Océan Indien

Épidémie de peste à Madagascar : 54 morts

Jeudi 12 Octobre 2017 - 16:34

La Croix-Rouge malgache a annoncé 54 décès et 500 cas suspects, probables, confirmés dont des décès causés par l’épidémie de peste qui ravage le pays. Parmi ces cas, 351 de forme pulmonaire, 135 de forme bubonique et un de forme septicémique.
 
En tout ce sont 35 districts touchés et hier on comptait 51 nouveaux cas et six nouveaux décès.
 
Plus de 1500 volontaires de la Croix-Rouge malgache sont mobilisés. Elle rappelle qu’il faut se rendre au plus vite dans un centre de santé en cas de signes suspects ou douteux, et que le traitement est gratuit et efficace.
 
La peste bubonique se transmet par la piqûre d’une puce infectée et la peste pulmonaire par le contact avec une personne malade. Les symptômes de la peste bubonique sont une grosseur douloureuse au niveau d’une aire ganglionnaire et de la fièvre. Pour la peste pulmonaire il s’agit d’une forte toux, de crachat de sang, de forte fièvre, douleur au thorax et difficulté à respirer.
 
En prévention, il faut éliminer les puces des habitations, garder la maison propre et se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. Pour plus d'informations, les Malgaches sont invités à appeler le 910 gratuitement.
NP
Lu 2613 fois



1.Posté par matthieu le 12/10/2017 19:18

ce n'est rien du tout pour 26 millions d'habitants.

2.Posté par citoyen le 13/10/2017 11:48

Que reste-t-il de nos amours avec la France colonisatrice, ..en donnant le pouvoir aux autochtones ? Pays de la décadence! en outre on retrouve un de ses dirigeants les plus xénophobes émigrant dans un château en France; et c'est en s'inspirant de cette formule qu'on trouve des illuminés locaux (reunion) pour chialer le pouvoir aux réunionnais alors qu'on les voit dans toute leur nullité dans les instances régionales (exemple: la nassima qui élimina plus de 1000 salariés dans le social pour transférer les crédits au glaive en tirant meilleur avantage) vive la reunion indépendante qui valorisera ses tarés au pouvoir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter