Société

Entre incinérateur de déchets et centrale thermique: la "centrale CSR" sera implantée à Pierrefonds

Mercredi 21 Décembre 2016 - 12:23

En avril dernier, Michel Fontaine, le président d’Ileva l’avait déclaré, "l’heure n’est plus aux tergiversations". Lundi 12 décembre, réuni en comité, le syndicat mixte de traitement des déchets des microrégions sud et ouest, a retenu la configuration technique de son outil multifilière. Selon la note de synthèse que nous nous sommes procurés, il devrait comprendre, outre des unités de tri et de préparation vers les filières recyclables et une installation de stockage des déchets ultimes non dangereux, une centrale UVE-CSR. 

Ce projet soulève un certain nombre de questions et a déjà suscité des réactions chez les associations de défense de l’environnement qui ont fait part de leurs inquiétudes face à "un incinérateur qui ne dirait pas son nom". Aspirateur à déchets, frein pour la démarche de réduction des déchets, teneur en chlore selon le type de CSR produit... De l'autre côté,  l’Ademe, opérateur de l’Etat pour la mise en oeuvre de la transition énergétique et écologique, mise sur cette "source d’énergie renouvelable" dont la valorisation est soumise à une réglementation stricte. 

La centrale sera donc alimentée par du combustible solide de revalorisation (CSR), produit sur place par une unité de tri mécanique et de préparation. 130 000 tonnes d’ordures ménagères préparées seront traitées par an auxquelles il faudra ajouter la part non recyclable des encombrants. Elle  devra également "valoriser les combustibles biomasse issus du territoire"

Dans sa note de synthèse, le syndicat prévoit aussi que les déchets secs combustibles soient "valorisés énergiquement par incinération, éventuellement sous forme de CSR après préparation". Classée dans la nouvelle rubrique 2971 de la nomenclature des ICPE (Installations Classées pour la Protection de l'Environnement), la centrale serait donc à mi-chemin entre une installation énergétique et un incinérateur de déchets non dangereux. Elle produirait ainsi de l'énergie et ses émissions seraient soumises aux seuils fixés aux incinérateurs. 15 MW d’électricité par an pourraient être délivrés au travers de cet équipement. 

Le coût de cette centrale : 140 millions d'euros. Au total, l’investissement prévisionnel pour l’ensemble de l’outil multifilière est estimé à plus de 235 millions euros dont environ 20 % pourrait faire l’objet d’une subvention venue de l’Ademe et du FEDER. Ileva devrait débourser de sa poche un peu plus de 190 millions sur fonds propres et emprunts. 

Pour la conception, la mise en oeuvre, l’exploitation, le syndicat compte souscrire à un marché public global de performance. La décision a également été approuvée ce lundi 12 décembre lors du comité. 

prisca.bigot@zinfos974.com
Lu 9064 fois



1.Posté par metastases le 21/12/2016 15:01

c'est tres bon, ca va faire baisser le prix du m2 et saint louis et etang salé. Peut-etre que ca compensera la flambée de la taxe ordure menagere

2.Posté par GIRONDIN le 21/12/2016 18:05

.............Michel Fontaine, le président d’Ileva..........

.........."valorisés énergiquement par incinération, éventuellement sous forme de CSR après préparation"....

mais non ce n'est un incinérateur!!!


AMEN pour Sin Lui , les élus de la majorité vont ils être choqués?

3.Posté par Jean terrasse le 21/12/2016 18:40 (depuis mobile)

Zimpot i sa augmenter..Déjà la fusion civis casud est faite pour refiler l'endettement de la civis à la population de la casud..Et maintenant le docteur fontaine milite pour ses pairs oncologues..c'est le.groupe deleflie qui va être content..

4.Posté par Alex UPR le 21/12/2016 19:05

Incinérons la démocratie !...
Pour mémoire : https://www.youtube.com/watch?v=gZPuR3gXXv8

5.Posté par Oscar DUDULE le 21/12/2016 19:08

Comme d'habitude le groupuscule qui représente les Verts Réunion vont être contre.
Entre 1 à 2 % % des électeurs veulent dicter leurs lois aux autres.

6.Posté par Jean terrasse le 22/12/2016 06:05 (depuis mobile)

5.
Parce que le groupuscule des maires et.autres.presidents.region et.departement sont plus légitimes???

7.Posté par pipoteur le 22/12/2016 06:47

A ceux qui ne veulent pas d'outils modernes de traitement des déchets, je vous invite à ne plus produire un seul kilo d'ordures ménagères!!!
Les yaka fokon ne manquent pas mais la réalité est là: tout le monde y compris les plus extrémistes des écologistes jettent leurs ordures et sont bien content de s'en débarrasser.

8.Posté par Antipode le 22/12/2016 07:14

La novlangue habituelle (mensonges et oxymores), des malades en quantité, la fin d'un cycle naturel (ce qui vient de la nature y retourne), tout va à l'encontre des préconisations mondiale pour la santé et l'environnement ; les dessous de tables doivent être faramineux ; il ne fait plus bon habiter Saint-Pierre !
Osacar ;) il n'est pas connu dans le monde de populations pour les incinérateurs sinon ceux qui les vendent et leurs représentants de commerces, tels certains Maires cupides et ayant déjà eu à faire face à la justice pour malversations ;) mais oui, c'est vrai, les changements arrivent toujours par les minorités, la majorité n'étant composée que des suiveurs des arrivistes !

9.Posté par Grenier le 22/12/2016 07:55

Pour info 1m24s

10.Posté par polo974 le 22/12/2016 08:22

10 millions d'euro pour 1 MW (juste pour la partie incinérateur), c'est 3 à 4 fois trop cher ...

ajouter le prétraitement ( 40M ) les dépassement de budget ( disons 30% soit 60M ) et le coût d'exploitation et on aura compris que c'est encore un monstre de "l'environnement" qui se fera des couilles en or...

11.Posté par guacamolisse le 22/12/2016 10:51 (depuis mobile)

Bonne nouvelle cette implantation à Pierrefonds : couillonisse est déjà sur place, en plein boulot dans les buissons !

12.Posté par Zarin le 22/12/2016 10:59

Toujours la même histoire pathétique,
......
Entre le cimetière et la décharge
Dans ma petite case en béton
......
La Réunion de toutes les races,
La Réunion de toutes les couleurs
La Réunion qui efface le passé et ses pleurs.

Graeme Allwright

13.Posté par bleu outre mer le 22/12/2016 11:00

Déjà commençons par la problématique du nouveau calendrier des passages ou maintenant nous avons à la fois encombrant et végétaux mêlés et oui même si ce n'est pas la même semaine beaucoup n'en ont rien à faire et les végétaux restent une dizaine de jours, surtout pas de contrôle donc pourquoi se privé. Ainsi que ceux qui mettent le tri sélectif dans l"autre poubelle plus de place. Mais que cela nous rassurent ils font des économies sur notre dos. C'est un peu le but qu'ils ont.
Donc re triage ou pas à l'usine? Dans Demain le film ont parle des idées de nouvelles technologies non polluante à La Réunion ou certains se font mousser en ou oubliant de mentionner Le tout béton et le tout voiture. Dans ce film certains ont eut une idée et l'ont développé et en plus utile pour les agriculteurs et moins polluante. Derrière c'est l'histoire pour certains de se gaver en se foutant bien de la population.

14.Posté par Alex le 22/12/2016 11:31

Pourtant voici l'avis du candidat Didier Robert qu'on pouvait lire dans article daté du 25/11/2015 :

Du côté de l’union de la droite, Didier Robert va dans le même sens. Tri des déchets conformément aux principes de l’économie circulaire amélioration de la valorisation des déchets. Mais en ce qui concerne les déchets ultimes, le président de Région sortant préconise l’utilisation une solution originale : le recours aux torches à plasma. "Une technique qui a fait ses preuves à Bordeaux, indique le président-candidat, relativement chère, mais plus avantageuse qu’un incinérateur.

Ah, oui, c'est vrai qu'à l'époque il était en fin de campagne électorale !...
Est-ce qu'on peut avoir droit à un petit référendum sur cette grave question ou bien faut-il qu'on se taise et qu'on paie (nous et nos descendants) ?
b[www.youtube.com/watch?v=gZPuR3gXXv8

15.Posté par Question bete le 22/12/2016 14:11 (depuis mobile)

Super point de vue pour les touristes arrivant de Pierrefonds..C est HCe qui dirige la civis??

16.Posté par ZembroKaf le 22/12/2016 15:34

En fait c'est pour "band' pilot'" i voi la piste pierrefond kan band' contrôleuri fé zot sieste ..!!!

17.Posté par GIRONDIN le 22/12/2016 15:59 (depuis mobile)

16. ZembroKaf
👍
Et autre avantage ton "copain" Etheve a prévu un cinéma 3 D et innovation supplémentaire t'aura l'odeur ! 😁

18.Posté par ouighour le 22/12/2016 21:25

Aaaah le bon Docteur-Sénateur-Maire, il veut dépenser 250 Millions d'€uro pour traiter nos déchets. Bien sur, ça n'engage que le pactole des contribuables. Pour "valoriser en énergie" ses "Combustibles Solidifiés de Recyclage" (CSR) il faut les "incinérer", donc s'est un INCINÉRATEUR. L'énergie produit servira à peine à climatiser les Bureaux d'ILEVA et de l'incinérateur. En plus de l'odeur, la population de l’Île aura des Cancers, vue le prix des médicaments d'oncologie ça fera marcher les affaires des Pharmaciens. Donc, dormez tranquille et surtout ne manifestez pas. La solution "Zéro Déchet" ne coûte rien et sera créatrice d'emplois- mes évidemment ça n'intéresse pas nos éluEs, car ça représente de implication et du travail (il faut mouiller la chemise/blouse).

19.Posté par Alain Busser le 26/01/2017 13:33

@post 5: En plus, c'est même pas certain...

20.Posté par Bodz le 15/06/2017 15:42

Ce n'est pas parce que l'incinérateur existe déjà que tout est perdu. Il faut persévérer dans la voie du zéro déchet non valorisé, non biodégrable et non compostable, même si la perfection n'existe pas. Au moins l'incinérateur aura a brûler, au moins il polluera. Cet incinérateur répond sûrement à un problème urgent de traitement des déchets non valorisables sur l'île, au lieu d'enfouir ou autres... Mais rien n'empêche de continuer à vouloir construire le monde de demain pour nos enfants...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter