MENU ZINFOS
Politique

Ericka Bareigts élue 1ère vice-présidente de l'Union nationale des centres communaux d'action sociale


L’élection du nouveau Conseil d’Administration et du Bureau de l’UNCCAS par le comité des cent électeurs nationaux a eu lieu ce vendredi par visio-conférence. La maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, a été élue première vice-présidente de cette association, un des interlocuteurs de premier plan du gouvernement pour la construction de la relance et la mise en oeuvre d'un plan de lutte contre la pauvreté. "La démarche proposée par le président Luc Carvounas s’inscrit pleinement dans la méthode et les valeurs de mon projet municipal", indique l'édile dionysienne dans un communiqué.

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 12 Décembre 2020 à 12:47 | Lu 1985 fois

Maire de Saint-Denis de la Réunion, Ericka Bareigts a été élue 1ère Vice-présidente de l’UNCCAS. Attachée à l’égalité territoriale entre l’Hexagone et les Outremer, elle aura ainsi l’occasion de poursuivre l’action initiée notamment par la loi égalité réelle Outre-mer portée alors qu’elle était ministre des Outre- mer. C’est donc avec un grand honneur qu’elle a accepté cette nouvelle mission proposée par Luc Carvounas, Maire d’Alfortville, élu Président de l’UNCCAS.

Cette élection marque l’intérêt porté pour les Outre-mer par le Président de l’UNCASS. Il garantit une prise en compte de leurs spécificités sociaux-démographiques. Il permettra également de valoriser les outils ingénieux déployés par les CCAS Outre-mer pour répondre aux situations sociales exceptionnelles rencontrées par les territoires.

Pour Ericka Bareigts : « Cette élection au poste de 1ère Vice-Présidente de l’UNCCAS me permettra de faire valoir les singularités des territoires ultramarins et les dispositifs mis en oeuvre par leurs CCAS dans l’ensemble des décisions prises par l’UNCAAS. Nos territoires sont particulièrement sensibles aux crises économiques et sociales. Une grande partie de nos populations vit en dessous du seuil de pauvreté. La démarche proposée par le Président, Luc Carvounas s’inscrit pleinement dans la méthode et les valeurs de mon projet municipal. Je souhaite co-construire avec l’ensemble de nos partenaires et institutions, une ville de Saint-Denis fraternelle et solidaire, où je mettrai tout en œuvre pour briser l’isolement et l’exclusion, et favoriser l’émancipation et l’épanouissement de chacun·e. »

En qualité de Maire de la plus grande commune des Outre-Mer et de la 19ème commune de France, Ericka Bareigts, aux côtés de son équipe, a choisi de mener une politique forte envers les personnes les plus fragiles et les plus isolées, qui se traduit directement dans le budget voté aujourd’hui en conseil municipal. En lien avec son CCAS, la Ville a notamment initié la création d’une banque sociale pour accompagner le financement de projets de petits porteurs au seuil de pauvreté, mais également un projet de restaurants solidaires.

La Ville de Saint-Denis s’est engagée dans la lutte contre la grande pauvreté et la solidarité publique, au service de ses concitoyens les plus défavorisés. Très actif tout au long de l’année, le CCAS dionysien, se mobilise tout autant dans la lutte contre l’exclusion, les services d’aide à domicile, la prévention, l’animation et la gestion d’établissements d’hébergement pour les personnes âgées, le soutien au logement et à l’hébergement, la petite enfance, et le soutien aux personnes en situation de handicap.Aujourd’hui, plus que jamais, les services de la Ville de Saint-Denis et son CCAS sont en première ligne pour accompagner les Dionysiennes et les Dionysiens durant la crise sanitaire.Ils amplifient leur mobilisation, tant les conséquences sociales et économiques sont multiples et encore inconnues, toutes couches sociales confondues




1.Posté par Sinpolois le 12/12/2020 12:56

Kombien li gagne d'indemnités pou ce nouveau poste ke li va cumuler ???? Kombien de voyages ????

2.Posté par Mèt ankor lapacé le 12/12/2020 15:33

Fé pa riyn pou Si-Dni, rode riynk la pub ek loseille.

3.Posté par benvoyons le 12/12/2020 15:38

la misère sociale....un vrai fond de commerce pour les donneurs de leçons et les cafards...

4.Posté par Cologon Isabelle le 13/12/2020 07:44

Je m'incline devant tte l'équipe des Aides à domicile du Ccas de st Denis ...merci mes filles pour vos valeurs inestimables...

5.Posté par TICOQ le 13/12/2020 08:30

1ère vice-présidente........mouais....et qui en est le président ? Son pater ? aahahahahahaha

6.Posté par Al lauret le 13/12/2020 09:02

Cela sert entre autres à se mettre en valeur et les elus adorent se mettre en valeur. Ca crée un bilan

7.Posté par lolo97486 le 13/12/2020 09:53

Encore du cumul.... y a pas assez de reunionnais qualifié au chomage à qui on pourrait proposer ce poste ?

8.Posté par Mangue Piment le 13/12/2020 10:35

Y a bon mandat ! Met' enkor la pa sé !

9.Posté par Leonardevincui le 13/12/2020 12:04

C de la vient l'expression, LES BRUNES COMPTENT PAS POUR DES PRUNES. C à une une exception près, sauf, que la Bareigt a tjrs été nul,une catastrophe ambulante. Dire qu'elle a été sinistre des Outres-Mers. Au secours, fait la taire. Yab Yvelines

10.Posté par lamentable le 13/12/2020 12:08

sureman du bénévola non ??..

11.Posté par benvoyons le 13/12/2020 13:53

les CCAS un bon bizness pour les cafards, la preuve par l'exemple

Le tribunal correctionnel de Saint-Denis a rendu sa décision ce vendredi dans l’affaire de détournements, favoritisme et prise illégale d’intérêts au CCAS de Sainte-Marie. ...

Mais concernant Julien Mallin, le président l’avait questionné point par point. Locations de belles voitures, paiements de prestations au sein de ses associations, paiements de salaires et formations pour le personnel de ces associations, paiements de services de la part de son fils… le tout en plus d’un salaire de 5.000 euros par mois

je cite zinfos^^

12.Posté par Marc le 13/12/2020 13:54

5. C'est dit dans l'article, c'est Luc Carvounas, maire d'Alfortville en banlieue parisienne.

7. Il s'agit d'une association réunissant les CCAS. Par définition, pour pouvoir y exercer une fonction dans une instance dirigeante, il faut être un maire d'une commune ayant un CCAS (ou potentiellement un autre élu qui serait président d'un CCAS). Donc ce n'est pas une question d'avoir suffisamment de réunionnais diplômé, il n'y a que 24 maires à La Réunion.

10. Ce type de fonctions est assez rarement rémunéré mais rien dans les documents que j'ai pu trouver sur leur site n'indique dans un sens ou dans l'autre.

13.Posté par Avatar le 13/12/2020 13:56

Bonjour

Comment fait-elle pour gérer une commune et le ccas.
Elle a pourtant 2 jambes et 2 bras....
L’argent toujours l’argent...

14.Posté par THOR le 13/12/2020 14:00

Et encore des sous du contribuable qui vont dans leurs poches......pour un résultat mi,ime !

15.Posté par Marco le 13/12/2020 15:18

On s'en tape

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes