MENU ZINFOS
Politique

Ericka Bareigts : "Le maintien de la fermeture du commerce et des restaurants ne se justifie pas"


La maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, rencontrait ce jeudi des représentants locaux des restaurateurs, de l'hôtellerie et des galeries commerciales, qui dénoncent les effets catastrophiques de la fermeture prolongée de leurs enseignes et entreprises en raison de la crise sanitaire. Le communiqué de la mairie à retrouver ci-dessous :

Par NP - Publié le Jeudi 6 Mai 2021 à 17:57

Alors que nombre d’acteurs économiques dénoncent les effets catastrophiques de la fermeture prolongée de leurs enseignes, la Maire de Saint-Denis rencontre aujourd’hui les représentants locaux des restaurateurs, de l’hôtellerie et des galeries commerciales pour leur apporter son soutien et porter leurs voix à l’échelle nationale.

Pleinement consciente des dommages économiques et sociaux entraînés par cette crise qui perdure depuis plus d’un an, Ericka Bareigts a souhaité rencontrer ce jour avec les représentants du Conseil du Commerce et des Services de La Réunion (CCSR) et de l’Union des Métiers et Industries de l’Hôtellerie (UMIH) pour dresser un nouveau bilan de la situation. Une situation critique qui impose de co-construire des solutions pour permettre d’accompagner la reprise à plus large échelle de l’activité économique locale.

Depuis le début de la pandémie, commerçants, restaurateurs, gérants d’enseignes implantées au sein des galeries commerciales, hôteliers doivent composer avec des mesures toujours de plus en plus restrictives. Durement impacté par plus de cinq mois de fermeture entre le premier confinement de 2020 et aujourd’hui, le secteur de la restauration et du tourisme (hôtellerie, guides touristiques, location de voitures...) représente plus de 15 000 emplois directs et 25 000 emplois indirects à la Réunion dont 8 000 emplois générés par le seul domaine de la restauration. S’agissant du secteur Commerces et Services, ce ne sont pas moins de 2 500 salariés directs qui sont touchés de plein fouet. Au-delà, c’est toute une chaîne d’emplois indirects (production, blanchisserie, entretien et nettoyage des locaux...) qui est impactée, avec une perte significative de pouvoir d’achat et de perspectives pour l’ensemble de salariés.

Pour Ericka Bareigts, Maire de la ville de Saint-Denis : « Je soutiens pleinement les acteurs du commerce et de la restauration et souhaite travailler avec eux en faveur d’une solidarité économique réunionnaise. Nous devons mobiliser l’intelligence collective pour assurer aux réunionnais une liberté de mouvement et de consommation dans des espaces maîtrisés, qui respectent scrupuleusement les règles sanitaires, à l’intérieur de nos frontières. Aujourd’hui, le maintien de la fermeture du commerce et des restaurants ne se justifie pas, d’autant plus que le taux d’incidence continue d’augmenter malgré cette mesure nationale et qu’aucun cluster n’a été déploré dans ces lieux. A l’inverse, les regroupements qui se font dans les cercles privés ou lors des déjeuners en entreprises et dans les administrations, qui ne sont pas des établissements équipés pour appliquer un protocole sanitaire strict, contribuent à la propagation de l’épidémie. En parallèle, nous devons sécuriser notre île, sans assouplir les modalités d’entrée sur le territoire en maintenant la septaine obligatoire et les motifs impérieux dont font partie le retour de nos étudiants et le décès des proches. Depuis le début de la crise, nous nous battons pour territorialiser la stratégie sanitaire, la stratégie nationale n’étant pas toujours adaptée au contexte local. »

Pour Paul François, Président du Conseil du Commerce et des Services de La Réunion (CCSR) : « Les acteurs économiques sont à l’agonie. Raison pour laquelle nous demandons la réouverture de tous les commerces de l’île le 8 mai ou le 10 mai, au plus tard. Une réouverture vitale et indispensable qui nous paraît d’autant plus légitime qu’aucun cluster n’a été recensé dans ces espaces commerciaux depuis le début de l’épidémie de COVID en 2020. Les boutiques estampillées « non essentielles » n’enregistrent plus de chiffre d’affaires depuis trois mois. Cela a conduit à une situation calamiteuse : immobilisation croissante des stocks invendus, hausse importante des coûts de fret, augmentation des endettements. Selon une étude récente, 55% des commerçants interrogés envisagent une fermeture définitive de leurs commerces dans les 3 prochains mois, si le statu quo perdure. Il est donc urgent d’agir. »

Pour Patrick Serveaux, Président de l’Union des Métiers et Industries de l’Hôtellerie (UMIH) et de la Commission Tourisme du MEDEF Réunion : « 10 semaines d’inactivité totale de mars à mai 2020 puis une reprise réduite et depuis le 6 avril dernier, une nouvelle mesure de fermeture imposée aux bars et restaurants, sans aucune perspective offerte aux professionnels en souffrance. Le secteur de l’hôtellerie - restauration connaît une crise sans précédent. Et pendant ce temps, le taux d’incidence continue d’augmenter, preuve que nous ne sommes pas la cause de l’épidémie. Nous avons signé en décembre dernier, avec Monsieur le Préfet de La Réunion, un protocole renforcé de mise en œuvre d’un dispositif visant à protéger nos clientèles et nos personnels. Nous demandons à redémarrer nos activités sans délai. Nous ne souhaitons pas mourir. »

Le secteur hôtellerie-restauration, pour ne citer que lui, représente 17% du Produit Intérieur Brut de l’île, contre 8,5% dans l’hexagone. Maintenir sa bonne santé revêt donc une importance capitale pour ancrer le territoire dans une dynamique vertueuse de développement, malgré la crise.

En dépit des importants efforts consentis pour assurer la poursuite de leur activité dans le respect rigoureux du protocole sanitaire et sans que l’ouverture des commerces ni des restaurants n’aient donné lieu à la formation de clusters, plusieurs de ces acteurs économiques ont dû baisser le rideau, avec les conséquences que cela suppose : pression financière due au maintien des effectifs, aux charges locatives, perte significative de chiffre d’affaires, absence de perspectives et donc difficultés réelles à s’organiser pour garantir une relance de l’activité dans les conditions optimales et sereines.

La Ville pleinement engagée pour soutenir les acteurs économiques

Aux prémices de la crise sanitaire en 2020, la Ville avait voté une annulation de redevance en faveur des TPE implantées sur le domaine public de Saint-Denis. Lors du conseil municipal en date du 30 avril dernier, la majorité municipale a adopté cette fois une exonération de redevance pour soutenir des professionnels de la restauration dont les commerces se trouvent sur le domaine communal et qui accusent un sérieux manque à gagner en raison d’une baisse drastique de leur activité. La Ville a par ailleurs accompagné 24 commerces à date à travers le fonds d’aide FISAC pour leur permettre de réaliser des travaux de devanture ou d’aménagement afin d’augmenter leur attractivité.

Aujourd’hui, la Ville veut renforcer son soutien au commerce et à la restauration en proposant de plus larges espaces de terrasses sur le domaine communal et un ensemble d’animations commerciales.




1.Posté par nono le 06/05/2021 22:08

démagogie électoraliste !!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par HULK le 06/05/2021 23:39

Elle a entièrement raison. Il serait temps que cette mascarade scandaleuse cesse. Où sont les politiques et les organisations professionnelles qui laissent mourir les entreprises sans réagir. Mais quand on a un président de la CCIR repris de justice que peut-on en attendre?

3.Posté par Mister Magoo le 07/05/2021 00:08

Le Préfet est un fonctionnaire qui ne connaît pas l'entreprise. Il croit qu'il suffit d'appuyer sur un bouton. Une entreprise, si l'argent ne rentre pas, elle ferme.

4.Posté par DIRE STOP AU GOUVERNEUR le 07/05/2021 05:26

Enfin une élue qui bouge !

BRAVO MADAME

5.Posté par Bagatelle le 07/05/2021 06:05

Vous êtes maire de la capitale de la reunion
Qui vous empêche d aller au devant du préfet
Mais par peur vous avez pas le courage
Mais pour faire de la com la vous êtes forte

6.Posté par hannus le 07/05/2021 06:59

sic : "proposant de plus larges espaces de terrasses sur le domaine communal et un ensemble d’animations commerciales."

Du kaniardage quoi ..... what else.....en même temps quoi attendre de cette dame ....

7.Posté par yoland le 07/05/2021 05:22

Et la fermeture de l’urologie chu nord se justifie? Votre silence sur ce sujet est lamentable

8.Posté par Zorro le 07/05/2021 07:56

Votez pour moi!

9.Posté par riverstar974 le 07/05/2021 08:07

Quelle girouette, elle disait le contraire il n'y a pas si longtemps....Elle ferme aussi le stade de la REDOUTE à 17h alors que le couvre feu est à 18h, comme cela quand on fini de bosser à 17h on ne peut même pas faire un peu de sport. Ah j'avais oublié les élections arrivent à grand pas et cette incapable démagogue veut être élue...pfff elle n'aura pas ma voix

10.Posté par Alanoula le 07/05/2021 08:25

Il faut que les commerçants comprennent une fois pour toute que Mme Bareigts est une politique assoiffée de pouvoir et qu'ils ne pourront pas compter sur elle : c'est simple.

Son grand déballage sonne creux au regard de ses actions en faveur des commerçants de St-Denis. Par contre pour ses amis installés dans des locaux de la mairie ou en écobox, la mairie a ouvert grand le portefeuilles. Voilà la vérité ! si vous n'êtes pas dans ses petits souliers, il n'y a rien à attendre.

Elle se fout de vos gueules ! sauf qu'avec vous elle ne pourra pas faire campagne avec des colis alimentaires comme elle a fait en 2020 pour les municipales en exploitant la misère humaine pour son projet personnel ! donc elle vous entraîne sur d'autres voies pour faire diversion et surtout (méthode socialiste) incriminer les autres et souvent le Préfet c'est drôle non ?

Vous rêvez d'être la première dame Préfète de la Réunion issue de la sélection naturelle (il faut passer les concours), vous rêvez d'être la Présidente de la Réunion (la Réunion n'est pas encore indépendante comme le souhaitent vos alliés communistes les plus minables)

Occupez vous de cette commune qui régresse chaque jour sous les coups de boutoir d'une administration toute aussi soumise à vos ambitions et à vos rêves.

Pour une fois faites-nous plaisir : fermer votre bouche et agissez !

11.Posté par muppets le 07/05/2021 08:45

Tiens elle bouge encore, ah oui bientôt les élections. Elle devrait plutôt s'occuper de son boulot de maire qu'elle voulait à tout prix il y a un an (ceux qui ont voté pour elle devraient s'en souvenir). sauf que c'était bidon, son seul souhait (aujourd'hui) c'est la Région, mais demain. C'est vrai que les 12 ans qu'elle a passés avec l'ex repris de justice ont été bénéfiques pour St Denis ville pouilleuse et sans âme avec la super friche de l'Océan.

12.Posté par Bien le 07/05/2021 09:00

Démagogie electorale elle dit en plus on doit maintenir les motifs imperieux. Mais les reunionnais qui ont quitter leur ile pour travailler ou autre pourquoi n ont ils pas le droit de revenir auprès des parents pour au moins une aide psychologique car certains sont en dépression il n’y a pas que des etudiants a prendre en compte c est degueux de votre part. Ces reunionnais ne vont pas attendre le mois juillet quand le prix des billets d’avion seront hors de prix. Ils ne pourront pas revenir encore .bravo pour votre politique de merde nous les parents on ne vous oubliera pas pour votre peu d’humanité. Et toute la clique des élus en place en ce moment . On va pas oublier.
D ’autre part les etudiants nombreux a se rendre à la reunion subissent le protocole sanitaire stricte pourquoi les autres reunionnais ne seront pas capables d effectuer ce protocole . C est inique cet loi sinon suppression total des entrées à la Reunion

13.Posté par racolage électoral le 07/05/2021 07:31

A peine élue maire de st Denis , voilà qu’elle cherche un plus gros gâteau . Et tant qu’à faire allons se plaindre de tout et sauver la veuve et l’orphelin. L’histoire des restaurants..... pure communication electoraliste

14.Posté par bruce23 le 07/05/2021 09:40

il faut tout rouvrir. On a fait n'importe quoi depuis le début. Arrêtez de tuer l'économie et soignez les malades, les traitements existent, les lits d'hôpitaux n'ont pas augmenté, tout est à revoir !

15.Posté par Maroco le 07/05/2021 10:22

Qui l'empêche de décréter l'ouverture de tout pour St Denis en allant contre l'avis de préfet ? Le tribunal ne tarderai pas à lui donner tort mais au moins le préfet serait prévenu et si d'autres maires suivaient, peut être qu'ils arriveraient à mettre au pas ce petit fonctionnaire aux ordres de Paris.

16.Posté par ZembroKaf le 07/05/2021 10:57

Ericka reçoit 👍
Ericka soutient 👍
en proposant de plus larges espaces de terrasses sur le domaine communal et un ensemble d’animations commerciales.

Le propriétaire du glacier (Duo glaces) dans le bas de rue Ml Leclerc il a eu de l'animation "commercial" 💪
@7 "yoland"
Elle (Ericka) ne sait pas que le siège du CHU péi est à saint Denis et que la ville a un siège au CS 😞
Ericka "héritière" de "Venti la tère"... famille "lo vent"😂😂

17.Posté par Denis le 07/05/2021 12:43

Les élections arrivent elle saute sur tout ce qui bouge . Aucun amour propre cette femme tout pour sa tronche. J espère que les réunionnais vont comprendre et ne voteront pas pour elle et ses candidats

18.Posté par elle est insuffisant et ne connait rien le 10/05/2021 02:09

Votre paragraphe 3 me plait pas du tout dans ses propos, en gros Mme BAREIGST dit qu'on doit maintenir les motifs impérieux sauf pour les étudiants (c est vrai c'est un lobby puissant) .En effet ils doivent rentrer auprés de leurs parents pour une aide psychologique. Je trouve que c'est une initiative intéressante et humaniste. Mais pourquoi nos travailleurs en metropole qui ont des difficultes stress psychologique,dépression et autres pathologies aussi grave ne peuvent t--ils as prendre l'avion en mai dans les mêmes conditions que des étudiants. Ils ne sont pas plus ni moins . Je n'ose éspèrer que vous compter que les parents des étudiants votent à la Reunion et que ces pauvres reunionnais en france qui triment durement ne votent pas ici et c'est alors négligeable .Ne pas oublier que les parents de ses enfants souffrent égalemet et ils ne vous oublieront pas en JUIn. Mme la MAIRE veuillez contacter SVP en URGENCE le prefet ou plus les associations des maires pour débloquer cette situation des le debut Mai ou les prix d'avion est moins cher..Ces reunionnais ne demanderent pas l'aide de la région. Ils veulent juste venir à la Reunion un peut plus tôt pour ne retrourver leur famille à moindre coût.. C'est faire un acte d'humanité qu'on vous demande.
Mme BAREIGST J'aimerais avoir une réponse rapide si possible de ma requête .je vous en remercie

19.Posté par Habitant de saint denis le 18/05/2021 19:36

Bareigts tu es trop gourmand, occupe ta ville plutôt tes employés sont délaissées dans les annexes le plus gros service de votre mairie na rien a foutre avec les administrés mettre de l ordre commence satisfaire vos employés avant cherche ailleurs, balaye devant ta porte tu verras à côté après

20.Posté par JooL-GiiS le 18/05/2021 22:16

N'importe quoi... juste pour se faire entendre en cette période électorale. Raison de plus pour qu'elle nous fiche la paix et reste dans sa mairie 5étoiles. Pff... Vivement fin juin...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes