Justice

Escroc en cavale: 300.000 euros volés à près de 100 victimes... 4 ans de prison requis

Vendredi 1 Décembre 2017 - 14:21

Cela faisait 14 ans qu’il bernait les gens. Fabrice Constant, 42 ans, était à nouveau devant le tribunal correctionnel ce vendredi.
 
Escroquerie, abus de confiance, vol et fraude depuis 2001, plusieurs condamnations puis, après son incarcération entre décembre 2014 et avril 2015 et son placement en contrôle judiciaire, le voilà qui disparaît. En mai 2016, il est en cavale ; un mandat d’arrêt est délivré à son encontre. Et ce n’est qu’en avril 2017 que les forces de l’ordre parviennent à le retrouver. Il est condamné en juin à un an de prison alors qu’il était déjà incarcéré pour d’autres faits. Mais entre 2016 et 2017 il a eu le temps de continuer ses activités d’escroc professionnel grâce à sa société fictive, MCABR qui fournissait de l’alcool et plus particulièrement du champagne.
 
31.667 euros volés pour s’acheter une Subaru
 
En tout, ce sont 300.000 euros d’escroqueries et près de 100 victimes. Aujourd’hui, une poignée d’entre eux est représentée, dont un homme qui a cru voir construire un bungalow à Maurice. "J’y connais rien, je savais dès le départ que j’allais l’escroquer" avait déclaré Fabrice Constant à la police lors de son audition. 31.667 euros… Une somme avec laquelle il s’était acheté une Subaru et avait "payé (sa) cavale".
 
Il lui est aussi reproché d’avoir escroqué l’Ajefip dont la mission est l’insertion professionnelle de personnes handicapées. 10.000 euros pour du matériel qu’il n’a jamais acheté. Mais ces faits ne sont pas retenus, faute de temps. "Nous n’avions pas ouvert d’information dans le cas de l’Ajefip pour éviter que le dossier ne soit encore plus lourd, explique la procureure, on avait Fabrice Constant sous la main et on voulait le juger avant qu’il ne disparaisse à nouveau".
 
"Je regrette sincèrement parce que la prison c’est pas facile"
 
Deux autres prévenus étaient également présentés. Un jeune couple accusé de recel des biens de la "société". "La naïveté n’est pas un délit", affirme leur avocat. Un fait reconnu également par l’avocat du prévenu, Me Mickael Nativel. Ce beau-parleur, qui ne l’est plus devant la cour, marmonne : " Je regrette sincèrement parce que la prison c’est pas facile", soulevant une vague d’indignation dans la sale remplie d’anciens clients. Puis il répète, "je leur demande pardon, je leur demande pardon, il faut que j’arrête".
 
Il aurait également réussi à entourlouper sa femme, presque 20 ans plus jeune que lui. Mais tous ne sont pas convaincus de son innocence.
 
La procureure a requis quatre ans de prison, une interdiction de gérer une entreprise pendant cinq ans, une publication de la décision et la confiscation des quelques biens saisis à son domicile. Pour le jeune couple, du sursis, s’il le faut.
 
Et les visites de Fabrice Constant au tribunal correctionnel ne vont surement pas s’arrêter là : il  est aussi actuellement mis en examen dans deux dossiers différents pour des faits similaires.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 8315 fois



1.Posté par Gros yab le 01/12/2017 15:25 (depuis mobile)

Sa même ici la loi doit être comme états unis, plus le grave plus ou peine le longue jusqu à même peine de mort pour des trois pou300000euro et quatre ans la geole donc 2 ans et remboursé pa l''o bande mounes la dont quel justice si i gagne pi arrête.

2.Posté par Zarin le 01/12/2017 16:21

Modifier l'ADN : une réalité possible, pour le meilleur... et pour le pire ?

Une nouvelle méthode biologique permet désormais de modifier l'ADN très précisément, en ciblant un gène spécifique. Si certains chercheurs y voient une avancée majeure pour la recherche sur les maladies génétiques, d'autres mettent en avant un danger éthique de taille.

https://www.topsante.com/medecine/maladies-genetiques/genetique/modifier-l-adn-une-realite-possible-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire-248539

POURQUOI PAS ?

3.Posté par Justice injustice le 02/12/2017 06:59

Ces individus sans foi ni loi, aucune pitié, doivent parfaire leur éducation au Port ou à Domenjod. Voleurs, menteurs, arnaqueurs, et tout ça sur le dos des gens naîfs au passage. C'est pas de leur faute, on les a vendus du vent et voilà le résultat. Il savait pertinemment ce qu'il faisait. Une fois ça va, mais 100 fois, ça va plus. Alors au gnouf ! Il aura le temps de cogiter une autre combine pour éplucher les autres.

4.Posté par Fabrice Constant:= le Père Lin Pin Pin = constant dans l'arnaque. Escroc lui demander d'arrêter? le 02/12/2017 09:49

" En tout, ce sont 300.000 euros d’escroqueries et près de 100 victimes. Aujourd’hui, une poignée d’entre eux est représentée, dont un homme qui a cru voir construire un bungalow à Maurice."

Ce serait intéressant de savoir quelles escroqueries, précisément, lui sont reprochées, car le "coup" du bungalow à Maurice, fallait y penser quand même et trouver le "pigeon" pour le gober.

Il n'a pas non plus vendu de château en Espagne?

"Mais entre 2016 et 2017 il a eu le temps de continuer ses activités d’escroc professionnel grâce à sa société fictive, MCABR qui fournissait de l’alcool et plus particulièrement du champagne."

Finalement, il a rendu service à la société: parce qu'acheter alcool et champagne, autant de malades (sécurité sociale) et d'accidents de la route évités, non?

"Il aurait également réussi à entourlouper sa femme, presque 20 ans plus jeune que lui. Mais tous ne sont pas convaincus de son innocence."

Moi non plus, je ne suis pas du tout convaincu. Il n'y que quand on ne veut pas voir qu'on ne voit pas, et même dans son cas, ça devait être très visible les arnaques et réclamations des uns et des autres... Alors qu'en plus il a fait de la taule: sa "poule", elle le savait pas peut-être? Ah ah ah, nawak!

La procureure a requis quatre ans de prison, une interdiction de gérer une entreprise pendant cinq ans, une publication de la décision et la confiscation des quelques biens saisis à son domicile. Pour le jeune couple, du sursis, s’il le faut. "

Ah bon, il n'a pas grand chose à saisir?

5.Posté par Jean marie le 02/12/2017 11:05 (depuis mobile)

Quand li sorte li sa recommencer,mais en pire,n''a plus de complice que zot i croit!! La justice la pou jouer ,faut arrêter de deconner la.

6.Posté par Choupette le 02/12/2017 12:25

Le dicton du jour " 4 ans de prison requis, une tape sur les mains acquise ... ".

Et il ressort du Tribunal en sifflotant ... .

7.Posté par passi974 le 03/12/2017 05:53 (depuis mobile)

Li regrette pas grand chose car li recommence continuellement. I fait plus de 17 ans que li roule sur les arnaques que li abuse su d'moun. Pour cette decision la!? I invite à li a recommencer

8.Posté par Zarin le 03/12/2017 10:38

Le Galérien
Les Compagnons De La Chanson

Tu auras la têt' rasée
On te mettra des chaînes
T'en auras les reins brisés
Et moi j'en mourrai de peine
Toujours, toujours tu ram'ras
Quand tu s'ras aux galères
Toujours toujours tu ram'ras
Tu pens'ras p't'ètre à ta mère

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >