MENU ZINFOS
Politique

Ericka Bareigts veut débuter 75% de ses promesses dès 2021


La maire de la plus grande ville des Outre-Mer a présenté le budget primitif 2021 qui doit être voté demain au conseil municipal. Un budget qui amorce 75% des promesses de campagne et qui comprend 55 millions d’euros d’investissement avec des axes forts comme la réhabilitation des logements ou encore un plan en faveur de la jeunesse.

Par - Publié le Vendredi 11 Décembre 2020 à 17:46 | Lu 2156 fois

"Nous voulons poursuivre un haut niveau de dépense d’investissement, mais sans augmentation d’impôts", indique d’entrée Ericka Bareigts. À la veille du conseil municipal qui doit entériner le budget primitif 2021, la maire de Saint-Denis affiche clairement les orientations de son premier exercice budgétaire. L’édile indique que 75% des promesses de campagne vont être lancées dès l’année prochaine.

Investissements et sérieux budgétaire

Dans un contexte économique mondial en panne à cause de la crise Covid qui n’épargnera pas le chef-lieu de La Réunion, Ericka Bareigts veut continuer de maîtriser les dépenses de fonctionnement. Ainsi, une augmentation des effectifs de 14 postes est prévue, qui se fera en parallèle d’un plan de rajeunissement des effectifs dû aux départs à la retraite de nombreux agents. Un fonctionnaire sur deux sera remplacé au cours de la mandature.

Dans son ensemble, le budget d’investissement de la commune va représenter 55 millions d’euros. La mairie prévoit également de doubler l’épargne nette qui passerait de 2,5 à 5 millions d’euros. "Cela nous permettra de paraître crédibles auprès des banques lorsque nous ferons des emprunts", assure l’ancienne ministre. Pour y arriver, les dépenses superflues comme les cocktails ou les voyages vont être amenés à disparaître.

Garder des projets ambitieux

Malgré la rigueur souhaitée, de nombreux projets devraient voir le jour concernant la voirie, le bâti scolaire et un nouveau gymnase moderne pour le Chaudron. Mais le grand chantier va concerner la réhabilitation de l’habitat avec le projet "Habiter autrement". Ainsi, un projet de réhabilitation des logements très sociaux (LTS) va être amorcé avec pour objectif final un processus de vente pour les habitants. 

Ces rénovations se feront en partenariat avec les bailleurs sociaux et des professionnels de l’aménagement urbain, comme des architectes et des paysagistes, pour améliorer le cadre de vie dans les quartiers. Ces rénovations devraient avoisiner les 200 millions d’euros au cours de la mandature.

Un grand projet pour l’entrée de Saint-Denis va également voir le jour avec le soutien de l’État qui va apporter 150 millions d’euros.

Un axe sur la jeunesse et les séniors

"La ville s’engage à amener les jeunes à l’émancipation", proclame Ericka Bareigts. Pour cela, le premier levier va être axé sur la mobilité. La gratuité des bus va être étendue pour les 6 à 20 ans et concernera donc 21.500 jeunes pour un coût total de 1,5 million d’euros. 300 services civiques vont être créés et 6.000 jeunes vont bénéficier de la politique citoyenne d’accès au droit à l’emploi. Des structures comme l’académie des Camélias vont être soutenues et le Pass culture va être étendu. "On va toucher un jeune à un moment donné par l’une de ces actions, ce qui nous permettra de l’amener vers les autres services proposés", indique la maire.

Du côté des séniors, la politique se veut également ambitieuse. "Il y a une transition démographique qui fait qu’il va y avoir autant de jeunes que de séniors à Saint-Denis.  Nous voulons donc des séniors en pleine forme", précise-t-elle. Pour cela, la ville va financer des offres d’activités au travers des 44 clubs séniors de la commune. L’une des ambitions va consister à casser la fracture numérique avec des accompagnements pour apprendre l’utilisation des outils numériques.

Irriguer la vie associative

Le budget pour les associations va augmenter de 12% pour s’élever à près de 18 millions d’euros. Le CCAS de la ville va également bénéficier d’une rallonge de 10% pour s’établir à 8,5 millions d’euros. "Le besoin social est important pendant cette crise", souligne l’édile. Pour cette raison, le CCAS de la ville va lancer sa banque sociale pour aider ceux qui le souhaitent à se lancer dans l’entrepreneuriat. Dans son ensemble, le budget de la politique de la ville va s’établir à 32 millions d’euros.

La culture n’est pas oubliée

"Nous voulons faire de Saint-Denis un musée à ciel ouvert", affirme Ericka Bareigts. 120.000 d'euros vont être consacrés pour 20 projets répartis dans toute la ville. Une autre idée est d’associer les artistes pour créer dans les quartiers. L’accent va être mis sur le street art et va inviter les artistes à donner vie à leur quartier.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par QBR974 le 11/12/2020 18:41

Ah ah ah!!! Ce sont les jeunes du Bas de la Rivière qui vont être contents!

2.Posté par Marin le 11/12/2020 19:08

Très bien!on attend pour voir mais elle est capable c'est une femme de terrain et très pugnace...

3.Posté par Z"endett'''''''''''''''''''' le 11/12/2020 19:37

ET LES JEUNES DE LA MONTAGNE? CAMELIAS ET CHAUDRON !

BAREIGTHS APPLIQUE LA POLITIQUE DE LA DROITE : UN FONCTIONNAIRE SUR DEUX SERA REMPLACE. QU4EN PENSE LES SYNDICATS? LA FRANCE INSOUMIUSE ET AUTRES .

EN ESPERANT LES POSTES PAS RESERVE AU CLAN ANNETTE ET BAREIGTHS ET AMIS

4.Posté par klod le 11/12/2020 21:13

encore une fois , le dimanche , sindni y ressemble vraiment à un musée ..................… c'est bien les musées mais ….

une ville vivante mais non "musée" ?

5.Posté par Fm arouet le 11/12/2020 23:06

Très facile : elle a promis du vent et on va en avoir

6.Posté par lee paw fu le 12/12/2020 06:19

n oubliez pas de trouver une solution ,pour toutes ces filles , qui attendent le bus ,le soir venu !!

quartier ST JACQUES , surtout :!!!

7.Posté par GIRONDIN le 12/12/2020 07:03

tiens les commentaires sont encore ouverts.

180 000 000€ pour des associations ! De quoi ? De bowling ? De pétanque ? D'astrologie !?

8.Posté par Pamphlétaire le 12/12/2020 06:04

Les citoyens préfèrent du concret aux paroles...

9.Posté par Dslaw le 12/12/2020 09:19

C’est politique ça, derrière ces belles promesses il y a toujours un vice caché

10.Posté par Lucie le 12/12/2020 11:47

Ahh ça veut dire qu'on va avoir un nouveau RLP ? Parce que celui en cours de validation ne respecte pas du tout ses promesses ...

11.Posté par Taloche le 12/12/2020 14:43

@ post 7 Girondin. Salut ! T'as pas mis un zéro de trop là ?

12.Posté par benvoyons le 12/12/2020 15:32

des projets plein la bouche

pour pouvoir noyer les poissons pourris des magouilles de gauchistes....

13.Posté par GIRONDIN le 12/12/2020 18:04

10.Posté par Taloche
Salut, Pas de ça entre nous ! Quand on aime on ne compte pas. 😁

Merci pour la correction, au plaisir de te lire.

Ton parrain 😜

14.Posté par Olivier le 12/12/2020 18:55

"Pour y arriver, les dépenses superflues comme les cocktails ou les voyages vont être amenés à disparaître." Voilà une bonne nouvelle

"La ville s’engage à amener les jeunes à l’émancipation, proclame Ericka Bareigts. Pour cela, le premier levier va être axé sur la mobilité." Voilà une mauvaise nouvelle. Pendant ce temps là, zorey i débark la Rényon pou pren la plas' kréol.

15.Posté par L'es troubadours le 12/12/2020 21:19

Nous savons désormais qu'il ne faudra pas s'attendre à des projets ambitieux à même de sortir le chef-lieu de l'ornière". L'opposition a descendu en flèche le budget de la commune présenté ce samedi lors du conseil municipal. Un budget "sans ambition et sans envie" déplore le groupe "Saint-Denis 2026" dans un communiqué et qui lui fait dire que la maire du chef-lieu Ericka Bareigts, "au même titre que Gilbert Annette", "refuse le développement économique de notre commune".

Circulez y a rien à commenter !

16.Posté par PATRICK CEVENNES le 12/12/2020 21:39

fukcd473
13.Posté par Olivier le 12/12/2020 18:55
Il faut lire la phrase dans son entier, pdr !
"... Pour cela, le premier levier va être axé sur la mobilité. La gratuité des bus va être étendue pour les 6 à 20 ans et concernera donc 21.500 jeunes pour un coût total de 1,5 million d’euros. ..."
Je comprends mieux pourquoi les patrons préfèrent parfois embaucher des zorey.
Laisse ta plas' c'est clas' ! pdr !

17.Posté par TICOQ le 12/12/2020 22:11

ah c'est sûr que Sindni va mieux se porter avec toute cette démagogie. Notre mairesse sait flatter un électorat qui n'en demandait pas tant.

18.Posté par Gilet rouge le 13/12/2020 05:12

Du pipi de chat ! Débuter 75% des promesses veut rien dire , que de la communication. Débuter mais achever quand ? N en parlons pas les 25% restant !
Sa vrai politique : Favoriser le clan Annette et ses proches seront assurés à 100% et au final les promesses seront évidemment non tenues.
C'est exécrable ce "hold-up" des deniers publics !

19.Posté par L abandon de la capitale le 13/12/2020 05:31

St-Denis: "Une commune à l'abandon, une majorité à la dérive, tournée vers le passé"

Il ne faudra pas s'attendre à des projets ambitieux à même de sortir le chef-lieu de l'ornière. Le budget de la commune présenté ce samedi lors du conseil municipal est un budget sans ambition et sans envie qui lui fait dire que la maire du chef-lieu Ericka Bareigts, "au même titre que Gilbert Annette", "refuse le développement économique de notre commune".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes