MENU ZINFOS
Faits-divers

Escroquerie au financement de véhicules de luxe : 3 personnes mises en examen


Sur sa page Facebook, la police nationale de La Réunion rapporte la mise en examen de trois personnes après de minutieuses investigations pour des faits d'escroquerie au financement d'un véhicule de luxe dont le préjudice s'élève à 1 111 522 euros. La finalité était des prêts ou le financement de véhicules de luxe.

Par - Publié le Lundi 15 Juin 2020 à 17:44 | Lu 8979 fois

Crédit Photo FB Police Nationale de la Réunion
Crédit Photo FB Police Nationale de la Réunion
"En mai 2019, la BSU et le groupe financier de la sûreté départementale étaient informés d’une escroquerie au financement d’un véhicule de luxe commise par une société pour un préjudice s’élevant à 124 900 euros.

Les investigations effectuées mettaient rapidement en lumière un réseau de délinquance astucieuse, dont la finalité était l’obtention de prêts ou le financement de véhicules de luxe, envoyés pour partie en métropole ou en Guinée.

Les escrocs usaient de faux et de vrais documents administratifs appartenant à des tiers localisés en France métropolitaine, certains étant obtenus par piratage de codes informatiques sur le site de l’administration fiscale.

Le préjudice s’élevait à 1 111 522 euros. 13 victimes étaient recensées. Les mis en cause étaient interpellés et placés en garde à vue. Des saisies d’avoirs criminels étaient effectuées.

Le 12 juin 2020, les 3 comparses étaient présentés devant le parquet en vue d’une ouverture d’information judiciaire; ils étaient mis en examen."


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par zozimet le 15/06/2020 18:42

coq' à zot mem ! nana assez de ces chenapans qui pillent les finances de not' pays.

2.Posté par Choupette le 15/06/2020 19:58

La sape et l'esbroufe.

Tout d'même, aller barboter dans les documents administratifs par piratage de codes informatiques sur le site de l’administration fiscale, faut être forts.

Heureusement que la brigade financière est la plus forte.

3.Posté par Ouais... le 15/06/2020 20:11

Je ne suis pas une voyante,mais y a fort a parier qu avec un bon avocat,qu ils en sortent avec une amende et une petite tape sur les doigts et vogue la galère...

4.Posté par Véritas le 15/06/2020 22:11

Gout à moin ! Fait pète à zot même ! Zot na zot ki pou graté ....

5.Posté par 7AC le 16/06/2020 07:08

Ça nous fait environ 85.000€ par véhicule, et quand on a ces moyens, on ne passe pas par des filières "marron" pour économiser quelques milliers d'euros !
Bien fait !

6.Posté par popol le 16/06/2020 08:49

L'article sur clicanoo ... copier coller ... où sont les journalistes ...

Ce lundi, la Police nationale de La Réunion annonçait, dans une publication sur leur page Facebook, la mise en examen de trois individus.

En mai 2019, la BSU et le groupe financier de la sûreté départementale étaient informés d’une escroquerie au financement d’un véhicule de luxe commise par une société pour un préjudice s’élevant à 124 900 euros. "Les investigations effectuées mettaient rapidement en lumière un réseau de délinquance astucieuse, dont la finalité était l’obtention de prêts ou le financement de véhicules de luxe, envoyés pour partie en métropole ou en Guinée", explique la Police.




Les escrocs usaient de faux et de vrais documents administratifs appartenant à des tiers localisés en France métropolitaine, certains étant obtenus par piratage de codes informatiques sur le site de l’administration fiscale. Au total, 13 victimes ont été recensées et le préjudice s’éleve à 1 111 522 euros.

Selon les forces de l'ordre, les mis en cause ont été interpellés et placés en garde à vue. Des saisies d’avoirs criminels ont ainsi été effectuées. Le 12 juin dernier, les 3 comparses étaient présentés devant le parquet, en vue d’une ouverture d’information judiciaire. Ils ont été mis en examen.

7.Posté par Le Jacobin le 16/06/2020 09:18

UN P'TIT SURSIS POO ZOT COM DAB

8.Posté par Hoareau le 16/06/2020 21:08

Il n’y a pas que ça !si on cherche bien vous allez trouver d’autre cas local bien caché et ficelé...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes