MENU ZINFOS
Société

Entre 80 et 85 baleines recensées cette année à la Réunion


Par Ingrid Benoit - Publié le Vendredi 15 Octobre 2010 à 14:28

Copyright : Globice
Copyright : Globice
La saison des baleines s’achève à la fin du mois. L’association Globice a identifié entre 80 et 85 baleines cette année. Un chiffre légèrement à la hausse par rapport à l’année dernière mais qui doit tout de même être relativisé car toutes les données n’ont pas encore été dépouillées par l’Observatoire.

De plus, comme le constate Laurent Mouysset, salarié de l’association, "il est impossible de recenser toutes les baleines qui passent par la Réunion". Celles qui sont comptées ne forment qu’une partie de celles qui migrent vers la Réunion.

Pour définir leur nombre, les scientifiques établissent "un ratio entre le temps passé en mer et le nombre d’identification". Ce qui leur permet de savoir si le nombre est stable par rapport aux années précédentes.

"Bizarrement, il y a eu moins de baleines dans le Sud"

Pour cette saison, on a pu observé des cétacés dans l’ensemble de la région Ouest : Saint-Leu, Saint-Gilles, route en corniche... Et, "bizzarement, s’étonne Laurent Mouysset, il y a eu moins de baleines dans le Sud comparé à l’année dernière. Elles se sont concentrées dans l’Ouest".

A cette période de l'année, leur nombre commence à diminuer. Elles vont bientôt rejoindre l’Antarctique pour se nourrir. Les baleines à bosses passent l’été en Antarctique et quand vient l’hiver, elles migrent vers les îles tropicales (Madagascar, Réunion, etc) pour se reproduire et mettre bas, la température de l’eau étant plus chaude pour permettre l’accouchement des baleineaux.

La charte d’approche des baleines

Une charte d'approche des baleines a été mise en place l’année dernière pour établir des consignes de sécurité par rapport aux bateaux qui croisent les cétacés. Elle est disponible en téléchargement sur le site de Globice. Voici un rappel des principales règles de sécurité :
- Ne pas s’approcher à moins de 100 m d’une baleine
- Ne jamais les harceler, et les laisser tranquille dès qu’on constate un changement de comportement
- Ne pas leur couper la route
- Et surtout, ne jamais les séparer de leurs baleineaux

Car comme le rappelle Laurent Mouysset, "c’est un moment délicat pour elles, elles sont fragiles car elles viennent mettre bas".
Les baleines ne sont pas dangereuses mais pour impressionner ceux qu’elles considèrent comme des prédateurs, elles peuvent effectuer des sauts et renverser les bateaux des imprudents. Alors gare à vous !




1.Posté par Cambronne le 15/10/2010 15:41

'fichtre voilà à quoi donc servent les subventions au comptage des baleines , quand je vous dis que ce pays est foutu , pour entendre dire, " il y a eu moins de baleines dans le Sud" pourtant ne remontent elles pas du sud ?

2.Posté par merci globice ! le 15/10/2010 17:41

Les baleines ne sont pas des poissons , ce sont de gros animaux qui vivent dans la mer , ils se déplacent du sud au nord ( ou dans le sens inverse ) en fonction de critères auxquels nous ne comprenons rien...
Elle seraient un certain nombre qu'il n'est pas possible de donner car il change tous les jours en raison des mouvements et déplacements que ces animaux effectuent sans nous demander la permission !
La saison approche à sa fin , nous allons pouvoir réparer le zodiac avec quelques rustines , et nous préparer à une longue période d'attente , jusqu'à l'année prochaine...
Merci globice !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes