MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Esclavage énergétique et dette envers l'Humanité


Par Dr Bruno Bourgeon, président d'AID - Publié le Vendredi 17 Juillet 2015 à 07:00 | Lu 480 fois

L’énergie musculaire d’un homme est faible. Pour faire griller un toast, par exemple, nous avons besoin de 700 W pendant quelques minutes, soit l’équivalent de ce que produirait un champion cycliste pendant ce laps de temps, environ 2 mn. Cette comparaison est exemplaire. S’il faut un champion cycliste pour griller un toast, il en faut 100 pour propulser une voiture citadine de dernière génération pendant deux minutes. Et il faudrait l’énergie du peloton du Tour de France dans un col pendant 20 mn pour faire franchir à cette voiture 100 km.

L’humain ordinaire utilisé comme unité d’énergie à la place du Joule ou du kWh montre à quel point notre mode de vie dépend d’une énergie abondante et gratuite (ou presque). Ainsi la combustion d’un litre d’essence équivaut à l’énergie produite par une vingtaine d’hommes par jour, et un aller-retour Saint-Denis – Plaisance correspond à l’énergie produite par 2500 humains pendant la durée du vol !

La consommation d’énergie par Français, toutes énergies et tous usages confondus, est de 45000 kWh par an. Si nous comprenons bien ce que cela représente lorsque nous payons notre facture, cette valeur ahurissante correspond à l’énergie de 275 humains ordinaires, par jour et pour l’année.

Même une division par quatre de notre consommation en énergie fossile pour régler le problème climatique (ce que nous n’obtiendrons jamais) signifie encore que chaque Français disposera quotidiennement de plusieurs dizaines d’esclaves énergétiques : l’abondance et le faible coût de l’énergie font du Français moyen un nabab au regard de ce qu’étaient les conditions matérielles d’existence au XIXème siècle.

A quelques mois de la COP21, à Paris, en décembre 2015, en ayant en tête le débat sur la transition énergétique, il faut se faire à l’idée que :

- il n’y a pas que le mode de vie des riches qui est non durable, mais aussi celui de chacun d’entre nous ;
- les puissances économiques actuelles ont largement vécu de l’esclavage humain avant de profiter de l’énergie fossile, puisée dans les mêmes pays où elles se fournissaient en esclaves : les pays riches, ayant larga manu pompé l’énergie fossile de la planète sans aucun partage, ont une lourde dette envers l’Humanité, et doivent en conséquence reconnaître cette dette, en premier lieu envers les pays les plus pauvres.


Bruno Bourgeon, président d’AID
http://aid97400.re




1.Posté par polo974 le 18/07/2015 23:13

Bel article qui explique aussi implicitement la raison de l'abrogation de l’esclavage au XIXème, en même temps que la montée en puissance des machines à vapeurs et autres engins fumants...

Bref, ce n'est pas (seulement) un sursaut d'humanisme qui l'a fait, mais juste du pragmatisme.

Ce qui veut aussi dire qu'on n'est pas à l'abri d'un retour à ce genre de comportement de l'humain...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes