MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Epouvantable tragédie à Madagascar : 38 morts dont 16 enfants dans un incendie


- Publié le Samedi 30 Juillet 2016 à 12:35 | Lu 1541 fois

Epouvantable tragédie à Madagascar : 38 morts dont 16 enfants dans un incendie
Le drame s’est déroulé à environ 200 km de la capitale malgache, dans le petit village d’Ambalavato, sur les hauts plateaux du centre de la Grande-Île.

Une vieille maison traditionnelle, en torchis et toit de chaume de riz, venait d’être réhabilitée et les gens des environs avaient été invités à la pendaison de crémaillère.

Pour l’occasion, un four avait été dressé dans la cour car les ripailles promettaient d’être copieuses. Et la fête s’est transformée en horreur…

Le vent, toujours puissant dans ces contrées, a projeté des étincelles vers un petit silo en paille séchée dressé contre la maison qui venait d’être refaite et qui a aussitôt pris feu. L’incendie s’est immédiatement propagé à cette vieille demeure dont le toit de paille de riz s’est enflammé comme une allumette.

Ils étaient 39 à l’intérieur et seul un gamin de 14 ans, plongeant à travers une étroite fenêtre, a pu échapper aux flammes. Tous les autres ont péri malgré les tentatives de secours opérées par les invités à la fête.
Un bébé de 6 mois

Le comble est que tous ces gens ont péri en raison d’un trop grand souci de sécurité. Pour se prémunir contre les dahalos (les voleurs de bétail qui sont aussi des assassins), les fenêtres et portes avaient été sous-dimensionnées afin d’être plus facilement défendables contre les intrusions hostiles. Et afin de « feinter » ces bandits, les portes s’ouvraient dans « le mauvais sens », ce que les sauveteurs courageux ne savaient pas.

Forçant sur les portes pour les dégager, ils n’ont fait qu’empêcher les malheureux du dedans de les ouvrir dans le bon sens !

38 victimes dont 8 membres de la famille du propriétaire, son épouse et 7 de ses enfants. La plus jeune victime est un bébé de 6 mois.

Ce drame nous émeut autant qu’elle attriste les familles des malheureuses victimes. Il y a, depuis 1663, une histoire commune entre Malgaches et Réunionnais et nous descendons tous peu ou prou d’Anne Mousse. Le malheur de nos cousins ne peut nous laisser indifférents. A chacun d’eux nous disons : « Tiako ianao ». Sincèrement.

Jules Bénard

---
Madagascar : La pendaison de crémaillère tourne au drame : 38 morts, dont 16 enfants




1.Posté par Pamphlétaire le 30/07/2016 16:01

C'est affreux de se voir mourir au milieu des flammes. Qu'ils reposent en paix.

2.Posté par L'Ardéchoise le 30/07/2016 23:33

Jules, cette histoire a fait zéro commentaire.
Je n'ai rien écrit non plus, j'étais trop mal, et je suis lasse de répéter à quel point je suis triste pour les habitants de cette île.
Je préfère agir.

Et en même temps, "le sacré bon dieu"" qui permet ça met entre lui et moi un mur bien plus haut et infranchissable que celui de Berlin...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes