Société

Enseignants mutés en métropole: "Un gouffre moral et financier"

Mercredi 22 Mars 2017 - 12:38

Les enseignants contestant leur mutation se sont réunis en collectif
Les enseignants contestant leur mutation se sont réunis en collectif
"Moralement, c’est un gouffre. Financièrement, c’est un gouffre". C’est ainsi que certains enseignants perçoivent leur mutation en métropole. Ce mercredi matin, ils étaient une petite dizaine à être reçus par Huguette Bello, de la filière génie industriel bois à celle du marketing, en passant par le commerce, la métallurgie ou encore la mécanique. En perspective, un départ pour Versailles, Créteil, ou d’autres villes déficitaires de l'hexagone. 
 
"Nous avons travaillé en tant que contractuels pendant de nombreuses années. Nous passons le concours pour être titularisés, pour avoir un vrai statut, et finalement, on se retrouve dans une situation de précarité", résume l’un d’entre eux, pour qui l’obtention du concours est finalement synonyme d’inquiétude et de rancœur.
 
Outre l’éloignement familial, tous pointent du doigt des soucis logistiques : "Il faut payer un loyer là-bas en plus de celui à La Réunion pour la famille qui reste ici, mais aussi les meubles, le billet, ainsi que les voyages pour rentrer sur notre île. Ce sont des problèmes bancaires assurés, et la précarité n’est pas loin". L'un d'eux s'agace : "On était censés être prioritaires sur l'Académie. Où est la préférence régionale ?"
 
"Il y a huit postes vacants, mais je dois partir"

"On sait qu’on risque de partir quand on passe un concours national, mais il y a des besoins à la Réunion, il faut créer des postes", estime une enseignante, particulièrement remontée. "Il y a huit postes vacants, mais je dois partir", reproche une autre, alors que ces postes seront sûrement pourvus par des contractuels "moins expérimentés". Un exemple est donné pour illustrer l'injustice ressentie : "J'ai eu le concours et je dois partir en métropole. Dans le même temps, un contractuel qui a passé le concours et l'a raté sera lui en poste à La Réunion à la rentrée prochaine".
 
Pour porter la voix des professeurs de lycées professionnels, Guillaume Lefèvre, vice-président du SNALC (Syndicat national des lycées et collèges), était aussi présent ce mercredi matin. "Ils ont souvent beaucoup de points, mais malgré cela, comme le nombre de postes ouverts est insuffisant, ils doivent partir. Or, les moyens pour qu’ils puissent rester existent, et il serait normal que ce soit ces Réunionnais qui en profitent", juge-t-il.

Alors qu'ils attendent désormais la révision d'affectation, qui aura lieu le 31 mars prochain, Huguette Bello leur a promis d'essayer d'obtenir un rendez-vous avec le recteur. "Nous voulons de la transparence", déclare la députée. "On prive la Réunion de compétences, d’expériences", regrette-t-elle, déplorant que ce soit "la qualité de l'éducation qui en pâtisse".
 
L'élue en profite pour pointer du doigt la problématique des lycées "surchargés". "En sept ans, pas un seul lycée n'est sorti de terre, et il y a des classes pour lesquelles il faudrait beaucoup plus de professeurs", reproche-t-elle.  "Quand on est un territoire où il y a 120.000 personnes illettrées, c'est un problème majeur pour notre société", conclut-elle.

Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 16568 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

59.Posté par Granvill le 30/03/2017 13:22

TOUTE REGLE A SON EXCEPTION. Il est temps que les politiques se penchent sérieusement sur les départements OM, les règles, textes, circulaires etc. qui s'appliquent pour la métropole, ne sont pas toujours
voir pas du tout cohérentes avec la réalité au quotidien des DOM. Les générations actuelles ont acquis des connaissances et des compétences, connaissent de leurs départements (difficultés, richesseS cultureS, etc.),
ourquoi faire partir des enseignants, en faire venir d'autres en faisant croire aux ens. locaux qu'ils vont acquérir de l'expérience en métropole !!!! Vous pensez que balancer les nouveaux prof dans les quartiers difficiles de la métropole leur fera obtenir de l'expérience ? ça ne veut pas dire qu'il faut rester replier sur soi, aujourd’hui les moyens techniques permettent d'échanger, d'apprendre, de se connaitre ... sans forcément se déplacer, les compétences sont sur place. La métropole trouve bien les budgets pour sur-rémunérer, sur-primes d'installation et autres conforts pour tous les fonctionnaires qui débarquent des 4 coins de la métropole pendant que les domiens doivent se contenter des prestations sociales, de petits contrats, de formations qui ne mènent nul part, si ce n'est contre-balancer les chiffres du chômage. Les rectorats dans les dom en sont un exemple, les postes des hauts fonctionnaires sont prisés par les non locaux, les avantages vont au delà de la sur-rémunération, il n'y a rien de constructif au final, juste un semblant de mise en place de réformes dont on sait qu'elles ne seront jamais appliquées dans le département, parce que ceux qui sont en poste, n'ont pour préoccupation que de passer du bon temps au soleil en espérant ramasser le maximum du pactole. "Colonisation" quand tu nous tiens. Domiens n'oubliez pas les générations futures.

58.Posté par T42 le 24/03/2017 14:17

@ collectif post 31
Ils vous envoient en métropole pour vous faire progresser en français. En regardant vite fait votre post j'ai trouvé au moins 14 fautes de français.
Moi je ne veux pas qu'un gars comme vous enseigne à mon enfant.
D'autre part s'il y a des élèves qui arrivent au lycée et ne savent pas compter ni lire cela n'a rien à voir avec votre problème. Vous mélangez tout.

57.Posté par Fabiho le 24/03/2017 11:31 (depuis mobile)

Parfois on ne peut pas tout avoir dans la vie. Choisissez entre accepter le concours ou rester ici ? Les Réunionnais expatriés de force en métropole ont eux aussi le droit de revenir. Que diriez vous à leur place ? Pensez un peu aux autres ?

56.Posté par Oula le 24/03/2017 06:26

@54- GIRONDIN.

N'ayez aucun doute : je m'en prends aux insultes et non au débat. Donc évidemment, ce n'est pas la contradiction que je mets en cause.

55.Posté par CITOYEN le 23/03/2017 20:03

AVEZ VOUS POSTULE DANS LE CADRE D UN CONCOURS LOCAL OU NATIONAL IL FAUT RESPECTER LES RÈGLES CEUX QUI SE SONT EXPATRIES SONT REVENUS DANS LE CADRE DU RESPECT DES RÈGLES DE MUTATION ET MOI AUSSI J EN AI BAVE MAIS JE SUIS FIER DE MON SÉJOUR EN MÉTROPOLE ALORS FAITES COMME TOUS LES AUTRES C EST PAS LA PREMIÈRE FOIS QUE CE GENRE DE SITUATION SE PRÉSENTE ON NE VAS PAS RÉPÉTER A CHAQUE FOIS LES RÈGLES DES CONCOURS NATIONAUX ?

54.Posté par GIRONDIN le 23/03/2017 18:37

....Parce qu'on est sur Zinfos974 le site des petits aigris, envieux, déclinistes, ratés, racistes, islamophobes, climatoseptiques j'en passe et des meilleures. ...

Je ne me sens pas concerné !
D'après mes renseignements il n'y a pas de tonton makoute obligeant ces personnes à prendre l'avion !

Si un patron vous demande de danser nu sur une table de bureau vous avez la possibilité de dire non!
Idem si votre patron vous demande de vous prostituer vous avez la possibilité de dire non!
.....

Chacun doit assumer ces choix!

Une autre solution, faite du lobbies, du macrotage, du rentre dedans, bref agisser pour rester ici mais faites le sans me prendre à temoin, si vous ne supportez pas la contradiction et surtout ne signer pas de contrat si vous avez l'intention de ne pas respecter votre signature!

53.Posté par Oula le 23/03/2017 17:02

@53 - Parce qu'on est sur Zinfos974 le site des petits aigris, envieux, déclinistes, ratés, racistes, islamophobes, climatoseptiques j'en passe et des meilleures.

De vraies caricatures qui viennent là pour se défouler de leurs tonnes de frustration. Bref des français quoi.

Alors pas tous heureusement. Mais comme c'est jamais écrit avec nuance, alors c'est facile de faire le tri…

52.Posté par canapé le 23/03/2017 13:43

Pourquoi tant de haine dans ces commentaires, pourquoi monte t on toujours les gens les uns contre les autres, pourquoi lorsqu'un groupe de personnes est en souffrance, demande de l'aide, que ce message est relayé par une personne politique qui n'a d'autre but que de faire son taf, on est plus critiqué que si on resté assis au fond du canapé ? pourquoi croit on toujours que son propre combat est justifié et que celui du voisin est sans fondement, pourquoi on n’essaierait pas un peu se comprendre, de construire, d’avancer...

51.Posté par CITOYEN le 23/03/2017 13:38

CHAQUE CANDIDAT A UN CONCOURS NATIONAL EST INFORME LORS DE SON INSCRIPTION A UN CONCOURS NATIONAL QU IL AURA UNE AFFECTATION EN MÉTROPOLE IL DOIT ACCEPTER LES RÈGLES OU S ABSTENIR DE SE PRÉSENTER SI APRÈS SON ADMISSION IL VEUT DÉROGER A LA RÈGLE JE NE VOIS PAS POURQUOI UN DÉPUTÉ FAIT DE LA RECUPERATION POLITIQUE ALORS QU IL VOTE LES LOIS LA RÈGLE EN MATIÈRE DE CONCOURS EST LA MÊME POUR TOUT LE MONDE OU IL FAUT UNE RÈGLE POUR CHAQUE CAS ( QUI SE DIT PARTICULIER ) .

50.Posté par Pierre le 23/03/2017 13:34 (depuis mobile)

Reunion des cultures? Vous donnez envie de vomir .. Moi je me casse de cette ile puante de jalousie ! Z''etes pas contents ? C''est la France qui vous offrent le confort que vous avez ! Les avantages sociaux ! La scolarité! vous crachez dans la soupe !

49.Posté par cd974 le 23/03/2017 12:53

Si "collectif" est vraiment le porte parole de tous ces profs pleurnichards, il faut d'urgence qu'il reparte à l'école avant de prétendre pouvoir la faire aux autres, au vu des nombreuses fautes !

48.Posté par Nanou le 23/03/2017 11:51 (depuis mobile)

Non les postes vacants ne sont pas attribués aux réunionnais expatriés puisque les mouvements de mutations sont terminés. Ceux qui pouvaient rentrer ont déjà eu leur affection pour la Réunion. C''est postes seront toujours vacants à la rentrée.

47.Posté par cheche le 23/03/2017 10:55

Bande d'egoistes! Pensent-ils aux originaires reunionnais qui sont en poste en metropole et qu'ils veulent rentrer au pays achever leur carriere..Si les "blancs becs" sont mutes sur place,plus d'affectations pour les anciens...qui auront eu EUX une autre vie plus enrichissante et surtout une toute autre OUVERTURE D'ESPRIT .....

46.Posté par Aou le 23/03/2017 10:25 (depuis mobile)

Donc il faudrait supprimer le concours national et chaque lycée recruterait directement ses enseignants sur les CV déposés ! LOL

45.Posté par 1portois le 23/03/2017 10:17

Juliette CARANTA-PAVARD ,Papy 974,PATRICK CEVENNES vous êtes des gros malins. Vous êtes venus à la Réunion plutôt qu'en CORSE ou au Pays Basque pourtant là bas aussi il y a du soleil.

Mais peut être qu'il est y moins facile de faire la leçon aux autres. n'est ce pas?

44.Posté par Nono le 23/03/2017 09:35

@31 nous avons démissionner afin de mettre nos compétence

C'est une blague?

43.Posté par TICOQ le 23/03/2017 09:04

@ 33 (collectif)
Il ne vous est pas venu à l'esprit que ces postes vacants localement pouvaient être attribués à des réunionnais mutés depuis des années en métropole qui aspirent peut-être à revenir au pays ? En demandant un poste à la Réunion juste après votre titularisation, vous leur faites un petit dans le dos au mépris de votre slogan, "la préférence régionale" ! Votre administration gère ces postes selon un système de points, alors allez manger votre pain noir en région parisienne une petite dizaine d'années et vous serez en droit de revendiquer la préférence régionale. Au passage, je suis un ex-"fonctionnaire" qui a écrasé sa banane en métropole pendant 15 ans avant de pouvoir demander mon retour au pays !!!

42.Posté par Lora le 23/03/2017 07:50

@1 et 2
Oui zélection i arive et Mme Bello n'est pas votre candidate c clair.
@23 Dudule
En France ya juste le train à prendre tous les WE.
C pas la même dépense tout de même.
Les 8 postes vacants pourquoi ils sont pas pourvus par ces contractuels qui ont réussi leur concours ?
Où ils sont Lebreton et Ericka ?

41.Posté par Crikotte le 23/03/2017 07:25

je suis sur qu'il y aura bien moins de raleurs si on supprime la surrémunération qui n'a plus de sens à part engraisser inutilement le fonctionnaire qui peut vivre comme tout le monde sans ses 35% qui font que la vie est bien chère sur l'ile, pour cause. .......!

40.Posté par Michel le 23/03/2017 06:44 (depuis mobile)

7 députés de la réunion Mme Bello compris on soutenus ce gouvernement de M... et toujours les mêmes problèmes. Pareil pour le CHU pas d''argent pour nous . Pendant 5 ans ils ont rien fait à 3 mois des élections on se réveille. Dégoûté !!!

39.Posté par pimentrouge le 23/03/2017 06:07

A concours national affectation nationale c est normal ..................il faut cesser de se plaindre et appeler au secours les politiques qui ne pensent qu'à faire le buzz..........

Partir en métropole c'est plus que positif, il faut cesser de croire que tout se résume à la Réunion.

38.Posté par eric le 23/03/2017 02:42

A collectif : vous n'êtes même pas capable d'écrire correctement le Français et vous souhaitez être professeur ? Le niveau des enseignants est faible en général et le plus incroyable est que cette population professionnelle bénéficie d'un salaire surévalué.
Honte à vous

37.Posté par @Post 35 le 23/03/2017 01:23

Vous avez fait deux erreurs... "Post" s'écrit sans "e" et c'est plutôt "afin dE mettre nos compétences"

36.Posté par L'Ardéchoise le 23/03/2017 01:22

Y a-t-il dans le "Collectif" des profs de français ?
Si oui, commencez par mettre vos compétences au service de vos collègues...
C'est pitié de lire des commentaires émanant d'enseignants blindés de fautes d'orthographe et de grammaire !
Des profs qui ne savent pas écrire correctement, est-ce normal ???

35.Posté par @collectif poste 31 le 23/03/2017 00:16 (depuis mobile)

Poste 31 vous avez fait une erreur... C'est " afin dz mettre nos compétences (avec un S au passage) au profit des jeunes métropolitains !

34.Posté par bob 974 le 22/03/2017 23:14

Mon papa la dit zefant y pleur pas y gain pas tété. Et puis le réunionnais y tué le réunionnais la jalousie sont camarade comme dit fallais bouge out fesse quand ou t jeunes pou reussir dan out vie. ozourdi ti plèr sur le dos out camarade la reussi. C un fierte aujourdi ban reunionnais y reussi et lé normal zot y veux rest dans zot zile. Et mi lé sur dan le conversation nena y travail pas et connai totoche rienk l'argent la caf envoy ali en france pou rode travail vu ke na point ici.

33.Posté par collectif le 22/03/2017 23:03

Si on arrive à nous démontrer qu'il n'y a pas de poste à la Réunion et qu'il n'y a pas de réelle besoin on se rendrait à l'évidence mais ce n'est pas le cas, il faut qu'il y ait une réelle transparence sinon nous aurons le même problème chaque année. Pour ce collectif nous sommes tous issue d'un concours de professeur de lycée professionnel donc on demande pour ces enseignements de l’expérience dans le privé entre 5 et 10 ans suivant les diplômes obtenus. Donc pendant ce temps nous avons construit une vie (marié, achat de maison, enfants) qui aujourd'hui il veulent la détruire or qu'il y a des possibilité de rester. Il y a des postes qui sont vacants, qui vont les combler et pourquoi pas nous, on veut faire des économies à l'encontre de la qualité l'enseignement pour nos jeunes réunionnais. Des classes à 30 élevés , des élèves qui arrivent en lycée et ne savent pas compter ni lire est ce normal??????
Donnons les moyens aux jeunes réunionnais de se former dans de bonnes conditions. Pour cela nous devons créer des postes. Des dotations qui chaque année augmentent mais rien n'est créé.

32.Posté par Ma sonnerie le 22/03/2017 22:36 (depuis mobile)

Qu'ils partent..Ils apprendront au moins le sens des réalités et la valeur de mots..Précarité avec un concours de la fonction.publique.. y a des baffes qui se perdent..

31.Posté par Collectif le 22/03/2017 21:48 (depuis mobile)

Suite: pour ceux qui disent qu'' on devrait aller travailler dans le privé je voudrai leurs dire que nous venons tous du privé entre 5 et 10 ans pour tous le monde nous avons démissionner afin de mettre nos compétence au profit des jeunes réunionnais

30.Posté par T42 le 22/03/2017 21:43

Moi j'ai cherché un travail dans ma rue car j'y suis bien. Je connais tout le monde. J'y ai tous mes amis.
Ma mère m'a toujours dit : "ne t'éloigne pas mon fils".
Je suis au chômage depuis 20 ans, je ne sais pas ce qui se passe.

29.Posté par Collectif le 22/03/2017 21:41 (depuis mobile)

Bonsoir,

Je pense qu'' Il y a des gens qui n'' ont rien compris à notre démarche aujourd''hui. Nous sommes des professeurs stagiaires aujourd''hui muté en métropole nous connaissons effectivement cette possibilité mais il y'a des postes vacants.

28.Posté par PATRICK CEVENNES le 22/03/2017 21:38

fukcd473
"... Outre l’éloignement familial, tous pointent du doigt des soucis logistiques : "Il faut payer un loyer là-bas en plus de celui à La Réunion pour la famille qui reste ici, mais aussi les meubles, le billet, ainsi que les voyages pour rentrer sur notre île. Ce sont des problèmes bancaires assurés, et la précarité n’est pas loin". L'un d'eux s'agace : "On était censé être prioritaire sur l'Académie. Où est la préférence régionale ?" ..."

Fort heureusement, la préférence régionale n'est pas inscrit dans la Constitution.

Quand on accepte de passer un concours national, on en accepte toutes les règles. On ne joue pas le cassoc, le tordu voire le vicieux pour aller chialer dans les jupons de qui vous voulez, parce que moralement et financièrement il est difficile de se séparer de la case, de loto, de bobonne, les enfants, les pets etc.

27.Posté par Kafrinette le 22/03/2017 21:33 (depuis mobile)

Vous avez déjà une priorité pour être affectée à la réunion. Il n''y a pas de potes disponibles car d''autres gens ont reussit le concours avant vous. On peut
C''est dur mais un peu de mobilité et zot i va rentrer o péi. Pas plus mal dexpérimenter !!

26.Posté par Papy 974 le 22/03/2017 21:03

@ post 22 ... l'oeil,

Oui, je suis un zoreil marié à une réunionnaise depuis 1969 ... j'ai un enfant né à la Réunion, mais je n'ai pas le profil que vous mentionnez dans votre post

Papy 974

25.Posté par LORHEIN le 22/03/2017 20:13

Les voyages forment la jeunesse et permettent aux vieux de la garder !!!

24.Posté par @ renione le 22/03/2017 20:12

Contractuels moins d'expérience ? Du grand n'importe quoi. Prouvez le avant d'avancer vos conneries. Au fait, le Capes comme l'Agrégation sont des concours nationaux....

23.Posté par dudulle974 le 22/03/2017 19:52

Il ne faut pas oublier que les enseignants de métropole(comme beaucoup de fonctionnaires) connaissent cette galère.Certes,ils ne doivent pas partir à 10 000 km de chez eux mais ils doivent souvent partir vers les académies déficitaires en espérant se rapprocher le plus vite possible.Il semble bien difficile dans ces conditions que la Réunion puisse faire exception.

22.Posté par l oeil le 22/03/2017 19:42

En Octobre 1984, j'arrivais de métropole après une carrière militaire ... j'ai été recruté comme maître auxiliaire en LP ... en 1990, j'ai passé le concours interne pour être titularisé, j'ai pris ma retraite fin 2005 ... je n'ai jamais été muté où que ce soit ... je n'ai jamais demandé une quelconque prime d'installation ... peut être est ce cela qui a fait que !!!)

ou la baize la place un zoreil ou habite la possession avec piscine ou moucate creol devant la boutique partout

ou vit la belle vie
ou envoi out zenfant en france

ou sa cinema tous les jours

ou roule en hyunday neuve rubis sur ongle






bref ou la baisse la place un creol a vie

na des milliers comme ou que dis je des milliards ici

welcome to reunion paradise


crapaud

21.Posté par l oeil le 22/03/2017 19:40

Lotissement des Cormorans, non loin de la plage de l'Ermitage. Derrière le portail qui protège cette oasis de volupté, les cocotiers se penchent au-dessus des murets de pierres sèches. A la fraîcheur d'une piscine, la famille Nedellec vit "au paradis". Anne-Marie ne travaille plus, Patrick dirige une clinique vétérinaire et les trois enfants font du surf durant leur temps libre. "Notre lotissement est en majorité zorey, admet l'ancienne visiteuse médicale. Mais ce n'est pas pour cela qu'on s'y est installés." A leur arrivée en 1988, les Nedellec recherchaient le soleil. Et voulaient éviter "le parc à cochons du voisin ou la radio à fond le matin", souvenirs d'un séjour dans les hauts de l'île...

Bienvenue à Zoreyland, le ghetto des métros fortunés? Les chiffres de l'Insee confirment cette ségrégation géographique. Les quatre communes qui comptent la "proportion la plus importante de métropolitains" sont toutes sur la côte ouest: La Possession, Les Avirons, L'Etang-Salé et bien sûr Saint-Paul, qui abrite plus de 15 % de zoreys, alors que ces derniers ne représentent que 10,2 % de la population totale. Une concentration qui a augmenté au cours des trente dernières années. Un coup d'oeil dans la cour de récréation du collège les Aigrettes ou dans la piscine chauffée du club des Aquanautes l'illustre. "Il n'y a que des têtes blondes", reconnaît une adhérente. A l'inverse, les zoreys sont sous-représentés dans d'autres communes: en pourcentage, ils sont deux fois moins nombreux à Saint-André et cinq fois moins à Salazie...

Certains comportements peuvent provoquer un malaise
Clivages culturels
Pascal Papini, directeur du Centre dramtique de l'océan Indien
Les métros partagent-ils les mêmes loisirs? "A vue de nez, le public du théâtre est zorey", regrette Pascal Papini, directeur du Centre dramatique de l'océan Indien. Confirmation de visu lors de la représentation, à Saint-Denis, des Grandes Marées, de Matéï Visniec. Pour Papini, "ce n'est pas pour nous, c'est fait pour les zoreys."

Le clivage peut être aussi sportif. La Réunion est un spot mondialement reconnu de canyoning. sur les 17 moniteurs brevetés d'Etat, "il n'y a que deux locaux", recense le Syndicat professionnel des activités de loisirs. Et côté fréquentation, un club d'envergure comme celui de l'Echo des ravines, malgré son statut associatif, n'accueille "que cinq ou six créoles sur une quarantaine de membres", déplore son président, Claude Ducros.

Vivent-ils dans une bulle ensoleillée? La conteuse Léone Louis, qui propose des cours de créole à Saint-Leu, le craint: "Il y a des zoreys capables de vivre dans un microcosme comme à Saint-Tropez. Ils ressemblent aux expatriés que j'ai rencontrés en Afrique." Anne-Marie Nedellec ne se sent pas concernée. La sportive préside le club Ouest Run Triathlon, où elle laisse l'"identité au vestiaire". "Il y a du noir et du blanc, de la couleur, de la mixité, quoi", se félicite-t-elle. Son mari reconnaît toutefois que certains comportements peuvent provoquer un malaise. "A la clinique, j'ai entendu des zoreys dire à propos des créoles : "Ils shootent les chiens sur la route." Je suis atrocement gêné devant mes autres clients."

Reste que, vingt-deux ans après son installation, Patrick se sent "toujours breton"; quant à son épouse, lorsqu'elle doit annoncer un "truc désagréable" aux autres propriétaires du lotissement, elle... "[s]'arrange pour le faire dire à un créole". Pour ne pas apparaître comme la zorey donneuse de leçon

20.Posté par Zantak le 22/03/2017 19:18

Enlevez la surrémunération et vous réglez le problème.

19.Posté par KLOD le 22/03/2017 19:17

total soutien !

18.Posté par zinfos le 22/03/2017 17:58

Le SNALC present à leur coté...de la franche rigolade !! ils m'ont conseillé de faire un seul voeu, maintenant que je suis muté à Versailles, le meilleur conseil qu'ils m'ont donné, achète ton billet de suite, apres il sera plus cher, vous parlez d'un syndicat, non merci...A force de donner les CIMM à tout le monde, forcement il y a des inégalités qui se créent..Que dira Guillaume le 21 décembre, il a été le premier à négocier avec son camarade de golf, le Sg de l'Académie, une reprise des cours après le 20 décembre...pour expliquer le 20 décembre ?? au Lp les élèves sont en stage, donc il s'en fout...triste personnage, triste syndicat...

17.Posté par Malbarré le 22/03/2017 17:52

Quand on se tape des remplaçants qui glandent toute l'année et que ceux qui bossent doivent partir...
C'est pas faire de cadeaux à nos enfants...

16.Posté par Papy 974 le 22/03/2017 17:52

En Octobre 1984, j'arrivais de métropole après une carrière militaire ... j'ai été recruté comme maître auxiliaire en LP ... en 1990, j'ai passé le concours interne pour être titularisé, j'ai pris ma retraite fin 2005 ... je n'ai jamais été muté où que ce soit ... je n'ai jamais demandé une quelconque prime d'installation ... peut être est ce cela qui a fait que !!!

15.Posté par Renioné le 22/03/2017 17:06 (depuis mobile)

La france c bien 1 pays de liberté egalité fraternité on oubli l esclavage nous ds les dom /tom rien est respecté sa va changé tous cela encore moins pr 1 travail pr 1 renioné 1 RSA va touché mieux que ces futurs profs ou est l amour reunionai

14.Posté par Renioné le 22/03/2017 17:00 (depuis mobile)

Slt avt de reagir et surtout dire n importe koi pense ke zot enfant la ou ds l avenir sera suivi pr 1 contractuel ki veut dire moins d experience nos prof renionnais sont formés . Et nos politiques voir le recteur qui disent reunioné s''en foutent

13.Posté par KLOD le 22/03/2017 16:41

ils ont raison !

12.Posté par Renioné le 22/03/2017 16:39 (depuis mobile)

Slt a vous a de reagir et surtout dire n importe koi pense ke zot enfant la ou ds l avenir sera suivi pr 1 contractuel ki veut dire moins d experience nos prof renionnais sont formés . Et nos politiques voir le recteur qoit disant reunio sans foutes

11.Posté par Vache à Lait le 22/03/2017 16:06

Y'avait quoi dans le contrat qu'ils ont signé?

10.Posté par Crikotte le 22/03/2017 15:14

oh arrêtez de pleurnicher ou alors bossez dans le privé, à croire que pour beaucoup concours "national" veut dire rester à la Réunion....! je veux travailler dans l'administration mais je veux rester près de papa monmon grand mère....!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter