MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Eric Fruteau : Les questions fondamentales de la fin de l’austérité imposée et d’un autre modèle de développement restent posées…


- Publié le Jeudi 15 Janvier 2015 à 15:58 | Lu 511 fois

Les derniers évènements meurtriers sur le sol hexagonal dominent l’actualité nationale et locale. Cet acte terroriste est un acte politique majeur portant atteinte à des valeurs fondamentales de Liberté et de Démocratie : liberté d’expression, d’opinion,… Le symbole choisi a été la presse. C’est une véritable opération montée contre la pensée émancipatrice et la culture, contre la réflexion et la République (comme rempart contre la barbarie et la pensée unique).
Le soutien unitaire des réunionnais pour dire NON à la haine, a été un acte démonstratif nécessaire surtout sur notre île, terre de cohésion. Il faut saluer ce réflexe de solidarité et de rassemblement.

Sans nier les questions restées sans réponses, il nous faut aussi garder l’espoir qu’un même sursaut populaire ait lieu face à d’autres problèmes et menaces existant dans le monde et parfois près de chez nous (les menaces extrémistes dans d’autres pays, les diverses formes de violences, les maladies, la faim, le sous-développement, les femmes et les enfants exploitées et souvent victimes de violences extrêmes,…).

Parce que nous sommes progressistes, humains, ouverts au monde, nous devons aussi être solidaires et ne pas ignorer ces autres formes  d’atteintes à la démocratie par la dictature du radicalisme religieux ou celle de la mondialisation libérale peu respectueuse des sociétés et des cultures.

Pour les mêmes raisons, cette crise ne doit pas nous faire oublier l’autre problème non résolu au niveau national et privant de libertés une grande majorité du peuple : la crise sociale et économique que connait le pays et en son sein les outremers (chômage, paupérisation, pauvreté, inégalités grandissantes, difficultés des collectivités locales,…). Le peuple est toujours « asphyxié », « embrigadé » par cette austérité imposée par l’Union Européenne, s’appuyant sur le déni de démocratie de 2005. Cette autre situation de crise est à l’origine des échecs électoraux récents de la gauche et de la montée des extrêmes (dont le FN) ! Par ces résultats, les citoyens ont lancé démocratiquement un message aux gouvernants pour un changement de politique plus en phase avec le vote de 2012 lors des présidentielles et des législatives. Nous restons hélas sur notre faim…

Alors c’est aussi unis et rassemblés que nous devons maintenant réclamer une autre orientation, plus sociale, plus humaine, moins austère. Les questions fondamentales de la fin de l’austérité imposée et d’un autre modèle de développement restent posées…

Eric FRUTEAU – Conseiller général
Saint-André, le 15 janvier 2015




1.Posté par jah le 15/01/2015 17:22

Arrêtez vous allez me faire pleurer. Vous êtes mal placé pour donner des leçons, vous qui avez tout fait durant votre brève carrière politique pour éliminer vos propres amis politiques au sein même de votre parti, et ce dans le but unique du pouvoir absolu. Dieu est grand, il a su même un terme, il ne vous reste plus que quelques jours pour user de votre plume, car après votre dernier mandat, vous verrez la considération des médias à votre égard.

2.Posté par Incompréhesion le 16/01/2015 09:16

Sieur FRUTEAU pourquoi vous êtes vous auto détruit?

alors que vous aviez tout pour réussir.!.............il faut méditer aussi sur cette situation ..............



3.Posté par KLD le 16/01/2015 14:34

ok avec 2 , c'est pas créée un énième parti qui fera avancé les choses , la Réunion l'ile intense !

4.Posté par Michel Payet le 16/01/2015 16:36

Lire ce que dit Eric Fruteau et lire les commentaires qui suivent montre qu il y a encore beaucoup à faire pour que ce monde change. Il y a de la justesse dans ce que dit ce jeune politique qui me semble loin d'une position exclusivement électoraliste, ce dont ne semble pas voir certains. Mais bon chacun reste à son niveau et il doit être respecté pour ce qu'il est

5.Posté par Laïcien le 17/01/2015 16:39

Mr Fruteau ,,,,,, na L'ÉQUIPE DE CHARLIE , na la POLICE : une fille de COULEUR et un Mulsuman ,,,, na les Juifs ,, tousa là i fé partie les SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUE ,,et na enkor in bompé zot la fine oublié aussi ,,et à l'heure ke noulé le problèm lé MONDIAL et la REUNION c' LA FRANÇE ET L'EUROPE en mêm temps ,,les sujets i doit être traité KOM en FRANÇE

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes