Société

Environnement: L'importation de 150 plantes interdites à La Réunion

Jeudi 16 Mai 2019 - 16:09

Environnement: L'importation de 150 plantes interdites à La Réunion
C'est une nouvelle étape dans la préservation de la biodiversité dans notre île. En vigueur depuis sa publication au journal officiel le 11 avril dernier, ce nouveau texte, annexé à l'arrêté du 1er avril, interdit strictement sur le territoire 150 plantes terrestres et aquatiques du fait de leur potentiel envahissant pour les milieux naturels de l’île. Il sera donc désormais impossible non seulement d’introduire même en transit une de ces plantes, quel que soit son stade de développement mais aussi d’en détenir, d’en transporter, de colporter, d’utiliser, d’échanger, de mettre en vente, de vendre ou d’en acheter une.

La préfecture de La Réunion tient à rappeler que la publication de cette interdiction n'est qu'une "première étape" car ces 150 espèces "ne reflètent pas l’ensemble des espèces envahissantes de l’île, ni toutes celles qui le deviendraient si elles étaient introduites à La Réunion".

Pour cette première étape, le choix a été fait d'interdire tout d'abord une cinquantaine d'espèces présentes en faible quantité dans l'île. Pour quelques unes d'entre elles comme le tulipier du Gabon ou l’herbe de la Pampa, "déjà très répandus dans les jardins et les aménagements urbains", l’effort d’arrachage s’annonce "conséquent et de longue haleine", prévoit la préfecture.

"Une centaine d’autres plantes, a priori absentes de l’île, ont été choisies notamment du fait de leur présence sur un territoire proche avec lequel nous opérons des échanges", ajoute-t-elle.

Depuis 2015, partenaires scientifiques, naturalistes ou encore des professionnels agricoles ont participé à une large concertation pour recenser ces espèces. Pour les espèces invasives non réglementées, un guide de bonnes pratiques horticoles et paysagères a été conçu par les professionnels sur le site especesinvasives.re

Que faire si on détient une de ces plantes ?

Les détenteurs de plantes ou graines appartenant aux espèces interdites sont invités à les détruire, en prenant soin d’éviter leur propagation. Des conseils et, pour les situations difficiles, un accompagnement adapté, seront développés dans les prochains mois.

Toute vente ou utilisation étant désormais impossible, les détenteurs d’un stock commercial de ces espèces doivent le déclarer auprès de la préfecture de La Réunion avant le 11 octobre 2019. Ils devront ensuite, avant le 11 avril 2020, gérer le stock de ces espèces exotiques envahissantes conformément à l’article R 411-39.II du code de l’environnement (destruction, en général).

Que faire si on observe une de ces plantes ?

Si vous observez dans la nature une plante inscrite sur la liste des espèces interdites, signalez-la sur le site internet du Groupe espèces invasives de La Réunion (GEIR).

Plus largement, si vous rencontrez une nouvelle espèce sur un site que vous connaissez bien, signalez-la. Votre observation sera systématiquement étudiée. En 2018, plus de 50 signalements effectués par les réunionnais ont permis aux gestionnaires des milieux naturels de l’île d'intervenir dans les situations où un risque nouveau d’envahissement était confirmé.

Pour mémoire, il est par ailleurs strictement interdit, de longue date, d’introduire tout végétal à La Réunion dans ses bagages ou par voie postale. Les introductions doivent impérativement être faite en fret, à l’aide d’un certificat phytosanitaire. Depuis l’arrêté ministériel du 9 février 2018, il est également interdit d’introduire dans le milieu naturel toute espèce sauvage, animale ou végétale, non indigène, sur le territoire de La Réunion.

Plus d’information : https://www.especesinvasives.re/strategie-de-lutte/les-reglementations
NP
Lu 7218 fois



1.Posté par pipo le 16/05/2019 17:08

Le ZAMAL est autorisé alors :)

2.Posté par Observateur le 16/05/2019 17:24

A qui dois-je signalé l'espèce invasive endémique cultivait un peu partout autour de chez moi, et dont l'odeur est particulièrement forte à certaines époques ?

3.Posté par Choupette le 16/05/2019 17:29

Et qu'en est-il des serpents et autres gros lézards importés qui pullulent sur l'île quand leurs propriétaires ne savent plus quoi en faire ?

Il serait temps de s'en débarrasser !

4.Posté par MôveLang le 16/05/2019 17:34 (depuis mobile)

1. pipo le 16/05/2019 17:08
Le zamal n''est pas con- cerné, mais tu n''as pas le droit d''en avoir pour embellir ta cour ou songner ton coq après un combat. (Mem Avant)

5.Posté par politic parnoumim... le 16/05/2019 18:08

et les containers de NAC qui entrent a la reunion...?? du pure foutage de gueule, pauvre reunion

6.Posté par NATI le 16/05/2019 18:10

mangue, manguier?????anone??? ben not pays fout vraiment le camp, j ai ete voir la liste

7.Posté par olivette le 16/05/2019 18:20

ça y est, quelqu'un s'est réveillé dans l'administration... on est sauvé.

8.Posté par Anémone le 16/05/2019 18:43

Ha ha ha ha ha ! Alors :

1/ Il faudrait que les jardineries ne vendent pas de graines
2/ Avec n'importe quelle graine, on peut tout faire pousser (je vais d'ailleurs planter du quinoa qui est aussi une plante invasive) !
3/ Il faudrait cesser les importations d'Afrique du Sud, d'Egypte etc... ainsi que la vente des lentilles, pois-chiches etc...

Donc, cette information me fait bien rire. D'autant qu'avec les nuages, ces derniers peuvent aussi transporter des graines et semer par-ci, par-là !

9.Posté par Martine a vomi le 16/05/2019 19:13 (depuis mobile)

ça bosse dur à la préfecture ! oulala

10.Posté par ಠ_ಠ le 16/05/2019 20:42

Et les roches de Mada avec de la terre ?

11.Posté par DIDIER NAZE le 16/05/2019 20:56

NA AUSSI IN DEUX ZOISEAUX QUI FÉ PARTIE DES ESPÈCES. ...INVASIVES....KOSA I PE FÉ POU....ÇA SI OU PLAÎT?...AH OU CONAIS NOU LAI EMMERDER EK SA !!...😕😳😟

12.Posté par la DEAL encore peureuse face au commerce des NAC le 16/05/2019 20:58

cela est loin de suffire, du GROS FOUTAGE DE GUEULE avec l'invasion de NAC et d'animaux exotiques à BUT LUCRATIF.
la DEAL est encore à la ramasse !!!!!!!

13.Posté par Thomas Gilbert le 16/05/2019 21:11

Le titre : L'importation de 150 plantes interdites à La Réunion

L'importation de TOUTES LES PLANTES est déjà interdite. Il faut lire les copiés collés pour s'apercevoir que l'interdiction est désormais de posséder ces plantes.

14.Posté par Modeste le 16/05/2019 21:12 (depuis mobile)

Mon dieu nos fonctionnaires se mettent à avoir des idées.....ouf mal barré il nous manque plus que le député qu'on connait tous et on touche le fond 😒😓🤕

15.Posté par Dadou le 16/05/2019 21:32

Le tulipier du Gabon est une peste et ça na pas empêché certaines communes d'en planter partout et provoquer des catastrophes !!!

16.Posté par JF le 16/05/2019 22:31

Il faut interdire la connerie...C'est un peu tard ....

17.Posté par Hélène le 16/05/2019 23:01

Déjà il faudrait arrêter les importations de NAC les élevages sauvages qui un jour ou l'autre seront nuisibles dans notre petite île;
Aujourd'hui on trouve de drôle de caméléon dans nos jardins sa vient d'où Vraiment bizarre.

18.Posté par Pamphlétaire le 16/05/2019 23:24

Eurêka! Ça y est, j'ai compris...Voilà pourquoi sont importés le Roundup, le glyphosate, Monsanto et consorts...Dans la famille des circonvolutions, circonlocutions, périphrases, on ne fait pas mieux...

Voici, par contre, une superbe périphrase de Bossuet pour désigner le confessionnal : « Ces tribunaux qui justifient ceux qui s'accusent ».
Antoine Albalat (1856-1935), l'Art d'écrire, v, p. 82.

19.Posté par amoureuse de son ile le 17/05/2019 07:53

CINEMA !!!

A quand l'interdiction de tous les animaux importés dans les animaleries que des abrutis sans cervelle et sans scrupule, relâchent dans la nature après avoir suffisamment jouer avec eux ???

20.Posté par polo974 le 17/05/2019 09:20

il manque la vigne marron...



(comme toujours, 1 clic "Proposer" pour rien... je reclique)

21.Posté par Le Jacobin le 17/05/2019 09:24

1.Posté par pipo le 16/05/2019 17:08

Le Zamal est une plante endémique de la Réunion !



22.Posté par noe le 17/05/2019 10:19

Le zamal est autorisé car il pousse naturellement chez nous …. c'est pas du cannabis !

23.Posté par hab le 17/05/2019 10:59

Merci de lire l'arrêté avant de dire n'importe quoi, je vous aide:
"I. - Sont interdits sur tout le territoire de La Réunion et en tout temps l'introduction sur le territoire, y compris le transit sous surveillance douanière, l'introduction dans le milieu naturel, la détention, le transport, le colportage, l'utilisation, l'échange, la mise en vente, la vente ou l'achat de spécimens vivants des espèces végétales énumérées en annexe I au présent arrêté.
II. - L'introduction sur le territoire de La Réunion, la détention, le transport, l'utilisation et l'échange de spécimens vivants des espèces mentionnées au I peuvent être autorisés par l'autorité administrative dans les conditions prévues au II de l'article L. 411-6 du code de l'environnement.
III. - Les végétaux, les produits d'origine végétale et les autres biens susceptibles de constituer ou de véhiculer des spécimens vivants d'espèces mentionnées au I sont soumis aux contrôles prévus par l'article L. 411-7 du code de l'environnement, lorsqu'ils relèvent des codes de la nomenclature combinée établie par le règlement (CEE) "
Par ailleurs ceux qui ont parlé de mangues je ne vois ça nul part Mangium ce n'est pas manguier! D'ailleurs je cherche encore les annones dans la liste! --> C'est bien de lire mais il faut prendre le temps de comprendre aussi
Pour les NAC qui sait? Peut être à venir, on commence par là c'est déjà une avancée pour favoriser des espèces végétales locales et limiter des invasions d'exotiques. Attendont de voir si il y aura quelque chose pour les espèces animales

24.Posté par Gramoune le 17/05/2019 12:47

Si j'ai bien lu la liste publiée, c'est plutôt désolant, car environ 90% des plantes évoquées ont été introduites
à la Réunion AVANT 1900 ! C'est à mourir de rire, ou alors les "spécialistes" qui ont fourni cette liste sont
des "archéologues".

25.Posté par Marcel le 17/05/2019 15:30 (depuis mobile)

Est ce que la plante permettant une recherche de travail est autorisée

26.Posté par attendons invasion nac le 17/05/2019 19:00

@23 "Attendont de voir si il y aura quelque chose pour les espèces animales " vous revez!

zero prevision
les décideurs trop bien rémunérés attendent les catastrophes pour faire semblant de réagir
les NAC font foutre en l'air la faune locale
mais peut etre il y a des raisons
le commerce faut pas toucher, faut même créer zoo, et puis nos décideurs pleurent (en même temps) pour avoir de l'argent de l'Europe pour subventionner les camarades et faire croire qu'on tente de sauver les espèces
l'argent toujours l'argent qui n'est pas perdu pour tout le monde
regardez bien comment ça fonctionne dans l'île

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2019 - 17:07 📷 Hommage à Kim: Retour en images