Société

Esclavage: Une réunion entre associations pour valoriser notre patrimoine

Vendredi 9 Décembre 2016 - 16:45

Les associations réunionnaises ont présenté leurs missions et actions au Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage ce vendredi. Plusieurs associations se sont réunies pour échanger avec Bruno Maillard, membre du comité chargé de rassembler les associations réunionnaises engagées à ce sujet.
 
Le comité propose diverses aides aux associations : "Nous n’avons pas de budget fixe, affirme Bruno Maillard, car nous dépendons du ministère des Outre-mer. Les associations demandent une autorisation de notre part pour obtenir la somme nécessaire". Le soutien n’est pas seulement financier car le comité peut aussi orienter les associations vers des historiens ou des experts de la conservation de patrimoine. " Je suis ici aujourd’hui pour leur demander ce dont elles ont besoin", ajoute-t-il. Le but est ensuite de mieux valoriser leurs actions auprès de la métropole et ailleurs.
 
Des réunions organisées par le comité se tiennent aussi actuellement en Guadeloupe et en Guyane.
SH
Lu 1038 fois



1.Posté par klod le 09/12/2016 17:11

déjà , allez respect piton ANCHAING .après na kosé , sur le devoir de "mémoire" , Maurice a su préserver "le Morne" sanctuaire des "esclaves marrons" .ici , ......... la pas besoin deux trois statuts , la Terre y cause pou les marrons ! .......

2.Posté par chikun le 09/12/2016 18:40

respk dabor Joseph Napoléon Sébastien Sarda Garriga :
En 1848, Victor Schœlcher, membre du gouvernement provisoire le nomme commissaire général de la République à la Réunion pour y mettre en application le décret de l'abolition de l'esclavage.

Il arrive à la Réunion, le 13 octobre 1848. L’Assemblée des propriétaires du Nord de l'île lui demande de reporter l’application du décret à la fin de la campagne sucrière. Sarda-Garriga refuse et promulgue le décret d'abolition le 18 octobre. Le 22 octobre, les membres de l’Assemblée se séparent sans manifester de résistance. Le 24 octobre, Sarda-Garriga reçoit une délégation d’esclaves et rend obligatoire pour tout affranchi la possession d’un contrat de travail.

De la mi-novembre à la mi-décembre, Sarda Garriga entreprend une tournée d’explication dans l’île, en vue de rassurer maîtres et esclaves et d’exhorter la population au calme et au travail. Menant à bien sa mission, il décrète l’abolition de l’esclavage le 20 décembre.
Donc il est clair que ce sont les zoreys qui ont libéré les esclaves de la réunion de leurs maitres créoles.
Cela dit , les mystificateurs de l'histoire ne reconnaitront jamais les zoreys pour libérateurs des esclaves et le créoles pour esclavagistes . (tout comme les surrémunérés, de nos jours, se foutent du sort du privé)

3.Posté par VIEUX CREOLE le 09/12/2016 20:24

"CHIKUN " ( post 2 ) vous avez raison de rappeler une " Vérité historique" que beaucoup de compatriotes ont tendance à oublier ..

_Les Réunionnais connaissent bien le Père Jean Lafosse, curé lazariste arrivé à "Bourbon" en 1772 , qui a consacré sa vie dans notre île à un combat sans relâche aux côtés des Esclaves pour obtenir leur libération . Il a tenu d'ailleurs à être enterré dans "le cimetière des âmes perdues" au milieu des esclaves pour qui il a tant œuvré . C'est dans " le Cimetière du Père Lafosse" à St-Louis ( "le Gol ") !!!

_ Nos compatriotes ignorent vraisemblablement , LE RÔLE ÉMINENT qu' a joué L 'ABBÉ HENRI GRÉGOIRE , Député du Clergé, trés ouvert "aux idées des Lumières" des Philosophes (francs-maçons : Voltaire ,Montesquieu etc... ) qui n'hésita pas à siéger dans les rangs des "Montagnards" ("Gauche Révolutionnaire "de l'époque ) !! Membre de la "Société des Amis des Noirs", l'Abbé Grégoire proposa L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE " le 04 Février 1794 !! Le texte appuyé par Danton fut adopté !! On connaît la suite ...

4.Posté par De La Giroday le 09/12/2016 22:20

Ce furent le sang versé par les ouvriers français et les milliers de morts des journées révolutionnaires de juin 1948 qui permirent l'abolition définitive de l'esclavage dans les colonies françaises.

5.Posté par une réunionnaise 97410 le 10/12/2016 00:35

la semaine dernière, il y a eu un documentaire sur France O sur la vie de Mme Desbassins.Nous avons regardé en famille.Ce fut une époque terrible sur notre ile.

6.Posté par mandelamarley le 10/12/2016 07:45

@3 trop facile , les Français et les Anglais étaient de grand colonisateur et partout dans le monde. Facile de conquérir et asservir des peuples pendant des siècles et ensuite se considérer comme le libérateur ou le messie. Créole la arrive par hasard sur l'île. Après une évolution des pensées , la France est pris à son propre piège tous les pays colonisés se révoltent surtout en Afrique au Maghreb. Regardez ,le reportage "France-Afrique" sur le net. La France se veut toujours en sauveur mais regard très peu les dégâts causés partout où elle est passait. N'aura toujours le dominèr et le dominé. Très peu d'anciens voyaient Sarda comme un sauveur. Il a due bien en profité à l'époque.

7.Posté par biloute le 10/12/2016 07:52

@2 O merci zoreil libérateur. Mais aux faites qui m'a enchainé ?

8.Posté par lectrice attentive le 10/12/2016 10:54

2.Posté par chikun le 09/12/2016 18:40

Vous allez déranger les biens pensants de la gôche-bobo-coco et leurs affidés sur-rémunérés qui vivent très très bien dans la Colonie Rénionèze, a asséner ces vérités qu'ils refusent de voir et d'entendre !!!

9.Posté par VIEUX CREOLE le 10/12/2016 11:37

A " Mandelamarty ( post 6 ) "!

Vous interpellez " le post 3": c'est moi ! Je vous réponds donc ....
_ Soit vous m'avez mal lu ou compris et me prêtez des sentiments qui sont loin d'être les miens , croyez -moi !! Ce que vous dites est exact : mais "tous les Pays colonisateurs " sans exception , ont agi de la même façon !!! Mais ce que je n'admets pas aussi ,c'est que les premiers habitants de l'île et BEAUCOUP DE LEURS DES DESCENDANTS "BOURBONNAIS" " REUNIONNAIS" " CRÉOLES" AIENT GARDÉE la même mentalité , les mêmes comportements que les premiers "colonisateurs -exploiteurs " envers ceux qu'ils ont employés pendant tant d'années , de décennies , ET PENDANT prés de de deux (ou plus ) siècles ! Ils ont eu les mêmes comportements et n'ont aucune excuse ,ou circonstances atténuantes !!!

_ Savez-vous Monsieur ou Madame "Mandelamarley " qu'il y a seulement cinq décennies ( les années 50-60 ,je crois ) un Réunionnais -"d'origine indienne" - a été condamné lourdement parce qu'il employait , sur sa propriété , dans des conditions indignes (c'était de "d'esclavage"! ! ) , " des travailleurs malgaches . La presse locale en avait longuement parlé !!! Je précise ,volontairement , l'origine de ce compatriote pour bien montrer que des hommes ( quelles que soient leurs "origines" ) peuvent DEVENIR "des esclavagistes" !! Cela évitera - ,je l'espère - toute interprétation! farfelue ridicule : j'ai "du sang indien" dans les veines ... Je maintiens mon accord total avec " CHICKUN " parce que ce qu'il dit est simplement "LA VÉRITÉ" : pourquoi cela agace -t-il ?? !!! Cela me rappelle qu'il n 'y a pas si longtemps ( deux ou trois ans !) "une Bourgeoise bien de chez nous" a été condamnée pour "racisme" parce que Madame ,compte tenu de son patronyme ,ne voulait pas être servie par "une Noire" (dans un service public ! !Elle a réitéré sa déclaration contre un "gendarme de couleur" ( tous les collègues de " la fonctionnaire Noire "avait refusé de la servir "et elle est alors allée poter plainte à la Gendarmerie !!!! Eh bien ,elle a été "SERVIE" C'est celle-ci qui a porté plainte devant les Tribunal qui ont porté plainte !!! Le jugement du Tribunal a été confrmeà ce qu'on attend tous dans notre Pays !!!

10.Posté par VIEUX CREOLE le 10/12/2016 11:45

A " Mandelamarty ( post 6 ) "!

Vous interpellez " le post 3": c'est moi ! Je vous réponds donc ....
_ Soit vous m'avez mal lu ou compris et me prêtez des sentiments qui sont loin d'être les miens , croyez -moi !! Ce que vous dites est exact : mais "tous les Pays colonisateurs " sans exception , ont agi de la même façon !!! Mais ce que je n'admets pas aussi ,c'est que les premiers habitants de l'île et BEAUCOUP DE LEURS DES DESCENDANTS "BOURBONNAIS" " REUNIONNAIS" " CRÉOLES" AIENT GARDÉE la même mentalité , les mêmes comportements que les premiers "colonisateurs -exploiteurs " envers ceux qu'ils ont employés pendant tant d'années , de décennies , ET PENDANT prés de de deux (ou plus ) siècles ! Ils ont eu les mêmes comportements et n'ont aucune excuse ,ou circonstances atténuantes !!!

_ Savez-vous Monsieur ou Madame "Mandelamarley " qu'il y a seulement cinq décennies ( les années 50-60 ,je crois ) un Réunionnais -"d'origine indienne" - a été condamné lourdement parce qu'il employait , sur sa propriété , dans des conditions indignes (c'était de "d'esclavage"! ! ) , " des travailleurs malgaches . La presse locale en avait longuement parlé !!! Je précise ,volontairement , l'origine de ce compatriote pour bien montrer que des hommes ( quelles que soient leurs "origines" ) peuvent DEVENIR "des esclavagistes" !! Cela évitera - ,je l'espère - toute interprétation! farfelue ridicule : j'ai "du sang indien" dans les veines ... Je maintiens mon accord total avec " CHICKUN " parce que ce qu'il dit est simplement "LA VÉRITÉ" : pourquoi cela agace -t-il ?? !!! Cela me rappelle qu'il n 'y a pas si longtemps ( deux ou trois ans !) "une Bourgeoise bien de chez nous" a été condamnée pour "racisme" parce que Madame ,compte tenu de son patronyme ,ne voulait pas être servie par "une Noire" (dans un service public ! !Elle a réitéré sa déclaration contre un "gendarme de couleur" ( tous les collègues de " la fonctionnaire Noire "avait refusé de la servir "et elle est alors allée porté plainte à la Gendarmerie !!!! Eh bien ,elle a été "SERVIE"!! C'est celle-ci qui a porté plainte devant le Tribunal !!! Le jugement des Magistrats a été conforme à ce que nous attendons tous ,dans des cas semblables ,dans notre Pays !!!

11.Posté par VIEUX CREOLE le 10/12/2016 11:46

A " Mandelamarty ( post 6 ) "!

Vous interpellez " le post 3": c'est moi ! Je vous réponds donc ....
_ Soit vous m'avez mal lu ou compris et me prêtez des sentiments qui sont loin d'être les miens , croyez -moi !! Ce que vous dites est exact : mais "tous les Pays colonisateurs " sans exception , ont agi de la même façon !!! Mais ce que je n'admets pas aussi ,c'est que les premiers habitants de l'île et BEAUCOUP DE LEURS DES DESCENDANTS "BOURBONNAIS" " REUNIONNAIS" " CRÉOLES" AIENT GARDÉ la même mentalité , les mêmes comportements que les premiers "colonisateurs -exploiteurs " envers ceux qu'ils ont employés pendant tant d'années , de décennies , ET PENDANT prés de de deux (ou plus ) siècles ! Ils ont eu les mêmes comportements et n'ont aucune excuse ,ou circonstances atténuantes !!!

_ Savez-vous Monsieur ou Madame "Mandelamarley " qu'il y a seulement cinq décennies ( les années 50-60 ,je crois ) un Réunionnais -"d'origine indienne" - a été condamné lourdement parce qu'il employait , sur sa propriété , dans des conditions indignes (c'était de "d'esclavage"! ! ) , " des travailleurs malgaches . La presse locale en avait longuement parlé !!! Je précise ,volontairement , l'origine de ce compatriote pour bien montrer que des hommes ( quelles que soient leurs "origines" ) peuvent DEVENIR "des esclavagistes" !! Cela évitera - ,je l'espère - toute interprétation! farfelue ridicule : j'ai "du sang indien" dans les veines ... Je maintiens mon accord total avec " CHICKUN " parce que ce qu'il dit est simplement "LA VÉRITÉ" : pourquoi cela agace -t-il ?? !!! Cela me rappelle qu'il n 'y a pas si longtemps ( deux ou trois ans !) "une Bourgeoise bien de chez nous" a été condamnée pour "racisme" parce que Madame ,compte tenu de son patronyme ,ne voulait pas être servie par "une Noire" (dans un service public ! !Elle a réitéré sa déclaration contre un "gendarme de couleur" ( tous les collègues de " la fonctionnaire Noire "avait refusé de la servir "et elle est alors allée porté plainte à la Gendarmerie !!!! Eh bien ,elle a été "SERVIE"!! C'est celle-ci qui a porté plainte devant le Tribunal !!! Le jugement des Magistrats a été conforme à ce que nous attendons tous ,dans des cas semblables ,dans notre Pays !!!

12.Posté par Biroute ( nuance...) le 10/12/2016 12:40

Bonne question Biloute mais à part madame Desbassayns dont on nous rebat les oreilles ( pardon , c'est sans jeu de mot!) pour la présenter comme la vilaine esclavagiste absolue , pourquoi ne parle -t-on jamais des autres grandes familles qui l'étaient tout autant?
Sans doute parce que leurs descendants sont encore à la Réunion et que ça la foutrait mal de rappeler l'origine de certaines fortunes .....Eh oui , nos grandes familles locales sont nettement plus discrètes que les famille Béké des Antilles...
Mais bon, on n'en finira jamais , qui a fait quoi, qui a libéré, qui a ré exploité les anciens esclaves ( ceux qui ont accepté de continuer , faute de mieux de travailler chez leur ancien maître ) qui a engagé par milliers d'autres malheureux ( venus d'Inde où beaucoup étaient intouchables ce qui n'excuse rien) pour remplacer voire "concurrencer" les anciens esclaves ...

Exact vieux Créole , le père Lafosse a beaucoup œuvré pour l'émancipation des esclaves , , son évêque de l'époque lui a fait cher et les riches familles du coin aussi dont certaines existent toujours ....il fut renvoyé un temps en France ...

L'histoire , notre histoire est encore en mouvement , certains veulent faire de la récupération ( ça peut servir à l'approche d'élections) d'autres voudraient occulter ce qui ne les arrange pas, d'autres encore ont besoin de se trouver des "héros" , bref , il y a encore beaucoup à faire avant que cette histoire soit enfin dépassionnée et objective....

13.Posté par austrodoudou le 10/12/2016 17:13

près de 200 ans après il serait peut être temps, sans oublier la mémoire, de tourner la page et de regarder devant au lieu de toujours ressasser en gémissant le passé et se complaire dans la victimisation , Non ???????

14.Posté par VIEUX CREOLE le 10/12/2016 18:46

_ "BIROUTE (nuance ...") du post 12 TOTALEMENT D'ACCORD AVEC VOTRE CONCLUSION !!!

15.Posté par A mon avis le 10/12/2016 22:00

@ 6 mandelamarley :
La France, comme vous le dites a été un pays colonisateur et esclavagiste.
Mais le France est aussi le pays des droits de l'Homme et du siècle des lumières !
Il n'y a pas de contradiction !
Rien n'est jamais tout blanc ou tout noir (si on peut dire !)

Les idées des lumières, les idées abolitionnistes, de liberté, d'égalité ont émergé peu à peu, dans un monde où l'esclavage, le racisme étaient des faits établis et considérés comme normaux !

Si vous regardez l'époque actuelle,
- il y a des Français favorables aux principes d'égalité, de liberté, (droit à l'avortement, mariage pour tous, laïcité, etc ...), à la réduction de temps de travail, et autres acquis sociaux.
- et il y a des Français qui sont racistes, ou/et qui s'opposent à tout ce que j'ai cité précédemment !

Par le passé, la France a fait figure de précurseur, pour l'émergence des idées dites "des lumières" . Leur mise en œuvre ne s'est pas faite sans soubresauts, jusqu'à nos jours, selon les partis ou les hommes qui sont au pouvoir !

Il en est de l'abolition de l'esclavage et de la fin de la colonisation, comme des autres libertés conquises souvent dans le sang, parfois au prix de dures révolutions !

Aucune de ces conquêtes n'est un acquis définitif ! En France comme dans les autres pays ! Autres pays qui souvent envient nos libertés et nos acquis sociaux !

16.Posté par klod le 10/12/2016 22:15

je n' ose mettre la définition de "biroute" sur zinfos , pour ne pas choquer les plus jeunes ou les plus bigots d'entre nous ...........
zinfos doit rester un minimum un site "digne"

à part, cela va de soi, les zinterventions de zobaussi ou d'autres qui tirent vers l'indignité , mais bon , .......... il en faut , hélas .......... combien de temps ???? !!!!

17.Posté par klod le 10/12/2016 23:05

"oté sarda twé la roul à nou , ton joli kosemAn traine à nou dans la boue ........ kan sarda larive de framce SOI DISAN ................. to be continued ............ ." ..BEN


ZISKAKAN du temps de la conscience sociale de ziskakan , na lontan ................... aster y "poétise" ............. lé bien la "poésie" mais , oté Gilbert Pounia , mi té préfère lo tan la résistance , na enkor pou dit , nan , somanké tellement chose pou di ............. ? HIN , kriké , kraké , kossa un chanson marron ?

18.Posté par parlamer le 11/12/2016 10:26

l' esclavage, dans l'ocean indien, est le fait de ceux qui le pratique toujours de nos jours.....pas besoin de chercher l'origine à 10 000km
ils sont toujours en activité bien plus pres

19.Posté par Oula le 11/12/2016 10:43

@6 - Qu'est ce qui ne faut pas lire parfois comme couillonisse sur ce site : bientôt la traite négrière va être la faute des esclaves dis donc.

Le fait qu'un malbar ait exploité des malgaches absoudrait la responsabilité de la France dans cette traite?

Dites donc les historiens, ça chauffe dans votre coco là.

20.Posté par Oula le 11/12/2016 11:13

@18 - Peut être, mais l'esclavage n'est pas arrivé tout seul à la Réunion.
Et il perdure aussi à 10 000 kms hélas.

21.Posté par Pierre Balcon le 11/12/2016 11:59

Décidément ces historiens d’opérette sont d' incorrigibles manipulateurs .
Ils s’efforcent toujours d’écrire , ad nauseam , la même histoire parce qu’ils refusent d’écrire la vraie histoire , celle du capitalisme et des classes sociales. Celle là nous raconte l’éternelle exploitation de l’homme par l’homme qui transcende la couleur de la peau.
Pourquoi cette obstination à focaliser sur un moment et une forme particulière de la barbarie .
Sans doute pour exorciser leur malaise à appartenir ici et maintenant à une classe de privilégiés et à rallumer une guerre des races et des cultures .
Le sort des esclaves à La Réunion ,et ailleurs, n’était certes guère enviable .
Mais gardons à l’esprit ceci :
Un laboureur agricole travaillait du 17 ème siècle environ 1 800 heures par an . A la fin du 19 ème siècle , un ouvrier d’une grande fabrique textile pouvait travailler jusqu’à 4 000 heures .
L’ouvrier en question était deux fois sur trois une femme ou un enfant travaillant autant que les hommes adultes mais pour des salaires très inférieurs.
Les journées de travail étaient de 14 à 16 heures , six jours par semaine , parfois dès l’âge de 4 ans .
En 1840 , Louis René Villermé montre que la condition faite aux enfants dans l’industrie textile , était moins enviable que celle des bagnards ou des esclaves !
Aux Antilles , précise-t-il , « les esclaves fatiguent moins que les enfants chez nous »
(Cf le tableau de l’état physique et moral es ouvriers dans les manufactures de coton , de laine et de soie tome II p 89).

S'ils veulent faire de l'histoire qu'ils se rappellent des exigences de cette discipline telles que les a définies l'Ecole des Annales il y a déjà près d'un siècle ! Approche totale , méthode comparative et pluridisciplinarité.

Secouons l'apathie et la paresse intellectuelle de nos historiens-pays !.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter