MENU ZINFOS
International

Espagne : 800 euros d'amende pour une photo de voiture de police stationnée sur un emplacement handicapé


- Publié le Mercredi 19 Août 2015 à 10:56 | Lu 1935 fois

En Espagne, une nouvelle législation la ley Mordaza, la loi bâillon, comme l'appellent ses adversaires est rentrée en vigueur depuis le 1er juillet dernier. La loi controversée vise notamment à réaffirmer l'autorité des forces de l'ordre. Ainsi, ne pas vouloir donner son identité lors d'un contrôle de police ou protester au Sénat ou auprès des différents parlement régionaux contre les mesures d'austérité est puni d'une forte amende. 

"L'organisation d’une activité festive dans un endroit interdit par les autorités" peut entraîner notamment une amende pouvant aller jusqu'à 600.000 euros pour les contrevenants. A la mi-août, une femme habitant Alicante a écopé d'une amende de 800 euros dans le cadre de cette loi bâillon. Elle avait posté la photo sur les réseaux sociaux d'un véhicule de police stationné sur une place handicapée. L'internaute avait également envoyé un commentaire avec son cliché. "Gare-toi où tu veux et tu n'auras même pas d'amende."

Le cliché a été diffusé durant moins de 24 heures. Les deux policiers qui étaient dans le véhicule photographié l'ont fait condamner en vertu de l'article 36.23 de la nouvelle loi. Cette dernière stipule l'interdiction de "l'usage non autorisé d'images, de faits personnels ou professionnels concernant des autorités ou des membres des forces de sécurité, pouvant mettre en danger la sécurité personnelle ou familiale des agents, des installations protégées ou pouvant faire peser un risque sur une opération, tout ceci dans le respect fondamental du droit à l'information"
 




1.Posté par ANTHECHRIST le 19/08/2015 12:34

Comment voulez-vous que tous les poulets du monde ne se sentent pas au-dessus des lois.
Regarder ce gendarme qui à causé un accident mortel avec presque 1g d'alcool croyez-vous qu'il va prendre la prison ferme ou un blâme ?

2.Posté par Choupette le 19/08/2015 13:42

Franco est revenu.

3.Posté par Détecteur.....de fumistes..... le 19/08/2015 14:46

"concernant des autorités ou des membres des forces de sécurité, pouvant mettre en danger la sécurité personnelle ou familiale des agents".................
...............................
Et pour la sécurité des personnes handicapées çà vous gêne pas Messieurs les policiers, de piquer le peu de place qu'ils ont dans cette société????


Par contre ""L'organisation d’une activité festive dans un endroit interdit par les autorités" peut entraîner notamment une amende pouvant aller jusqu'à 600.000 euros pour les contrevenants", cette mesure devrait être adoptée en France, notamment à St Gilles pour ceux qui laissent la plage sale après leur fête-vomi du 31 décembre. S'amuser oui, dégueulasser non........

4.Posté par lolo le 19/08/2015 16:01 (depuis mobile)

C est la dictature. La police a tout les droits c est du n'importe quoi. Les policiers vont abusé

5.Posté par candide le 19/08/2015 22:18

Si ça se fait déjà en Espagne, ça arrivera en France, je vous le dis !! Si vraiment cela devait mettre en danger la sécurité personnelle des agents ou de leurs familles, il auraient dû prendre une voiture banalisée, l'explication ne tient pas... Je trouve cela honteux et indigne d'un pays civilisé. Quand le citoyen ne peut plus s'exprimer, la dictature n'est pas loin...

6.Posté par Olé le 19/08/2015 23:35

Polizia de merda !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes