Education

Enseignants stagiaires mutés en métropole: grève de la FSU mardi

Samedi 3 Avril 2010 - 14:15

La FSU continue son action et organise une journée d'action mardi pour soutenir les enseignants stagiaires qui ont été mutés d'office dans la région parisienne.


"A partir de maintenant, on va changer d'attitude". Voilà qui résume l'état d'esprit des membres de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU) et des enseignants stagiaires. Ces jeunes gens qui ont passé le concours de l'Education Nationale se retrouvent désormais affectés à Versailles, Créteil ou à Paris. Ils sont 47 néo-titulaires à avoir protesté contre cette mutation.

D'autant plus que des postes vacants existent à la Réunion. Jusqu'ici, seul cinq de ces nouveaux professeurs ont été sauvés. Mardi, la délégation a été reçue à la Région où elle a démontré, documents à l'appui, qu'il était tout à fait possible de faire rester ces jeunes à la Réunion.

"C'est une déstructuration familiale, ni plus ni moins"

La semaine dernière les stagiaires avaient été délogés en douceur du rectorat. Le FSU appelle maintenant tous les acteurs du milieu professoral à grever mardi, un mouvement reconductible s'ils n'obtiennent pas gain de cause. "Il y a des postes, notre demande est légitime", répète une des enseignantes mutées de force. Beaucoup de ces stagiaires ne peuvent tout simplement pas partir: ils ont des conjoints, des enfants, et certaines néo-titulaires sont enceintes. "C'est une déstructuration familiale", déclare l'une d'entre elles.

Une situation d'autant plus injuste qu'il existe des postes vacants, réservés aux stagiaires de l'année prochaine. "J'ai l'impression de chauffer la place pour ceux qui arrivent, alors que nous, on a déjà notre concours!" s'indigne Delphine, qui a famille et enfants à la Réunion. "Si j'avais su, je n'aurai pas passé le concours".
Virginie BARET
Lu 4921 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

65.Posté par Grimoutz le 07/05/2010 10:00

Débat qui peut vite virer au racisme, donc débat dangereux. Moi mon avis balance...
Mes arguments en leur défaveur (ceux qui protestent contre leur mutation)
- Il s'agit d'un concours NATIONAL et prétendre qu'ils n'auraient pas "passé le concours" s'ils savaient, c'est soit de la bêtise soit de la mauvaise foi.
- On ne s'en sortirait pas si chacun voulait rester dans SA région.
- Mettre en place une sorte de "préférence régionale" serait inévitablement officialiser la discrimination.

Mes arguments en leur faveur :
- Ils ont des familles pour la plupart, et ils ne sont pas supposés mettre leur vie privée en suspend en attendant d'avoir leur concours, sachant qu'il est difficile de l'avoir du 1er coup.
- Ceux qui viennent à la Réunion le font pour la plupart par choix, alors que ceux qu'on force à en partir ne l'ont pas.
- Comparer le cas de la Réunion à n'importe quelle autre région française est ridicule pour une simple question d'éloignement déjà. On ne peut pas comparer un breton muté à Paris à un Réunionnais muté à Paris !

64.Posté par Cambronne le 17/04/2010 09:06

62.Posté par Lauret le 16/04/2010 22:39

C'est marrant je disais a tous la même réflexion , à peu de choses près ... la même remarque dans
59.Posté par Cambronne le 05/04/2010 10:15

63.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/04/2010 00:11

bien dit laurent post 62... !

62.Posté par Lauret le 16/04/2010 22:39

Bonjour, j'apprends actuellement que des stagiaires sont en train de se mobiliser à la Réunion pour réclamer un poste dans l'Académie à la fin de leur stage et ce en dépit de leur résultat d'affectation en métropole. Je comprends plus ou moins leur revendication mais je tiens à vous informer que je suis professeur de comptabilité, je suis 100% réunionnais et je travaille en métropole. Nous sommes 22 en comptabilité qui travaillent en métropole et qui attendons notre retour sur l'île. Par conséquent si postes il y a à la rentrée je considère qu'il doivent en priorité nous être attribués et nous au stagiaire à la Réunion. Par conséquent si nous apprenons que des stagiaires nous grillent la politesse alors on fera une action.

61.Posté par LA REUNIONNAISE le 10/04/2010 14:32

pour cambronne, ce n'était pas la peine de chercher des grandes phrases et d'énumérer des inepties juste pour dire en gros aux profs stagiaires de démissionner.
Je pense que la jalousie est un grand défaut et si une cause vaut le coup de le défendre , alors qu'ils foncent ces profs stagiaires , tant pis pour vous si vous avez été déçus, votre "longue démonstration" nous le démontre.
Battez vous les jeunes REUNIONNAIS! ON EST AVEC VOUS

60.Posté par garance le 09/04/2010 21:44

La mobilité choisie oui mais pas celle forcée.
Ces professeurs ont tout a fait raison de ne pas vouloir aller dans le froid. Je trouve que c'est une honte que dans un département aussi jeune que la réunion, on ose envoyer des professeurs hors département alors qu'ils devraient rester pour former nos enfants.


59.Posté par Cambronne le 05/04/2010 10:15

6.Posté par marc le 03/04/2010 17:08 (depuis mobile)
Qu'ils assument leur concours national !! Où qu'ils laissent leur poste

Merci Marc je reste persuadé que des titulaires sur l'hexagone seront heureux de prendre les postes proposé par quelques éternels rechigneurs de la chose académique il serait plus simple de supprimer la formation locale comme ça il n'y aurait plus des petits privilèges coloniaux ...Car selon ce syndicat FSU l'on pourrait croire que la signification qu’il n’y a plus aucune commune mesure entre l’offre et la demande. ?
Il serait grand temps que les gens se réveillent en particulier dans cette corporation que représente l'éducation nationale .
Pour comprendre le mode de fonctionnement de l’éducation nationale dont la mission première et nécessaire n’est pas de former des gens à tel ou tel métier mais des citoyens.
Les métiers sont de plus en plus évolutifs et il est matériellement et techniquement impossible de "produire" des gens opérationnels pour un type d’emploi distinct.
ce qu’il faut c’est "constituer" des gens lucides, actifs et prêts à s’adapter, à n’importe quelle situation.
Ce qui suppose déjà les prédispositions d’une culture générale étendue pour opérer les choix et les conversions nécessaires à tout changement de situation tout au long de la vie.
Nonobstant, à trop se centraliser sur les amusements festifs des syndicats, à trop entasser les faits, on oublie les grands animations et on ne voit pas les synthèses à faire.
On dominerait à s’exprimer que certains décrochent les nez des guidons.
Sortir des effets "lentilles de contact " est le sens de cette détermination.
Il y a une obligation en conséquence de repérer des aboutissements immédiats à nos problèmes locaux sans leurrer des jeunes . Tôt ou tard, le problème du travail se installera de manière différente et insoluble si nous ne nous y accommodons pas par la mise en place de dispositifs sociaux clairvoyants, c’est-à-dire qui permettent une transition intelligente entre deux grandes étapes de développement.
L’éducation nationale pilote une chimère à transformer le mécanisme exponentiel à soutenir le déclin de l'école française pour ne produire que des RMIstes bacheliers à 80% sans le moindre exutoire professionnel !
j’ estime que cette conception de formation n’est assurément pas influente avec le jargon pompeux et impudent, peu d’approche sur le terrain de l’entreprise et beaucoup de pédagogues délivrant un savoir déconnecté du monde et de la réalité .

Pour ceux qui ne savent plus comment faire ! ils peuvent toujours démissionner S"ils ne sont pas satisfait de leu affectation ? avec une reconversion dans le privé ? Oui mais dans quoi ? que savent ils faire de mieux c'est gens qui voulaient être planqué avec une sur rémunération coloniale ???
Pareillement est-ce qu'ils dégraferont le bouton de collier qui les divise du au monde extérieur, se bien déjà qu’ils arrêtèrent de se fréquenter entre eux et j’ajouterais même de se reproduire entre eux. Ils sont dans leur monde totalement déconnecté du monde réel et des réalités !!
Il est vrai que beaucoup ne sont que des adjudicataires, ils profitent qu'ils ont droit à des formations mais reconnaissent que çà leur permet de ne pas assurer une classe.... Le système français est pitoyable spécialement en matière de langue étrangère.
Faudra que ces gens m'expliquent pour quelles raisons après de nombreuses années, les jeunes ne sont pas capable de parler correctement la langue, que l'on ait du mal pour se faire comprendre... De plus, il y a présentement toute une génération des 30/65 ans d'illettrés et c'est du à la méthode globale si géniale...
De plus, faire grève maintenant, c'est voulu comme les enseignants sont exclusivement des communards et des .. socialos.... .. La majorité des français ne sont que des girouettes.
La droite est au pouvoir, on vote à gauche et inversement.
Mais ce qui semble odieux , c'est que ces vertueux humanistes ..Gauchistes extrémistes de la FSU se prétendent en plus écolo, hors nous détenons une digne représentation dans les Dom Tom d’un ramassis de comique pour discerner ces individus qui combattent le libéralisme et capitalisme sous toutes ses formes mais sont très souvent plus capitalistes que ceux qu'ils condamnent, surtout lorsqu’ils profitent d'une sur rémunération et défiscalisations immobilières et autres avantages de nantis ... Pauvre France....CPEF

58.Posté par franck le 05/04/2010 10:06

à post 7 : pourquoi vouloir "favoriser" ? c'est quoi ce langage sectaire ?

57.Posté par franck le 05/04/2010 10:06

ils ont passé un concours national non ?
donc ils peuvent être affectés n'importe où
où est le problème ?
ils pourront toujours revenir ici

sinon, chacun va vouloir rester dans SA région... quelle cacophonie

56.Posté par SMOOKY le 05/04/2010 09:55

C'est curieux sur ZINFOS ,il y a des mecs qui ont tellement peur d'être pris pour des ZOREILS qu'ils se sentent obligés d'écrire leurs posts dans un charabia pseudo créolisé genre SMS que même les vieux créoles ne comprennent PAS RIEN

55.Posté par flowerpower le 05/04/2010 09:30

post 54: faut-il être de ces nouveaux profs qui partent pour parler sur ce sujet! car voyez vous, je ne suis absolument pas dans ce cas, je ne suis même pas prof mais je comprends la souffrance de ces personnes qui doivent accepter de s'expatrier ou d'expatrier une partie de leurs familles si tous les membres ne peuvent pas les suivre, qu'elles soient réunionnaises ou de France métropolitaine ou autre. Leur situation est quand même différente des profs qui par exemple vivent dans le sud de la France et qui vont devoir travailler à Paris par exemple. il leur sera toujours plus facile de voir leurs proches et garder leur vie de famille mais les réunionnais qui partent, ou leur proches restés ici, ils ne pourront pas se permettre de prendre l'avion à toutes les vacances scolaires, au prix que coûte un billet d'avion à la Réunion! c'est beaucoup trop coûteux surtout en période de vacances scolaires! Le prix d'un billet d'avion n'a quand même rien à voir avec le prix d'un billet de train! Ils doivent donc se résigner à voir leur famille tous les 6 mois et encore! ces situations doivent être résolues. et je regrette que beaucoup de gens soient indifférents à cela et qui aveuglés par leur jalousie ne prennent pas en compte cet aspect là.

54.Posté par labri le 05/04/2010 07:35

post 52
Je comprends votre amertume et le sentiment d'incompréhension que vous ressentez.Vous avez sans doute nourri l'espoir que votre situation vous permettrait d'obtenir une dérogation à la règle et puis tout s'effondre!Vous n'êtes cependant pas un cas particulier et le plus dur reste à venir :accepter le poste ou démissionner!Les règles d'affectation sont connues,vous ne pouviez les ignorer!

53.Posté par willy le 04/04/2010 23:14

c'est sure que d'un point de vue individuelle ce sont des situations difficiles, mais on est tout simplement dans un système de mutation national avec barême national!!!
Combien de jeunes prof locaux vont avoir leur poste ici, par rapport à ceux qui doivent partir. La MAJORITE!
Combien de prof reunionnais quittent momentanement (2 à 4 ans) l'académie pour aller dans les TOM (Mayotte, Polynésie...) ou l'étranger (expatrié) et qui toucheront 2 à 3 fois le salaire reunion. Et si on leur disait "titularisez à la Reunion, donc vous restez à vie à la Reunion".
Combien pourront quitter la Reunion sans problèmes et rester prof et obtenir un nouveau poste dans l'éducation national, si leur famille voulaient tenter une nouvelle vie en métrople (conjoint qui travaille dans le privé qui part en métropole pour raison professionnelle...). Un "privé" n'a pas cette chance...
Ne saviez vous pas que passer un coucours dans une matière avec peu de poste, vous exposait à ce risque? persomnne ne le dit çà !
Les profs "zoreils" (ou reunionnais qui rentrent après leurs études) qui viendront à la rentrée prochaine ne viennent pas forcement travailler dans vos matières!!!
Ou on est fonctionnaire nationnal, ou on reste local, et on accepte toutes les conséquences.

52.Posté par flowerpower le 04/04/2010 22:56

"Parce que si le fait d'avoir une famille rendait automatique le fait de rester sur place ca reviendrait à faire du favoritisme." de étudiant IUFM. donc si je comprends bien, tampis pour ceux qui ont une famille! fallait pas choisir d'être fonctionnaire. c'est donc bien ce que je dis, on s'en fout que des familles, qu'elles soient réunionnaises ou autre, c'est valable dans les cas soient destructurées, (mari ici, femme et enfant là bas ou l'inverse). ils ont choisi de servir l'Etat, ils doivent donc se satisfaire de leur sort et ne rien faire pour faire bouger les choses? c'est normal de leur demander de choisir entre leur famille et leur emploi? et ils feront quoi les conjoints qui travaillent ici,? ils doivent accepter de tout abandonner , quitter leur emploi, fermer leur entreprise (pour ceux à qui c'est le cas) et partir sans savoir s'ils retrouveront du travail là bas? tout cela n'est pas normal!

51.Posté par ZAG le 04/04/2010 19:04

bumidom et c'est dégât: l'étiquette change le contenu est le même. A quand un recteur réunionnais qui comprennent les problèmes locaux . nous ne somme pas les larbins de la république . trop de déracinement

50.Posté par étudiant IUFM le 04/04/2010 18:59

Pour jiss il y a 117 postes a priori réservé pour ceux qui réussissent le concours cette année pour qu'ils puissent faire leur stage dans l'académie où ils ont passé le concours. Cela se fait dans toutes les académies.
Après pour les autres chiffres cela restent flou. Ily a bien des poste non fourni par le ministère mais pas autant que les syndicats veulent bien le faire croire. Et je doute qu'il y en ait 41.
A bon entendeur.

49.Posté par étudiant IUFM le 04/04/2010 18:55

A flower power on ne se le dit pas avec satisfaction. Il y a un barême de mutation pour TOUT le monde. Quand un prof réussit un concours interne d'encadrement et qu'il doit avoir son oiste en métropole, il a aussi une famille. Il a également une famille.
Cependant si il n'a pas le choix soit il part soit il refuse le poste et il reste dans son corps d'origine.
Ensuite pour ceux qui partent ils font le jeu des mutations et quand ils ont assez de points ils rentrent.
Parce que si le fait d'avoir une famille rendait automatique le fait de rester sur place ca reviendrait à faire du favoritisme. Là tout le monde sait qu'être marié et avoir un mari qui a un cdi sur place rapporte x points dans le cadre du rapprochement de conjoints.
Tout le monde part dans le même système de mutation il n'y a pas deux poids deux mesures.
Alors c'est bien beau de pleurer mais il fallait effectivement réfléchir. Et si on veut parler de solidarité alors parlons des vacataires si les profs en question veulent être solidaires ils peuvent accepter de partir et de revenir par la suite vu que leur poste est assuré. Ah mais la solidarité ca s'applique qu'à eux pas aux autre désolé.
Les créoles ne sont pas moins solidaires par ne suivent plus un combat juste parce que ça concerne des créoles. Ils savent reconnaître l'injustice et là il n'y en a pas.
Et puis franchement ils aiment pas le système de mutation qui fait partie de l'emploi qu'ils quittent l'emploi.

48.Posté par flowerpower le 04/04/2010 17:06

apparemment y a certains à qui ça ne fait ni chaud ni froid que des familles soient destructurées. "tampis pour eux, fallait pas passer le concours" se disent-ils avec satisfaction. à ces personnes là je leur demande s'il leur arrive un peu de réflèchir. apparemment c'est trop leur demander. Le plus triste c'est que ce sont ces mêmes personnes, jaloux de leurs compatriotes qui ont réussi, qui seront les premiers à crier "zoreils dehors" quand ils verront arriver des professeurs venus de France métropolitaine parce que les réunionnais, lauréats des concours de l'enseignement et formés ici, auront été expédié ailleurs. le manque de solidarité entre les réunionnais est effarant!

47.Posté par jiss le 04/04/2010 15:00

COMBIEN DE POSTES VACANTS EXACTEMENT ?????? Quelqu'un est au courant ou tout le monde parle dans le vent?????

46.Posté par étudiant IUFM le 04/04/2010 14:24

choupinette l'idée n'est pas mauvaise en soi. Mais l'argument est plutôt fumeux. L'amélioration du français c'est le genre de chose qui me fait bien rire. Parce que si pour juger la qualité du français il fallait prendre pour exemple les commentaires laissé içi. Et puis merde là bas en métropole ils le parlent tous mieux que nous?
Non, loin de là. et croyez moi un petit comparatif entre les étudiants réunionnais et certaines fac laisseraient rêveur.
Ah oui c'est vrai on parle créole, il doit bien sourire en entendant ce genre de connerie celui qui parle le picard.
Enfin bon la goyave de france sera toujours plus belle.
Et puis je defend le droit de pouvoir nous laisser aller sur ce genre de commentaire.
Et une petite réponse à Gilles.
Pourquoi est-ce différent? Tout simplement parce qu'il y a une donne culturelle à prendre en compte quand on parle d'éducation. Alors quand il y a des postes ouvert il faut qu'ils soient mis en jeu et que le jeu des mutations soit fait à arme égale pour tous les réunionnais qu'ils soient içi ou en métropole.
Mais quand il n'y en a plus ou que le système des mutations nous y obligent il faut accepter les règles, à moins bien entendu que plus que le métier se soit le salaire qui attire et là c'est une autre histoire. Moi j'ai choisit ce métier par goût , si je peux l'exercer à la Réunion je le ferai avec plaisir mais si je dois partir alors je m'en irai. Les voyages forment la jeunesse.
Commencer à comparer Police nationale et éducation nationale n'a pas vraiment de sens. Et tant qu'à faire les impôts non?

45.Posté par gilles le 04/04/2010 13:10

c'est un concours national alors il faut s'en douter que l'on puisse être muté n'importe ou en France , si vous passer un concours pour entrer à la sncf à la Réunion , on ne va pas vous affecter sur l'ile puisqu'il n'y a plus de train ... on fait un choix on l'assume ou on renonce ! Et à ce que je sache l'enseignement est une vocation , si on a foi en ce qu'on fait on est pret à partir , quitte à revenir dans quelques années !
Le meilleur exemple pour les fonctionnaire reunionnais sont les policier , on passe un concours sur l'ile et on est d'office envoyer en métropole pour 1 an et en fin d'année de formation quant viennent les affectations la Réunion ne figure même pas sur le tableau, pourtant il y a aussi des poste vacant mais pour les anciens qui on déjà passer 15 ans en métropole en attendant de revenir sur leur ile ; Pourquoi serais-se différent pour les profs !

44.Posté par Choupette le 04/04/2010 12:53

@ 14.Posté par absurde

Erreur. Post 6 a bien écrit.
Exemple : qu'ils laissent leur tête. Ce qui signifie que chacun n'a qu'une tête.
Comme dans le post 6, ils n'ont tous qu'un seul poste, chacun, à occuper.

43.Posté par Choupette le 04/04/2010 12:47

Il faudrait mettre en place un roulement : 2 à 3 ans de formation complémentaire en Métropole pour les lauréats afin de perfectionner leur français. Au bout de ces 2-3 années, retour dans l'île avec un poste à la clef.
Pendant le temps de formation, un instit' ou prof' métro pourrait se familiariser avec la les élèves insulaires.

42.Posté par étudiant IUFM le 04/04/2010 12:47

Les postes vacant correspondent aussi à des prof en congés parentale ou bien à des postes réservés pour les futur titulaire du concours pour qu'ils puissent faire leur stage dans leur île comme ceux qui sont en train de se plaindre l'ont fait.
Et puis il y a les réunionnais qui ont fait leur études en métrople qui ont eu le concours avant et qui aimeraient rentrés. Et il ne faut pas oublié ceux qui dans les années précédentes ont été mutés en métropole etaimeraient revenir au pays.
Alors les règles du jeu sont connues de tous, je ne vois pas pourquoi ceux qui ont acceptés les règles devraient être sanctionné à cause de ceux qui ne les acceptent pas.
Les profs qui passent les concours de chefs d'établissements souvent ont une famille et ca ne les empêchent pas de partir prendre leur postes. Et quand ils ne veulent pas partir ils refuse tout simplement le poste.
Alors faitent de même.
C'est trop facile de crier à l'injustice quand on a déjà bien profité et que l'on ne veut plus laisser les autres profités des mêmes chances.

41.Posté par Nico le 04/04/2010 11:49

post 36: tu parles quoi là???

post 35: ce sont des stagiaires... il n'ont pas leur mot à dire face à un enseignant qui travaille depuis 20 ans!
Je connais pleins de stagiaires qui ont travaillé partout et qui ne sont pas mort pour autant!
Maintenant ils sont enseignants...

Il avait une vocation hélas disparu à voir tout ce ramdam.
Triste monde!
Quand est-ce que ces fouteurs de souk de la FSU seront éjectés?
Quand est-ce qu'il comprendront (les stagiaire), qu'ils sont manipulés et qu'ils sont en train de bousiller leur carrière à peine commencée?




40.Posté par année zéro le 04/04/2010 11:13

35... Vous savez la Réunion fait partie de la France, donc être muté à la Réunion c'est aussi être muté en France.


VOILA !!! donc les métros (qui comme vous le savez sont aussi français que nous ) mutés ici ne sont pas mutés à la Réunion...mais en France !

39.Posté par Cambronne le 04/04/2010 11:07

17.Posté par martin le 03/04/2010 19:05
Alors supprimons les % de vie chère ? comme ça bande zoreil viendra plus à la réunion ....ce fera 80 000 postes de libre puisqu'il y a 80 000 fonctionnaires et qu'ils sont tous zoreil c'est bien connu ? et comme y aura plus de continuité territoriale demandons l'indépendance ? pourquoi attendre des ordres de Paris ?

Je dirais même mieux avec le pécule de la sur-rémunération l'on aurait à loisir d'assurer enfin une véritable continuité territoriale, puisque le constate bien que les voyages forme la jeunesse mais enrichissent aussi une bande de nantis , la France de fissure de toute part elle n'a plus les moyens d'entretenir toute une oligarchie de profiteurs , si c'est gens de formation humaniste disposaient réellement de toutes les compétences requises la Réunion n'aurait pas 100 000 illettrés un record que même certains pays sous développés n'ont pas ..il serait vraiment temps de payer ces gens au mérite ..
Quand à cette Delphine elle s'affiche partout, pour défendre une cause des jeunes stagiaires d'origine réunionnaisse, l'on douterais presque de sa sincérité avec son discours suranné type modèle 68tard attardé ronronnant sur des basses fondé sur des mythes, sur une Histoire réinventée par des bolchéviks nouvelle stars tendance bobos arrivistes opportunistes , profiteurs , trafiqueurs des faits pour faire apparaître en pleine lumière que la sur rémunération est bien la seule motivation , que de l'idéologie installée pour vouloir enseigner ici plutôt que dans le 9-3...si encore ils étaient d'une compétence reconnu , mous en serions informé .C'est à des petits signes comme cela qu'on sent une décadence .... Malheureusement la vérité est parfois dure à entendre...c'est comme dire que les enfants ne savent plus lire, ni compter, ni penser par eux même..
crétinisation sous les , voici encore quelques un qui vont encore nous donner à réfléchir sur les expériences de la vie scolaire française tant comme parents que comme enseignants, spectateurs affligés du décervelage moderne, ceux qui choisissent une profession par vocation mais pour la facilité .
Ils peuvent toujours manifester il faut qu'ils comprennent , que le temps béni des colonies c'est terminé il faudra vous faire une raison , pour le plan de carrière sous les cocotiers ..
Tout ça ne respire effectivement pas la joie de vivre… et ne fait pas vraiment envie de venir sous les tropiques si un gouvernement décide de mettre une fin , aux petits privilèges et autres arrangements gracieux de prime et avantages fiscaux . Vivre comme des (faux) riches au milieu de (vrais) pauvres, ça n’a pas l’air très épanouissant au quotidien lorsque plus de 50% de la population est sous le seuil de pauvreté ...Un conseil à Delphine dans le privé l'on peu aussi bien gagner sa vie si elle n'est pas satisfaite des décisions de son employeur…
Pour exemple regardez donc un peu lorsque 600 des 1.120 salariés licenciés en 2009 par Continental pour motif économique se sont vu proposer un poste en Tunisie à 137 euros par mois. Si l'entreprise se défend de ne procéder qui n'est qu' une obligation légale, dans un texte de loi français...Je sais facile d'accuser les patrons qui eux pour le défense n'appliquent bêtement une loi intelligemment votée par nos remarquables parlementaires, vous savez ceux qui étudient scrupuleusement les textes avant des les voter personnellement en séance à l'Assemblée et au Sénat.
A mon humble avis de libérale , des lois débiles de ce genre, il y en a un paquet encore en vigueur déjà votées et pas appliquées ou pas encore appliquées (parce inapplicables ?) et hélas, il en reste un paquet à venir...

Mais aussi c'est rassurant pour l'avenir , vu que la Tunisie ...
On y fabrique à présent les chaussures de nos soldats, et que toute les manufactures française sont fermer.
Alors tous ces jeunes gens ils sont formidables mais le sujet c'est pas le problème de la mutation dans une France en faillite , mais bien celui du salaire les fonctionnaires des DOM TOM,Il est certain que si on leur laisse le choix les fonctionnaires ensuite ils voudront une prime pour aller dans ces coins pourris que seuls les touristes qui y vont une semaine apprécient ,mais toute l'année merci et salut la compagnie je viens vous entretenir vos quotas de crétins .
Par contre on pourrait se servir de ces poste pour muter les fonctionnaires ne donnant pas satisfaction,tire au flanc, suspectés d'être ripoux débutants c'est dingue et consternant qu'il n'y a pas un suivi plus efficace on envoie bien les prof débutants dans les quartiers sensibles .
La on ferait de surprenantes économies et cela donnerait plus de sens aux ÉVALUATIONS par des mutations plus efficaces .Les fonctionnaires ont eut la vie trop belle depuis trop longtemps ,ce serait le changement en finir avec des acquis féodaux Jacobins .

38.Posté par jiss le 04/04/2010 11:05

Peut-on savoir combien de postes vacants sur l'île et où exactement?

Ces jeunes stagiaires accepteront-ils un poste à l'opposé de l'endroit où ils résident?

37.Posté par gueule d'amour le 04/04/2010 10:44

vendredi pas d' 'élèves...samedi repos, dimanche repos, lundi férié, mercredi repos...mardi grève !

Bien vue la date, les tire au cul seront comptés comme solidaires FSU !

36.Posté par maronaz le 04/04/2010 10:02

tro danzéré, i parle mutasyon réyoné an francé é sé ankor infwa in zorey i plér pou rét dann nout ti péyi ke li exploit si byin . té zinfo arét plané zot noré pi trouv innot ilistrasyon vidéo té... mé son bann alibi lé byin monté ... li lé ansinte é travay son mari na ryink isi paris pa son péyi ... kréol rouv lo zié.... aparaman kabri fini pi manz salad

35.Posté par garance le 04/04/2010 09:22

Ces jeunes stagiaires réunionnais ou pas ayant eu leur concours à la Réunion doivent pouvoir rester s'il y a des postes. Vous savez la Réunion fait partie de la France, donc être muté à la Réunion c'est aussi être muté en France.

34.Posté par labri le 04/04/2010 08:08

Vous n'êtes pas crédible lorsque vous prétendez découvrir la dure réalité des affectations à l'issue de votre formation .C'est la règle générale dans la fonction publique et vous ne pouvez l'ignorer,cette question étant récurrente.Je vous renvoie au post 5 qui vous rappelle(?) comment ça fonctionne.Pensez à ceux qui sont partis : si des postes sont disponibles ou sont créés,c'est à eux qu'ils reviennent en priorité.

33.Posté par otatane le 04/04/2010 07:43

héhéhé!!!
Moi j'ai passé le concours PE pour rester à la réunion, et je l'ai eu....wééé et je reste à la réunion l'année prochaine , nananère....
fFallait pas passer un concours national si vous vouliez rester ici....
parcequ'avec un capes ou autre concours national faut en accumuler des points pour avoir la réunion...
allé 3/4 ans à créteil, puis 5 ans a lille et vous pourrez revenir!!!!

et c'est ainsi que le clivage prof instit continue!!!

hahahahaha vous me faites rire, toutes façon qui ne demande rien n'a rien,.... allé bon courage!!!!! Pas encore fonstionnaires que ca fontionne déjà....

joyeuses paques bann zéf....

32.Posté par Polémique Victore le 04/04/2010 07:05

Fait il sombre à ce point là dans ton cerveau pour que tu viennes au soleil? zoreil numéro 30...?
Attention !!!! cet odeur semble plutôt s'échapper de ton esprit!
tu as mis ton "zoreil" avec un grand Z comme ZERO

31.Posté par geremia le 03/04/2010 22:53

La réunion c'est la France

30.Posté par Un Zoreil au soleil ! le 03/04/2010 22:51

Ce qui ressort de tous ces "post" : Ca sent la merde!
Enfin, pour là remuer un peu plus, un concours:
Au nombre de fautes d'ortographe," commentaires" Créoles ou Zoreils, qui gagne?
"Bande Réyonais", parés pour indépendance ? Nous, OUI .

29.Posté par Anti-morpions le 03/04/2010 22:33

Quand ces gros malins d'étudiants choisissent l'éducation nationale, c'est principalement pour la sécurité de l'emploi, la tune et les vacances..... et pas pour sauver les futurs chômeurs qu'ils vont formater....

C'est pas nouveau, tout le monde le sait.

Alors il faudrait tout de même qu'ils se rappellent que jusqu'à preuve du contraire, l'ensemble de tous leurs congénères français subissent le même sort....
Et je ne les plaint pas car je ne les aimes pas du tout.....

Allez, bon courage les futurs grévistes d'avant les vacances et d'après la rentrée....

28.Posté par William le 03/04/2010 21:45


concours national = obligations nationales !!!

un point c'est tout...

27.Posté par réyonné. le 03/04/2010 21:28

je pense qu'il faudrait mettre en place un fonctionnement pour permettre au Zoreil de retourne en France et qui favorise pour que le réunionnais y rentre la réunion.

par exemple : PAS de vie chère pour le ZOREIL et vie chère pour le créole ! ! !

26.Posté par Tchikoune le 03/04/2010 21:21

Je me suis trompée je voulais dire que Post 16 doit être un "zoreil" pour faire une réflexion comme ça. Post 4 c'est moi et je suis bien créole.

25.Posté par Tchikoune le 03/04/2010 21:19

Post 4 ou ou doi être in zoreil pou fé in réflexion kom ça

24.Posté par berverly une réunionnaise le 03/04/2010 20:33

post 18, post23,concernant les mutations : vous etes hors sujet concernant ce problème.Je ne pense pas qu'il y a du racisme contre la metropole à la Réunion, la Reunion, c'est tropical, alors que la metropole, il y a beaucoup de problèmes qui s'y rajoutent, non seulement le froid, c'est plus grand et il faut prendre l'habitude, traverser tous les jours, des quartiers qu'on n'a pas l'habitude, sur notre ile,et le logement meme pose problème.Et dans beaucoup de cas, le conjoint ou la conjointe ne s'adapte pas, il a envie "de foutre le camp" et de retourner sur son ile,je connais des reunionnais qui ont demissionné, la depression commencant à s'installer, et retourner vite sur l'ile.Ici, c'est dodo, boulot, metro.Vous, vous avez la plage, à la sortie du travail, nous, non.Vous pouvez respirer l'air de la mer, avec marmailles.Nous, il faut faire des kms, ce n'est pas la meme vie, on est chacun chez soi.

23.Posté par geremia le 03/04/2010 20:05

Y aurait-il un racisme contre la métropôle à la Réunion???

22.Posté par jessy le 03/04/2010 20:02

Comment peut on descendre aussi bas???

Pourquoi on ne dit rien pour les PE qui restent ici ? Ca c'est normale et pour les autres NON ?

Qd ils ont étés reçus au concours ils ont étés formé ici à l'iufm alors pourquoi les former ici
et les envoyer à créteil seine st denis où dans les académies que même les anciens n'y vont pas...C'est double peine pour eux...ET pour ceux qui trouvent que c'est une question d'égalité se retrouver à 1000 km de chez soi et à 10000 c'est pareil ? Pouvoir rentrer dans sa famille ts les weekends pour 80 euros maxi pour un tgv c'est pareil que de payer un billet à 800 euros minimum et 11 H de vol ? OTé arret prend créole pou couillon ..
MI soutien a zot dans la bande néna zoreil aussi et là mi lé fier la fsu (enfin sak na courage PAS band donner lecon snes et les autres syndicats i bouze pas trop pèr..
TIEMBO ENSEMB NOU SERA LA...

ET OKILE BAND POLITIK ? REZIONAL LA FINI....

21.Posté par Avec du recul le 03/04/2010 19:55

Je ne comprends pas quelque chose :
Quand il n'y a pas de financement pour envoyer les marmailles faire leurs études ou leurs stages en métropole, il y en a qui se plaignent.
Quand la loi oblige les jeunes à prendre leur fonction en métropole, il y en a qui se plaignent.
J'espère que ce ne sont pas les mêmes.

17. Martin : un zoreil aussi fermé que vous pourrait dire que les fonctionnaires créoles arrivent constamment en retard à leur travail, prennent des pauses toutes les heures, font le moins de travail possible et donc n'ont aucune conscience professionnelle... qu'en penserez-vous alors ?

20.Posté par PJB le 03/04/2010 19:47

Poste 14 : Vous portez bien votre nom absurde !!! Apprenez l'orthographe avant de prétendre corriger les autres. Votre commentaire est lamentable, comme la plupart des commentaires que je viens de lire d'ailleurs.

19.Posté par bibi le 03/04/2010 19:41

pas encore enseignant mais déjà à la recherche d'une excuse de plus pour faire la grève
ça promet !

18.Posté par gueule d'amour le 03/04/2010 19:21

Arrête envoye nout bandes zenfants en Métropole pou donne la place bande zoreils ici.
Ici la Réunion zoreils na la belle vie, zot y vien cherche le soleil, la plage et surtout les 35% de vie chère et là-bas en Métropole nout zenfants y triment et y souffrent dan la fré.



Les places au soleil, bien payées....pour les meilleurs, au concours et au classement....et ce peu importe ou ils sont nés !!!

Fini le bon temps ou il suffisait d'être né au bon endroit pour avoir droit à sa place surpayée au soleil, et dans un bon établissement...les mauvais dans le fré et dans la zone, les meilleurs à la bonne place...c'est comme ça que ça marche...au mérite...et tant mieux !!!

Fini le bon temps de la colonie et de l'administration papa Noël, maintenant faut se battre pour faire sa place au soleil, comme partout en France....nou lé pa plus,....pas moins !!!

Finalement c'est une chance que la réunion soit cotée niveau mutations, on est sur d'avoir les enseignants avec un max de points !!!

Certains voudraient de moins bons sous prétexte qu'ils sont du coin, alors qu'ils ont déjà un super cadeau de 1000 points ???

Pour mes gosses, dans la cadre d'une éducation qui est NATIONALE...je me réjouis de pouvoir avoir les meilleurs éléments nationaux, d'ou qu'ils viennent !!!


Entièrement d'accord avec jubilation, les syndicalistes doivent arrêter de soutenir des trucs impossibles, nos politiciens pei (républicains ?) aussi...




Pour nos stagiaires FSU, d'accord qu'ils dénoncent la présence de précaires à la place de titulaires.....mais leur discours sur les zoreils volant leur travail me semble nauséabond, qu'ils démissionnent s'ils ne sont pas d'accord avec le système en place d'éducation nationale, et qu'ils fondent leur école diwan ici !!!

17.Posté par martin le 03/04/2010 19:05

Alors supprimons les % de vie chère ? comme ça bande zoreil viendra plus à la réunion ....ce fera 80 000 postes de libre puisqu'il y a 80 000 fonctionnaires et qu'ils sont tous zoreil c'est bien connu ? et comme y aura plus de continuité territoriale demandons l'indépendance ? pourquoi attendre des ordres de Paris ?

16.Posté par marc le 03/04/2010 18:45 (depuis mobile)

Post 4 je vais pleurer

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter