MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Entre-Deux saccage


- Publié le Lundi 22 Février 2010 à 10:03 | Lu 1963 fois

Mercredi, profitant de mon RTT, je suis monté au Dimitile à l'Entre-Deux pour avoir un peu de paix et d'air frais qu'on ne retrouve plus en ville;

Je suis monté à pied, cool, zen, tranquille, mais une fois sur le plateau j'étais vite déçu une grande frayeur s'était emparé de moi car j'ai très vite cru à un tremblement de terre et que l'armée américaine était venue pour nous porter secours.
Il y avait des hommes parfois en treillis avec des chiens un peu partout, la panoplie parfaites des sauveurs de l'humanité, des campements anarchiques et des foyers pour cuisiner et pas de petits mais de très grands genre caravansérail pour pouvoir tenir une semaine ou deux le temps de la chasse.

Mais que font nos élus de l'Entre-Deux, ceux pour qui on a voté pour préserver notre patrimoine aujourd'hui le Dimitile ressemble à un morceaux de gruyère des grands et petits trous partout tout cela dans le non respect de la nature, je pense aux bois endémique naturellement.
Quand on sait que le Dimitile est un haut lieu du marronnage un lieu touristique hautement fréquenté par des destructeurs de la nature, je pense aux 4x4 qui laisse derrière de nouveaux tracés en recherche de sensations fortes,et aussi aux résidents que je considère comme des loups dans la bergerie (pas tous fort heureusement).
Oui la chasse est ouverte, mais interdits sur les Espaces Naturels Sensibles et le Dimitile en fait partie d'après les renseignements du guide au Camp Marron.
Alors messieurs les élus qu'attendez vous pour passer à l'action et sanctionnez ces gens sans scrupules  enfin si vous avez le temps ?

Un amoureux de la nature
tangui




1.Posté par boyer le 22/02/2010 12:35

Je monte regulierement sur les sentiers du dimitile car en plus de panorama somptueux, c'est un endroit ou on peut encore observer des papangues ; Les papangues sont tres farouche et il faut du bol ou de l'affut pour les surprendre de près.

Sauf quand regulierement regulierement il y a des glands qui tirent au bal trap. Le samedi en general, on entend deux cartouches espacées de qq secondes toute les 20 secondes avec une accalmie entre midi et 14Heures.

Pour ce qui est de la preservation du patrimoine , Tangui il est probablement trop tard. L'année derniere la region (85%+ commune15%) a depensé plus de 700.000 euros pour betonner des portions de la piste de 4*4

As t-on avis? est ce pour faire plaisir aux 3 propietaires (qui ne cultivent plus rien)?
je te donne un indice: regarde le tracé du coeur du parc qui contourne spécialement la zone?

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/02/2010 22:59

triste constat..

3.Posté par zanzibar le 23/02/2010 23:19

Il faut porter plainte ; car la zone de chasse est très loin du camp marron
Je crois que l'ONF pourrai y remédier en rappelant au chasseur les zones concernées et en faisant monter une brigade verte ... Les propriétaires devraient aussi y prendre part car c'est sur leur terrain que vienne ces chasseurs
Respect nout terrain et nout patrimoine

4.Posté par boyer le 25/02/2010 18:44

1 hotel 4 étoiles au dimitile grace a la route de la region:

http://www.zinfos974.com/photo/grande-1462538-1945467.jpg?ibox

et

http://img265.imageshack.us/img265/9409/dimitile.jpg

5.Posté par DIMITILE HOTEL le 21/03/2010 09:26

l'idée de faire un 4* au DIMITILE et un rêve !!!! techniquement c'est impossible et finacièrement aussi.
Autre raison.: Bercy a déja refusé 2 projets hotelier sur l'Entre-Deux en défiscalisation car pas rentable et trop risqué , de même que l'hotel des thermes a Cilaos qui lui est plus facile d'accès.

Mais que pensez vous faire d'un hotel a 1800 m d'altitude en 4 étoiles avec éventuellement un vue sur Cilaos de 7 h à 10h. Le reste du temps c'est comme à la plaine des cafres, il pleut et fait nuages / brouillard sauf 30 jours par an ou il fait soleil jusqu'a 15h !!

ce rêve n'est pas réalisable. De toute façon il est initié par la commune qui n'en n'a pas les moyens financiers et encore moins humain.

d'ailleurs le village a un hotel 3* qui ne fait pas le plein tous les jours alors pourquoi en vouloir en second ? Il y a des choses que j'ai du mal a comprendre. Remplissons l'existant , hotel DIMITILE + chambres d'hotes + gites + ilets créole + auberge de jeunesse et ensuite pensons a construire d'autres hébergements.
Encore une fois nos politiques rêvent a dépenser nos sous publiques pour un fantasmes !! Que Valy et consor balayent devant leur porte et qu'ils gèrent touristiquement mieux leur commune car franchement je me demande ce que Valy fait pour le tourisme.
D'ailleurs quand on voit qu'il est pour TAK , on aura répondu à la question

6.Posté par Patrick Floc'h le 21/03/2010 11:19

5.Posté par DIMITILE HOTEL le 21/03/2010 09:26

Parce que les thénardiers de l'entre deux estiment être au top avec leur truc genre favelas avec une déco digne d'une maison de retraite , voilà des thénardiers qui ont sorti un projet avec les aides et un mécénat sponsor footballistique et ça en papillonnant pour la programmation du projet sans caractère et surtout sans âme, pur produit défiscalisation d'ailleurs le chien était maigre pour finir le chantier , l'arrogance du responsable s'imagine qu'un investisseur à besoin de défiscalisation franchement croyez vous que les Mauriciens de Sakoa Management, qui viennent de reprendre hôtel sont intéressé par une défiscalisation française qu'est ce qui en ont à faire ils pourraient investir ailleurs ...
quand au Dimitile hôtel suffit de voir les critiques et remontées d'infos http://www.tripadvisor.fr/ c'est dingue comment les gens peuvent être rien que des méchants , moi j'aime les méchants avec leur critiques ils ont la franchise de le dire

oui pour un hôtel digne de ce nom 4 étoiles à l'entre deux n'en déplaise nos thénardiers en place des gens qui font travailler des architectes gratuitement comme si tout était du ...

7.Posté par UMIH et compagnie le 22/03/2010 16:09

Je tombe sur cet article et ses commentaires. Je m'incruste dans les commentaires si vous le permettez.
Qu'il y ai un 4* un 3* ou 2* a l'entre-Deux ou autre part , je serais clair , je m'en tape. D'ailleurs vu mon petit salaire , je ne suis pas du style a ller dans les hotels. Par contre mon boulot me permet d'être proche des hotels de la place
Maintenant quand je vois ecrit que les Mauriciens de Sakoa management veulent faire des hotels à La Réunion je ne peux que être étonné.
Pourquoi ? Le groupe niaides va quitter la Réunion dans les 2 années. Le Créole toujours fermé et le récif a vendre officielment. Quand au Grand Lagon le bruit court qu'un acheteur veut les 3 hotels (creoles - recifs - grand lagon) mais l'offre n'est pas a la hauteur de ce qu'attends Niaides.
Conclusion. Les Mauriciens viennent de perdre beaucoup de sous en voulant entrer en bourse pour acheter le fleuron des hotels et aujourd'hui ils s'en mordent les doigts.
alors a qui le prochain Mauricien qui veut planter sa tente à La Réunionas oublier qu'il y a de gros zozo syndicats qui vous empêche de faire votre boulot professionnellement , ensuite il y les salaires qui sont 4 x plus cher et le bougue travaille 2x moins que la mauricien et pour finir il y a les taxes et les charges sociales .
demandez ce qu'en pense la direction du grand lagon.

un syndiké travailleur qui ne veut pas trop mourrir sur son lieu de travail..... cool cool

8.Posté par run974 le 11/05/2010 13:44

le groupe Naides perds chaque mois 400 000 € avec ces 2 hotels d'ouvert et l'autre de fermé depuis des années.
ils sont à vendre en toute urgence !!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes