Océan Indien

Epidémie de gastro-entérite à Maurice: 800 cas par jour dans le privé

Mardi 24 Janvier 2012 - 15:41

Epidémie de gastro-entérite à Maurice: 800 cas par jour dans le privé
 
D'après Défimédia, la gastro-entérite sévit durement à Maurice, 1.200 malades sont traitées chaque semaine à l'hôpital et 800 par jour dans le privé.

Cette poussée de gastro pourrait s'expliquer par la hausse des températures et un temps pluvieux lié à la tempête tropicale Ethel, des facteurs favorisant la prolifération de microbes.

Selon le Dr Basdeo Goolaub, généraliste du privé cité par le site internet mauricien: "Chaque médecin du privé traite au moins deux cas de maladie infectieuse quotidiennement. Ce qui fait une moyenne de 800 cas par jour puisque nous sommes plus de 400 médecins pratiquant dans le privé". Ainsi la plupart des malades se tourne vers leur médecin de famille pour se faire prodiguer des soins.

Le retour de la conjonctivite

Le Docteur Goolaub insiste sur le fait que la plupart des malades ne se réhydratent pas: "En fait, ils oublient de le faire tout simplement, ne se rendant pas compte qu’ils se déshydratent beaucoup à cause des diarrhées. Or, ils perdent non seulement de l’eau mais aussi des sels minéraux qu’il est essentiel de remplacer. D’autres se privent exprès d’eau et d’autres boissons, persuadés que cela aggraverait leurs symptômes". Le non-respect des normes d’hygiène serait également en cause, comme se laver les mains avant de manger.

Boire l’eau du réservoir est aussi une pratique à proscrire. Le médecin insiste, "il est vivement déconseillé de boire même l’eau du robinet sans la faire bouillir car elle peut être contaminée par des microbes", particulièrement après de fortes pluies. Il conseille d’ailleurs le nettoyage du réservoir au moins une fois par mois.

La conjonctivite fait aussi son grand retour. Cependant, les hôpitaux ne traitent que quelques cas par jour. Les conditions météorologiques seraient également responsables de cet autre virus contagieux. Toutefois, les médecins du service hospitalier se veulent rassurants : il n’y a pas quoi s’alarmer.
Lu 1479 fois



1.Posté par chikun le 24/01/2012 15:08

Ce n'est pas mieux en France en 2012.
Où étions nous ? Dans la M
Où sommes nous ? Dans la M..
Où allons nous ? Dans la M..
Pourquoi y aller ? Pour changer de M...
Et puis M.., M.., M... !

2.Posté par jean Eude stew en escale la souris chaude le 24/01/2012 20:33

on est dans la M?

chikun remet moi dans le sable

3.Posté par Tonton le 25/01/2012 05:46

je ne sais pas pour chick'un, mais moi, je ne suis pas dans la M.

4.Posté par Tout va bien, je vais bien ... le 12/06/2012 12:14

il n’y a pas quoi s’alarmer

Il n'y a jamais de quoi s'alarmer à Maurice. Il n'y a pas de pègre ni mafia, pas de drogues, pas de délinquance, pas de chick, pas de dengue. Le récif corallien va bien. L'eau n'est pas un concentré de merde. Rien. Tout va bien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues