MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Ericka Bareigts, le CHU et le Sud


Par Marie-Hélène Bernet - Publié le Vendredi 20 Avril 2018 à 08:40 | Lu 494 fois

Elle est peut-être la dernière parlementaire réunionnaise à prendre la parole sur le sujet du CHU. Erika Bareigts a-t-elle tant tardé pour se donner le temps de l'analyse et des rencontres ? A-t-elle pris le temps de la réflexion pour pouvoir mettre sur la table LE projet qui permettrait de préserver l'offre de soins à la Réunion ? Apparemment non, car voilà sa grande idée sur le dossier de la chirurgie infantile de Saint-Pierre, menacée par le plan d'économies : la députée demande une mission nationale d’experts !

Donc, au moment où l'on menace de rapatrier dans le nord le service qui permet de sauver des jeunes sudistes, la solution serait de faire venir une poignée de prétendus experts de Paris ? Qui seraient ces experts ? Qui leur donnerait leur feuille de route ? Quand viendraient-ils ? Quand rendraient-ils leur rapport ?

Madame Bareigts, pour avoir été membre d'un gouvernement, vous connaissez bien la formule : pour enterrer un sujet, demandez une commission et commandez une mission. Mme Bareigts n'a pas d'enfant dans le Sud. Mme Bareigts, et c'est tant mieux pour elle, ne connaitra jamais la douleur de voir un de ses enfants souffrir dans une ambulance bloquée dans un embouteillage. Et la députée de Saint-Denis de relancer la chanson bien connue : « il ne faut pas se placer dans une logique territoriale ».

Ce qui veut dire, comme toujours, que le Sud, qui sera bientôt le plus grand bassin démographique réunionnais, ne doit pas exiger de moyens pour sa population. Ericka Bareigts, qui se met sur les rangs pour conduire une future liste régionale, avec le soutien d’Huguette Bello, confirme une chose : avec elle, les intérêts des sudistes passeront toujours au second plan. Pas besoin d'une commission d'experts pour comprendre cela. Et tant pis pour nos enfants.
 
Marie-Hélène Bernet du tampon (une mère en colère)




1.Posté par Grand Yab le 20/04/2018 12:40

Désolé, mais j'ai envie de dire qu'il ne faut pas se laisser... berner. Ce qui est, dès le départ, une décision qui relève du bon sens, est en train de prendre une dimension basée sur de l'émotion : Mon dieu, nos pauvres enfants du Sud vont mourir sans soins... Et tous les vautours s'accaparent ce thème pour leurs fonds de commerce. Et on y va en surenchère !!!
Le CHU accuse un déficit abyssal. C'est un fait qu'on ne peut pas nier. A l'heure où l'on fait de plus en plus de chirurgie ambulatoire (plus confortable, moins risquée et moins chère) et où la majorité des lits de chirurgie conventionnelle ont un taux d'occupation largement inférieur à 60 %, on se sent offusqué par la fermeture de 4 lits sur 10 ???
J'en ai marre des syndicats, politiciens et autres amateurs qui n'y connaissent rien en management hospitalier et qui ne font qu'entretenir la défiance (si ce n'est la méfiance) vis à vis des autorités compétentes. Que voulez-vous madame ? Qu'on continue à perfuser avec notre argent un malade à l'agonie ? Nous ne sommes pas à Madagascar, bon sang... Nous ne sommes pas en Syrie ou en Irak pour accueillir des enfants estropiés. La fermeture de ce service n'aura aucune incidence sur la qualité de la prise en charge des enfants du Sud. Arrêtez de dire n'importe quoi.

2.Posté par ZembroKaf le 20/04/2018 15:41

Donc, au moment où l'on menace de rapatrier dans le nord le service qui permet de sauver des jeunes sudistes,

Madame il n'y a aucun "rapatriement" du service infantile du Sud vers Saint Denis !!!
Les enfants du Sud ou de n'importe quel endroit de l'ile ne sont pas en danger !!!

3.Posté par Pierre Balcon le 20/04/2018 18:41

Le problème du CHU comme des administrations en général c'est l'indexation des salaires qui plombent les comptes de fonctionnement dont le financement est couvers par une dotation moins indexée que les salaires .
Mme Bareigts , par démagogie , soutient qu'il faut rehausser le niveau de l'indexation de la dotation et demande à l'Etat de payer .

C'est cela la vraie irresponsabilité ...


4.Posté par Josumé le 21/04/2018 12:53

@ 3 Pierre Balcon : qui a parlé de réhausser le niveau de l'indexation ?

5.Posté par Pierre Balcon le 21/04/2018 15:14

Mme Bareigts a demandé que le niveau d'indexation de la dotation du CHU soit relevé .
On appelle ça dans le métier le " coefficient géographique ".
Il est actuellement de 31 % .
Mme Bareigts demande à ce qu'il soit relevé de 4 points , ce qui générerait une recette annuelle supplémentaire de 25 M€ !
Lisez le JIR qui a rendu compte de sa conférence de presse sur le sujet .
du mardi 17 avril 2018.

Reconnaissant pour les services qui lui ont été rendus , le JIR libéré nous gratifie tous les deux jours d'éloges de l'action de notre députée de la 1ère , devenue secrétaire du PS à la France Océanique , à l'exclusion des grands ports du Havre, de Nantes, de Bordeaux et de Marseille.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes