se la raménent.... Un peu comme quand (en manque de médiatisation ) Emmanuelle Béart nous versait ses larmes de crocodiles avec je ne sais trop quels enfants ...
N'oublions tout de même pas que cette famille vit illégalement sur le territoire français, que Madame faisait la manche en plein hiver avec un bébé et ceci malgré une température avoisinant les Zéro degrés... Que cette même personne avait déja perdu deux bébés dont un de la mort subite du nourrisson mais que malgré sa situation plus que précaire elle avait choisit de donner naissance à un autre bébé....
Un peu facile de tenter de culpabiliser le citoyen lambda qui avec son smic à toutes les peines du monde à joindre les fins de mois.....

11.Posté par KLD le 04/01/2015 22:10

refuser une inhumation ne choque meme plus les iliades et compagnies , Ulysse doit se retourner ds sa tombe !

12.Posté par L'Ardéchoise le 05/01/2015 00:12

Intéressez-vous donc à ce qui se passe en métropole, où certains cimetières "débordent" !
Il n'y a pas besoin d'être Rom pour se voir refuser une concession.
C'est dommage, mais c'est comme ça.

13.Posté par titang974 le 05/01/2015 00:15

est-ce-que le paquet va porter plainte contre elle pour avoir attenter la vie de son enfant et mauvais traitement

14.Posté par vanille le 05/01/2015 07:25

Les parents sont des irresponsables et des profiteurs. Accueillons toute la misère du monde ......
Que cet innocent bébé repose en paix.
Post 10 n'a pas tort.

15.Posté par Gloseur sensE le 05/01/2015 13:49

Post scriptum :

- Le maire de Champlan s'excuse aujourd'hui, il lui faut désormais réparer sa faute grave et immorale, en attribuant au cimetière de sa commune un emplacement digne pour ce pauvre nourrisson.
- Puis, en réalité, il s'agit en France d'une énième honteuse discrimination à l'égard des Roms, a fortiori, envers un bébé décédé et des parents qui ont perdu leur enfant.
- Rappelons aux incultes, aux exénophobes et aux autres mauvais, que les Roms sont des européens de l'Union européenne depuis l'adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie en 2007.
- Enfin, constatons qu'en ce début 2015, France va de mal en pis, car lorsque se ne sont pas les Roms qui sont victimes, se sont les juifs, les chrétiens, les musulmans, les civils pacifistes, etc.

16.Posté par Bobby le 05/01/2015 16:58

Merci au post 15 ....

Le cas des Roms étant notamment encore plus crucial, puisque c'est la seule minorité persécuté par les nazis ( et les Français : camps de concentration en France ) qui n'ont jamais été vraiment reconnue ...

Je le redis ... a Vomir

17.Posté par KLD le 05/01/2015 20:37

avec l'idéologie fn qui imprègne de plus en plus de gens , on a pas fini d'avoir envie de vomir , le seul point positif , ça nettoie l'estomac , mais il faut aller jusqu'à la bile .....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes