MENU ZINFOS
Social

Episode III pour les ex-salariés de l'ARAST à Saint-Pierre


Après les audiences successives relatives aux requêtes des ex-salariés de l'ARAST les 2 et 16 septembre derniers, une troisième audience s'est déroulée ce jeudi devant les conseillers prud'hommaux de Saint-Pierre. Un nouvel acte qui consacre l'absence d'un tir groupé des ex-salariés du Sud, plusieurs d'entre eux ayant choisi d'engager une démarche individuelle ou collective.

Par Ludovic Robert - Publié le Vendredi 1 Octobre 2010 à 08:30 | Lu 870 fois

Episode III pour les ex-salariés de l'ARAST à Saint-Pierre
Plusieurs reports et des audiences à répétition, c'est ce qu'il faudra retenir de l'épisode des requêtes des ex-salariés de l'Arast dans le Sud de l'île. Après les 2 et 16 septembre derniers, une nouvelle audience s'est, en effet, déroulée ce jeudi 30 septembre 2010 devant le Conseil des Prud'hommes de Saint-Pierre. La troisième en à peine un mois.

Le 16 septembre dernier, Me Fernande Anhila, en charge de six dossiers, avait, à juste titre, pointé un certain manque d'organisation des ex-salariés de l'Arast dans le Sud du département. Tantôt défendus par la CFDT, le SAFPTR et plusieurs avocats parmi lesquels Me Nathalie André-Robert et Me Jean-Maurice Nassar, les anciens salariés ont donc choisi la voie de la requête collective voire individuelle.

En petit groupe, seize ce jeudi, ou dans un collectif plus imposant, une centaine de requérants le 16 septembre 2010, les ex-salariés ont entamé un certain nombre de démarches de manière séparée ou collective. Sur le fond, rien à dire, mais sur la forme, des audiences à répétition pour des doléances identiques intervenues dans des conditions quasi-similaires : le paiement des indemnités de licenciement et des congés payés. Un paiement sur lequel devront se prononcer les conseillers prud'hommaux qui ont fixé le délibéré au 18 novembre prochain. Date à laquelle les ex-salariés seront enfin fixés. Le dossier étant sur les bureaux des Prud'hommes depuis maintenant plusieurs mois.




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 01/10/2010 10:28

Mine de rien, et sachant qu'il est normal que ces gens soient enfin indemnisés, ca va quand beaucoup plus vite que pour les Enfants et Pères dont les dossiers ont volontairement étés falsifiés par la Branche AEMO de L'ARAST...
Ca fait 10 ans pour certains Papas, 15 ans pour d'autres... et 16 ans que les Lois Paritaires ont systématiquement été bafouées par vos collègues...

Vos collègues se reconnaitront et des Noms sont disponibles si le sort des Enfants et Pères concernés et sacrifiés vous intéresse... Signé le gros méchant qui ne devrait pas le dire...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes